À l’horizon 2050 un cap a été fixé : Zéro Emissions Nettes de carbone pour la France. La mobilité urbaine est particulièrement concernée : tant ses circulations que la construction des véhicules et des infrastructures contribuent grandement aux consommations d’énergie et aux émissions de carbone.

 

Dans cette perspective, il faut dès à présent envisager tout un éventail de solutions : anticiper une transformation des pratiques de mobilité, des modes de transport, de l’aménagement des territoires. Partager davantage l’utilisation des véhicules, innover en matière de véhicules et d’infrastructures, de politiques de mobilité... La frugalité en carbone nécessitera non seulement la mutation des techniques de transport mais aussi une rationalisation des besoins.

 

Ce dossier propose de nourrir la réflexion sur les enjeux de la mobilité durable, les changements d’usage, les solutions qui s'avèreront les plus adaptées à l’horizon 2050, ainsi que les modes de financements publics ou privés qui permettront d’opérer une transformation radicale. 

Pour une vue d'ensemble des articles, retrouvez le communiqué de presse du dossier. 

Retrouvez également le replay de l'émission Radio Immo organisée en clôture de ce dossier.


 Rédaction en chef : 

 

Solutions modales, multi-modalité et partage de la voirie, éco-conception de la mobilité, enjeux climatiques et solutions énergétiques...Retrouvez le sommaire de ce dossier composé de 33 contributions d'experts et de professionnels.

Edito - Décarboner la mobilité : assembler les solutions pour recomposer le système

A l’horizon 2050 un cap a été fixé : Zéro Emissions Nettes de carbone. La mobilité urbaine est particulièrement concernée : transformation des modes de transport et de l'aménagement des territoires, développement des mobilités partagées, potentialités de l'hydrogène... Ce dossier explicite les enjeux et présente un éventail de solutions.


Un édito co-signé par les rédacteurs en chef de ce dossier 

Replay de la Conférence "Comment favoriser la mobilité décarbonée ?"

Les contributeurs du dossier ont confronté leurs réflexions sur les modes de financements, les usages, les aménagements de la ville favorisant les mobilités douces, la logistique urbaine durable et l’optimisation des infrastructures à l’échelle métropolitaine.

lab recherche environnement VINCI ParisTech

Enjeux climatiques et solutions énergétiques     

#1 - La décarbonation de la mobilité: un enjeu multiscalaire et multiacteurs

Quelles solutions pour réduire les émissions liées aux déplacements ? Retour sur plusieurs politiques mises en place par les métropoles, dont l'efficacité dépend des contextes géographiques, économiques, politiques et sociaux. 




Camille Combe, La Fabrique de la Cité

#2 - Les 5 leviers à mobiliser pour réussir la décarbonation des transports

Pour atteindre la décarbonation des transports terrestres d’ici 2050, il est possible d’agir sur 5 facteurs : la demande de transport, le report modal, le remplissage des véhicules, leur efficacité énergétique, et enfin la décarbonation de l’énergie utilisée. Analyse des particularités, efficacités et contraintes de ces 5 leviers d’action. 
​​​​​​​

Aurélien Bigo, Chaire Energie et Prospérité

#3 - Décarboner la mobilité : quelles solutions ? Quels financements ?

Réduire de plus de 50% nos émissions de CO2 d’ici 10 ans nécessite un changement de l'offre des transports en commun, une coordination des politiques de mobilité et d’urbanisme, ainsi qu'une refonte de la tarification. Selon Jean Coldefy, il faut sortir des idées reçues sur la mobilité : relier et décarboner devraient être les maîtres mots de la mobilité du XXIème siècle.

Jean Coldefy, ATEC ITS FRANCE

#4 - Le BioGNV, une solution incontournable pour la décarbonation des transports

Si les mobilités hydrogène et électrique répondent aux nouvelles exigences politiques en matière de mobilité durable, d’autres énergies alternatives - davantage matures - permettent d’agir dès aujourd’hui. C’est le cas notamment du BioGNV, un carburant immédiatement disponible qui présente toutes les qualités nécessaires à l’atteinte des enjeux climatiques.

François Dedieu, GRDF

#5 - Un référentiel formalisé pour quantifier les impacts de l'infrastructure de recharge

Intégrer l’impact du déploiement d'infrastructure de recharge performante au niveau du bâtiment et des infrastructures routières est une nécessité pour la réduction des impacts environnementaux de la mobilité ; c’est pourquoi les membres des syndicats professionnels des équipements électriques proposent des règles communes de quantification.

Julie Orgelet-Delmas, DDemain pour IGNES et GIMELEC

#6 - Ingénierie du déploiement et acceptabilité sociale de l’électromobilité

Réhabiliter la place de l’usager dans le processus de transformation des mobilités est clé pour une bonne diffusion de l’électromobilité. Cet article introduit les concepts d’ingénierie du déploiement et d’acceptabilité sociale lors du développement d’une innovation. 

Khadija Tighanimine, Omexom

Solutions modales : entre innovations et ré-inventions

#7 - Développer le covoiturage du quotidien en zone peu dense grâce au programme CEE AcoTE

L’une des solutions permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux trajets du quotidien est de développer la pratique du covoiturage entre travailleurs, notamment dans les zones peu denses. C’est l’objectif poursuivi par le programme CEE AcoTE.

Chloé Noual, CertiNergy & Solutions 

#8 - Quels effets sociaux, économiques et environnementaux du véhicule autonome ? Développement d’une méthodologie d’évaluation commune dans le projet SAM

Le véhicule autonome (VA) est porteur  de promesses technologiques, sociales, économiques et environnementales. Mais il est aujourd’hui en phase d’expérimentation, et ses bénéfices doivent encore être démontrés. C'est pour cela que le projet SAM intègre 13 expérimentations pour étudier le VA sur des territoires et dans des contextes variés.

Equipe du projet SAM

 #9 - L’Autopartage : une réponse aux enjeux environnementaux des villes et des entreprises

L’autopartage est une solution pratique et efficace pour décongestionner le trafic routier, optimiser le budget mobilité et surtout améliorer la qualité de l’air dans les villes. Quels sont les différents types d’autopartage, et les facteurs clés de son succès ? 

Vincent Carre, Groupe Renault 

#10 - Crise sanitaire : les fréquentations cyclables décollent. Quels enjeux pour les acteurs publics ?

Avec la crise Covid-19, l'utilisation du vélo a considérablement augmenté. De plus, grâce à une volonté commune, et plus d'investissements, les choses peuvent avancer vite pour faire décoller durablement le vélo qui se pose en réponse au besoin d’une mobilité du quotidien plus résiliente et décarbonée.

Stéphanie Mangin,Vélo & Territoires 

#11 - Micromobilités et intermodalités : l’enjeu des engins de déplacement personnels

Qu’il s’agisse de trottinette, gyroroue, overboard, ou skateboard, les engins de déplacement personnels (DFP) sont venus bousculer le paysage de la mobilité urbaine, car ils permettent de parcourir facilement quelques kilomètres et éventuellement de pratiquer l’intermodalité. Quel peut être l'impact à terme du développement de ces nouveaux modes ?

 Mathieu Rabaud et Cyprien Richer,Cerema

#12- Le nouveau service ferroviaire franco-genevois Léman Express : comment construire une nouvelle offre d’envergure de mobilité décarbonée dans la métropole transfrontalière du Grand Genève ?

Le premier RER métropolitain d’Europe transfrontalier offre une alternative modale enfin crédible pour répondre à la très forte demande de mobilité pendulaire des Français travaillant à Genève, et aux dommages environnementaux qui en résultent. Mais ce nouveau service pourra-t-il répondre au défi de la forte croissance des mobilités ?

Laurent Guihéry, CY – Cergy Paris Université 

#13 - Le tramway : un outil d’aménagement urbain bas carbone

Le tramway est de plus en plus plébiscité par le grand public comme par les donneurs d’ordres grâce à ses multiples avantages. Mais réaliser un projet de tramway, ce n’est pas qu'installer des rails, c’est apporter une véritable métamorphose urbaine.

Eurovia

#14 - Supraways : des voies pour l’avenir ?

A l’heure où les villes croissent inexorablement et atteignent tous les ans des records de congestion et de pollution, le manque d’espace se fait de plus en plus prégnant. Supraways a l’ ambition de faire circuler des véhicules électriques, autonomes et partagés au-dessus de l’espace public, en exploitant les couloirs aériens urbains.

Claude Escala, Supraways

#15 - Véhicules connectés / autonomes, sources de valeur dans la smart city : point d'étape juridique et recommandations pratiques

Le véhicule connecté s’est rapidement imposé et poursuit son évolution en s’insérant dans une ville devenant « intelligente ». Les réglementations foisonnent, et pourtant, des freins juridiques perdurent. Voici un point d’étape sur une réglementation en mouvement aux niveaux français et international et quelques recommandations juridiques.

Agnès Macaire,Cécile Théard-Jallu et Sophie Weill, De Gaulle Fleurance & Associés

Organiser la multi-modalité et partager la voirie

#16 - Retour sur la consultation internationale « Les Routes du futur du Grand Paris »

Le défi d’amélioration des mobilités en Île-de-France est immense et complexe. Pour y répondre, quatre groupements composés d'architectes, urbanistes, paysagistes et experts en mobilité ont imaginé ce que pourrait être notre façon de nous déplacer en 2030 en région parisienne : il convient aujourd'hui de parcourir à nouveaux leurs principales propositions. 

Christian Bitaud, Forum métropolitain du Grand Paris

#17 - Des espaces publics qui marchent pour le climat

La proximobilité est le seul scénario qui permettrait d’atteindre l’objectif national de réduction par quatre des émissions de gaz à effet de serre. Alors comment aménager l'espace public pour encourager la marche et améliorer le confort des piéton·ne·s ? 

Cédric Boussuge, Nicolas Furmanek, Cerema et Mathieu Pochon, Rue de l'Avenir Suisse 

#18 - Infrastructure pédestre : une notion pour agir

A ce jour, à l’exception des rues ou quartiers piétonniers, la marche n’est prise en charge qu’à titre secondaire par les infrastructures de transport et l'usage des trottoirs reste compliqué par nombre d'implantations. Mais des initiatives en faveur de la marche se multiplient, et il reste à les insérer dans une démarche globale. 

Jean-Paul Hubert, Université Gustave Eiffel, Jérôme Monnet et Julie Scapino, Labex Futurs Urbains

#19 - Les politiques cyclables en milieu urbain, entre ingénierie pointue et urbanisme de la proximité

En s'inspirant de l'expertise des Pays-Bas, où la pratique du vélo est la plus forte, les villes françaises se réinventent en une nouvelle forme de "smart city". Le potentiel d'utilisation du vélo est immense mais, sauf quelques exceptions, sous-exploité. 

Guy Baudelle, Université de Rennes 2 et Sébastien Marrec, Ville de Paris

#20 - Vélos et voitures : séparation ou mixité, les clés pour choisir

Le choix entre mixité et séparation des modes est fondamental lorsqu'on cherche à construire un espace public accueillant et inclusif pour l’ensemble des modes actifs. Retrouvez ici quelques principes fondamentaux à respecter pour garantir une voirie attractive pour tous les cyclistes, présents et à venir.

Thomas Jouannot, Cerema

#21 - Les voies réservées, un outil au service de l'optimisation de l'usage des infrastructures routières

Les voies réservées favorisent l’utilisation des transports en commun, la circulation de véhicules moins polluants, et encouragent l'augmentation du nombre d’occupants dans les véhicules. État des lieux de leur déploiement en France.

Nicolas Moronval, Groupe APRR et Pascal Glasson, Cerema 

#22 - Inclure les baby boomers dans la mobilité du XXIe siècle

Face aux enjeux liés aux changements climatiques, il est crucial de ne pas laisser nos aînés sur le bas-côté, au risque de leur faire rater le train de la décarbonation et de créer une nouvelle fracture sociétale majeure.

Joël Meissonnier et Peggy Mertiny, Cerema

#23 - Comment inciter aux changements de mobilité : un outil de simulation au service de la psychologie sociale

Le “Laboratoire de Simulation et d’Évaluation de l’Environnement” a mené plusieurs études pour évaluer les contextes de décision, et les dispositifs de communication les plus propices à solliciter des changements comportementaux en matière de mobilité. 

L’équipe Dynamique des changements de mobilité de l’Université Gustave Eiffel

#24 - La logistique urbaine : lancement d'un programme CEE pour accompagner les collectivités et acteurs économiques

La logistique du dernier kilomètre n’est pas exempte d’externalités négatives, tant environnementales  qu’organisationnelles sur les territoires. Le programme(InTerLUD) a pour objectif d’accompagner les collectivités pour relever ces nouveaux défis. 

Hélène de Solère, Cerema

#25 - Logistique du dernier kilomètre décarbonée : les colis du centre-ville de Bordeaux livrés en vélos cargos

Face aux nouveaux défis écologiques et aux contraintes de la logistique urbaine, Le Groupe La Poste exploite depuis octobre 2020 une flotte de vélos cargos pour livrer les colis dans le centre-ville de Bordeaux. 

Yann Bouchery, Walid Klibi, Larissa Belgouzia, Olivier Labarthe, Johan Leveque, 
Gautier Stauffer KEDGE BS et Jean-Louis Carrasco, La Poste

#26 - Connaître et réduire les émissions polluantes dues au transport routier en Ile-de-France

Pour réduire les émissions de co2, NOx, et PM2.5 du transport routier, il importe de comprendre qui y contribue et quelles alternatives existent. Voici un résumé d’un article de recherche traitant ces questions dans le contexte des déplacements quotidiens. 

Marion Leroutier et Philippe Quirion, CIRED

 (É)co-concevoir la mobilité

#27 - Micromobilité et environnement : to share or not to share ?

La mobilité partagée est naturellement perçue comme plus écologique que ses alternatives personnelles, mais qu’en est-il vraiment ? Voici une analyse basée sur l'ACV des vélos, trottinettes, et scooters à Paris.  

Anne de Bortoli, Ecole des ponts ParisTech

#28 - De potentielles synergies dans le secteur des transports et de l’aménagement urbain : Etude de cas de la région Ile de France

Identifier les combinaisons de politiques environnementales les plus et moins efficaces permettrait d’atteindre les objectifs de décarbonation. En effet, certaines politiques ont une meilleure synergie entre elles, tandis que d'autres s'annulent et deviennent inefficaces.

Flora Delhomme ENS Paris Saclay, Vincent Viguié,CIRED et Nicolas Coulombe Université Paris-Est

#29 - Transition vers une mobilité quotidienne bas carbone en périurbain

Le projet CISMOP vise le développement d’une mobilité décarbonée dans la commune de Loos-en-Gohelle, reconnue comme démonstrateur national « ville et territoire durable ». Ce territoire d’expérimentation jouit d’une expertise et d’une expérience importante sur les questions d’implication des habitants

Marielle Cuvelier et Guillaume Uster, Université Gustave Eiffel 

#30 - Les nouveaux quartiers ont aussi leur rôle dans la stratégie bas carbone de la mobilité

Pour que les gens diminuent leurs distances de déplacement et utilisent la marche ou des modes neutres en carbone, le contexte urbain doit y être favorable. La localisation et la forme urbaine dans laquelle les nouveaux logements s’insèrent doivent donc favoriser le plus possible une mobilité faiblement carbonée. 

Alexis Poulhes, Ecole des ponts ParisTech et Vianney Morain, Efficacity

#31 - Fresque de la mobilité : comprendre pour agir

Les Shifters ont développé un nouvel outil au service de la compréhension des enjeux de mobilités durables et d’action vers une mobilité sobre et décarbonée. Il s'agit de l'atelier de la Fresque de la Mobilité, un atelier au format ludique et collaboratif.

Laurent Perron, Les Shifters

#32 - Un outil pour enclencher la transition écomobile des collectivités

En avril 2020 a été lancé "Vve - Vers une ville écomobile", un outil d’auto-diagnostic en ligne à destination des collectivités locales. Tous utilisateurs peut évaluer un territoire sur des critères simples et complets, afin de dresser un état des lieux de ses forces et faiblesses.

Aurore Fabre-Landry, Sustainable Mobilities et Julien Solé, L'Arbre-Mobile