Alors que le GIEC vient de publier son 2e rapport sur les implications du changement climatique et que son 3e rapport sur les solutions est à paraître début avril, alors que la FNTP dresse 2 scénarii dans la lignée des travaux de Carbone4 pour limiter l’impact environnemental des infrastructures, il est temps de montrer concrètement comment le numérique peut apporter sa pierre à la neutralité carbone et à la résilience des villes et des territoires.

Une des priorités aujourd'hui est d'atteindre les objectifs de la Stratégie Nationale Bas Carbone et in fine la neutralité carbone à horizon 2050. De la densité urbaine à la gestion de la ressource énergétique, du défi climatique au défi économique et sociétal, les territoires sont confrontés à de multiples enjeux où le numérique ouvre un large panel de réponses, du bâti (bâtiment et infrastructures) à la ville.

On pourrait également parler de sobriété énergétique des territoires, d'amélioration de la qualité de l’air dans la ville, de production d’énergie décentralisée, de mobilité douce et peu carbonée. Des solutions qui ont la capacité d’accélérer les transitions énergétiques et environnementales en répondant à un espace urbain repensé, bas carbone et responsable.


Alors, comment le numérique peut-il se mettre au service du bas carbone dans le bâtiment et les infrastructures, pour une ville durable et résiliente ?

Un dossier à retrouver à partir du 15 septembre prochain !
 
 

           

Dossier soutenu par

Matériaux biosourcés

 

    

 

 


Rédaction en chef :
 
Image Description

 

Juliette Lavisse

    

Cheffe de projets, NOVABUILD

Image Description

 

Guersendre Nagy

    

Secrétaire générale, BuildingSMART France