Les études de cas bâtiments, quartiers et infrastructures durables de l'été

Les études de cas bâtiments, quartiers et infrastructures durables de l'été

En cette fin de mois d'août, nous vous présentons les études de cas postées durant l'été ! Centre aquatique, une unité de méthanisation et bon nombre de rénovation énergétiques de copropriétés, des sujets divers et variés ; les bases de données bâtiment, quartier et infrastructure durables Construction21 couvrent tous types de projets exemplaires. Merci aux contributeurs qui continuent d'inspirer la communauté en partageant leurs retours d'expérience.

Centre aquatique de Libourne

Ce projet se veut signal architectural parmi les espaces naturels du lac de Dagueys. Surélevé afin de placer le fond des bassins au-dessus des plus hautes eaux, le bâtiment est ainsi protégé des risques de crues et de remontées des nappes phréatiques

La consommation électrique d’une piscine étant considérable, la production d’électrique par capteurs photovoltaïques en autoconsommation permet de couvrir 60% des besoins nécessaires à la filtration circulation d’eau des bassins intérieurs.

Situé sur la rive droite du lac des Dagueys, le centre aquatique de la communauté d’agglomération du Libournais s’insère dans une zone à fort enjeu environnemental. Tantôt vigie, tantôt estacade, tantôt brise-lames végétalisé, le bâtiment retranscrit à sa façon l’ambiance d’un embarquement au long cours en invitant les utilisateurs à prendre de la hauteur avant de se jeter à l’eau.

 

Lire l'étude de cas

 

L'unité de méthanisation de la STEU de Pau Lescar

Cette unité se veut à la point de la R&D sur l'énergie, et pour cause, il s'agit du premier projet industriel en France à combiner la production de biométhane et de e-méthane pour verdir les usages de 4 500 habitants.

En mêlant méthanisation, méthanation et électrolyse, cette infrastructure intègre des synergies entre les procédés pour optimiser la production d'énergie en minimisant les pertes matières et énergies fatales (CO2, nutriments, chaleur...).

La méthanisation a été sélectionnée pour ses impacts environnementaux, sa participation à une transition vers des sources d'énergie propres en circuit court et donc sa contribution aux objectifs de neutralité carbone à l'horizon 2040 de la collectivité de l'agglomération de Pau Béarn Pyrénées.

 

Lire l'étude de cas

 

La MoHo de Caen - Tiers lieu d'innovation

C'est en 2015, après l'acquisition des anciens locaux de la concession RENAULT par Normandie Aménagement, que ce projet voit le jour : la réhabilitation de cette ancienne concession automobile en espace innovant à vocation tertiaire. Le but est de valoriser l'innovation croisée et les collaborations entre étudiants, startups et grands groupes en les faisant vivre et travailler dans un seul et même lieu. Au delà de l'aspect "accélérateur", la MoHo est le premier "Collider" en Europe à travers la cohabitation pérenne et continue d'une diversité d'acteurs.

MoHo n'a pas choisi Caen et la Normandie par hasard, le but étant d'en faire le cœur et le symbole de son action. MoHo a en effet pour ambition de lancer le D-Day du Positive Impact, et faire ainsi collaborer des acteurs du changement de tout horizons pour trouver des solutions aux enjeux du XXIème siècle. La mission est de créer, d'animer des coalitions hybrides et internationales pour trouver des solutions concrètes aux grands enjeux contemporains.

MoHo c’est :

  • Un lieu iconique de 7500m², le MoHo HQ ;
  • Des programmes à impacts positifs ;
  • Des événements organisés toute l'année.

Ce triptyque unique « Lieu - Programmes - Evènements » sera essentiellement concentré autour de 2 thèmes structurants : la transition numérique et transition écologique. La mixité des usages de ce tiers-lieu fait entièrement partie d'une volonté d'établir une stratégie durable pour ce bâtiment.

 

Lire l'étude de cas

 

Des copropriétés pour les Trophées des Copros des Yvelines

La nécessité de rénover le parc existant afin de répondre à l'urgence climatique n'est plus une question et les actions se multiplient pour étendre la rénovation à l'ensemble du territoire. Néanmoins, la situation reste complexe pour certains types de bâtiments. C'est le cas des logements en copropriété dont la rénovation énergétique se développe à un rythme très modéré. Pourtant, avec 9,7 millions de logements dans 740 000 copropriétés en France, l'enjeu est de taille.

Ce concours répond à trois objectifs :

  1. Valoriser les réalisations de copropriétaires pour la conduite de ces projets d’envergure ;
  2. Mettre en avant les professionnels engagés dans la rénovation, et notamment les syndics ;
  3. Inspirer d'autres porteurs de projet et donner un coup d'accélérateur à la rénovation énergétique sur le territoire yvelinois !

Ce concours est le premier d'un ensemble de 10 concours qui seront déployés dans 10 territoires en France en 2022 et 2023 au sein du programme Rénovons Collectif, pour montrer que ces initiatives locales peuvent être dupliquées pour un impact national ! 

Les candidats :

 

Découvrez l'ensemble des candidats (onglet "études de cas")

 

Les Trophées Reno Copro’ de la métropole Aix-Marseille-Provence est d'ailleurs le deuxième concours, déjà disponible et les candidatures restent ouvertes jusqu'au 15 octobre !

 bâtiment
 bâtiment tertiaire
 rénovation
 copropriété
 santé et confort
 énergie
 autoconsommation
 méthanisation
 énergies renouvelables
 biogaz

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     bâtiment
     bâtiment tertiaire
     rénovation
     copropriété
     santé et confort
     énergie
     autoconsommation
     méthanisation
     énergies renouvelables
     biogaz