Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Logement collectif < 50m
  • Année de construction :
  • Année de livraison : 2023
  • Adresse : 144 Avenue Thibaud de Champagne 77144 MONTéVRAIN, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 5 095 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 22 519 900 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 75 Logement(s)
  • Coût/m² : 4420 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire
    48.9 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Le projet "Horizon Nature" consiste en la réalisation de 67 logements intermédiaires et collectifs et de 8 maisons individuelles pour un total de 75 logements sur la commune de Montévrain, dans un cadre naturel, verdoyant et préservé, à proximité des bords de Marne.

Le promoteur Immobel a opté pour une démarche de Qualité Globale afin de livrer un chantier parfaitement exécuté. En parallèle, la volonté de minimiser l'impact environnemental de l'opération a été intégrée à chaque étape. Un accompagnement RSE effectué par Velux a permis de livrer des logements durables, tout en prenant en compte l'expérience future des habitants.

Des logements confortables

Le confort des occupants a été pensé sur plusieurs aspects. Sur le plan visuel, les apports en lumière naturelle ont été maximisés, notamment par le biais d'un système atypique de coupoles Velux installées sur le palier des derniers niveaux de certains bâtiments de l’ensemble. Ces coupoles pourront également servir à la ventilation en périodes caniculaires. Pour les menuiseries des logements, des protections solaires protègent des fortes chaleurs.

Le confort d'usage est un autre aspect qui a intégré à la démarche. Divers services tels que des boites à colis connectées sont proposés aux acquéreurs, pour une meilleure prise en main de leur logement et une meilleure ergonomie.

La recherche d'économies d'énergie

Dans une optique de réduction de l'impact environnemental de l'ensemble, le Cep des logements est de 20 à 30% inférieur aux seuils de la réglementation thermique 2012. L'enveloppe des bâtiments est renforcée grâce à l'utilisation de briques porteuses isolantes en terre cuite, matériau moins émissif que le béton.

Le chauffage et l'eau chaude sanitaire sont assurés par des chaudières individuelles gaz à micro-accumulation pour les logements collectifs. La première année de maintenance de ces chaudières est prise en charge par la Maîtrise d'ouvrage, pour un meilleur entretien. Les huit maisons pavillonnaires sont également équipées de panneaux photovoltaïques en autoconsommation. Un accompagnement par GRDF a abouti à la signature d'une convention avec un agriculteur local développant une usine de biométhane, dans le but d’injecter ce gaz vert sur le réseau du projet. De plus, des systèmes de pilotage à distance des équipements permettent de réduire la consommation énergétique.

L’injection de biogaz dans le réseau témoigne de nos efforts pour contribuer à faire apparaître une nouvelle génération de logements plus propres, plus vertueux, plus qualitatifs : l’opération a été pour cela un véritable laboratoire d’essais et d’innovations menées de manière spontanée !


Enfin, la mobilité douce est favorisée par la mise à disposition de bornes de recharges électriques pour les visiteurs.

Un cadre naturel respecté

Dès les premières phases de l'opération, le mot d'ordre était de moduler le projet à son environnement plutôt que l'opposé. Par exemple, le caractère pentu du terrain a été respecté, ce qui a permis de limiter la pollution liée aux terrassements et aux remblais.

Les plantations ont été densifiées et les essences sélectionnées avec soin, de sorte de privilégier l’aspect local notamment. Cette végétation servira d'espaces refuges à la faune locale, tout en créant des îlots de fraîcheur. Des hôtels à insectes, nichoirs à oiseaux et même des dortoirs à chauves-souris posés à différents endroits de l’opération permettent de favoriser la biodiversité.

Une démarche de chantier vert

L'intégration du développement durable s'est également faite au niveau du chantier. Différentes mesures ont permis de réduire les nuisances et les consommations énergétiques, telles que l'utilisation d'engins mécaniques hybrides sur le terrassement. De plus, le choix d'entreprises locales pour les travaux - six d’entre elles sont implantées à moins de 15 kilomètres de Montévrain - a réduit nettement les besoins en déplacements.

Pour sensibiliser les acquéreurs aux sujets de préservation de la biodiversité, des ateliers pédagogiques ont été organisés et des ruches ont été installées en phase chantier. Le miel produit leur a même été offert ! Des visites de l’usine de biométhanisation sont également prévues pour le futur.

Plus de détails sur ce projet

 https://www.grdf.fr/entreprises/grdf-et-vous-au-quotidien/actualites/pyramides-grand-public-2021-gagnants/montevrain-horizon-nature-immobel-montevrain-77

Crédits photo

Immobel

Maître d'ouvrage

Maître d'œuvre

    Agence Laurent FOURNET Architectes

    Laurent FOURNET, laurent.fournet[at]agencefournet.fr - 01 64 02 13 69

Intervenants

    Bureau d'études autre

    P.Cé TECH

    contact[at]pcetech.fr - 01 45 11 76 01

     https://www.pcetech.fr/

    Conseil fluides



Type de marché public

Non concerné

Allotissement des marchés travaux

Corps d'Etat Séparés

Consommation énergétique

  • 48,90 kWhep/m2.an
  • 71,40 kWhep/m2.an
  • RT 2012

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,80

Systèmes

    • Chaudière gaz individuelle
    • Chaudière gaz individuelle
    • Aucun système de climatisation
    • VMC hygroréglable (hygro B)
    • Solaire photovoltaïque

Démarche biodiversité

    Des habitats pour la faune locale, largement présente dû à la proximité de la forêt, ont été prévus entre les batîments :

    • Hôtels à insectes,
    • Nichoirs à oiseaux,
    • Dortoirs à chauve-souris.


    Des ateliers pédagogiques ont permis de sensibiliser les habitant à ces équipements et à leur bonne gestion !

Environnement urbain

  • 4 426,00
  • A 11 minutes à pied du centre-ville, ce quartier agréable propose un cadre de vie verdoyant, en lisière du bois de Chigny. Matériaux, aménagements paysagers et lignes architecturales ont été pensés pour que l'ensemble immobilier respecte et s'intègre dans ce cadre champêtre.

Solution

    Biométhane

    GRDF

     https://projet-methanisation.grdf.fr/

    Génie climatique, électricité / Chauffage, eau chaude

    La méthanisation est un processus naturel biologique de dégradation de la matière organique animale ou végétale en l'absence d'oxygène (anaérobie), grâce à l'action de multiples micro-organismes. Elle se produit naturellement dans certains milieux tels que les marais ou peut être mise en œuvre volontairement dans des installations dédiées.

    La méthanisation produit deux sortes de composants :
    - Le biométhane qui est injecté dans les réseaux pour satisfaire des usages industriels (chaleur), domestiques (chauffage, eau chaude sanitaire, cuisson) ou carburant (BioGNV) ;
    - Le digestat qui peut être utilisé comme engrais ou comme amendement organique.


    Coupole de toit

    VELUX

     https://www.velux.fr/produits/fenetres-toit-plat/fenetre-coupole

    Second œuvre / Menuiseries extérieures

    Avec sa forme de dôme classique, la fenêtre pour toit plat à coupole assure un écoulement aisé de l’eau de pluie et de la saleté. Elle est parfaitement adaptée aux bâtiments publics et aux pièces d’habitation :
    - Très bonnes propriétés d’isolation thermique ;
    - Bruit réduit de la pluie grâce au vitrage isolant intégré ;
    - Combinable avec une protection contre la chaleur et le soleil.

Coûts de construction & exploitation

  • 22 519 900

Gestion de l'eau

    Les maisons individuelles sont équipées de récupérateurs des eaux pluviales.

Confort

    Les séjours sont baignés de lumière et prolongés par de beaux espaces extérieurs privatifs qui invitent à profiter de moments privilégiés.

    Huit grandes maisons bénéficient de jardins privatifs allant jusqu’ à 700 m² et donnant sur un espace boisé protégé.

    Confort d'été : les baies des locaux de sommeil et de catégorie CE1, sont équipées de protections solaires mobiles, et le facteur solaire des baies est inférieur ou égal au facteur solaire spécifié dans le tableau de l'arrêté.

PDF
 gaz biogaz méthanisation photovoltaïque confort (olfactif - thermique - visuel) efficacité énergétique végétalisation bâtiment

Partager :
Rédigé par
Ludovic GUTIERREZ

Responsable Grands comptes


Autres études de cas

Plus