Passivhaus : le label le plus représenté au sein des Green Solutions Awards 2019

Rédigé par
La rédaction C21

2666 Dernière modification le 09/08/2019 - 11:53
Passivhaus : le label le plus représenté au sein des Green Solutions Awards 2019

Avec 192 études de cas réparties sur 36 pays, les Green Solutions Awards 2019 ont connu un succès inespéré et un fort développement à l’international. La palme du label le plus représenté revient à Passivhaus, avec pas moins de 15 études de cas, issues de 11 pays aussi différents que l’Australie, le Mexique ou le Sri Lanka.

S’intéresser à la diversité des études de cas labélisées Passiivhaus est intéressant, dans la mesure où celle-ci illustre une tendance observée au sein des Green Solutions Awards depuis deux ou trois ans : la construction durable s’exporte de mieux en mieux et, surtout, des initiatives locales sont en train de se pérenniser.

 

En ce sens, le projet le plus emblématique est certainement celui de l’entreprise Altta Homes Norte. Les cinq maisons s’inscrivent dans un projet immobilier comme il en existe des dizaines à destination des classes moyennes en Amérique Latine. Elles répondent donc à une vraie logique économique et de reproductibilité, avec un coût de construction au mètre carré ne dépassant pas les 600 euros. Un prix qui devrait encore baisser pour des projets futurs grâce à la montée en compétence des équipes et des fournisseurs locaux de matériaux.

 

Il est également difficile de ne pas évoquer le Star Innovation Center passive factory project au Sri Lanka. C’est à la fois une usine modèle et une rénovation qui s’inscrit dans les problématiques actuelles. Ainsi, si l’efficacité énergétique est au rendez-vous, c’est avant tout le confort des employés qui y est pris en compte. Un projet novateur et encourageant sur bien des aspects, qui répond lui aussi à une vraie logique de rentabilité économique. L’un des nerfs de la guerre, puisque dans des régions du monde où la quasi-absence de normes de constructions ou de leurs politiques d’application est la règle, tout surcoût trop important s’avère rédhibitoire pour la reproductibilité des projets.

 

En Europe, le projet de PopUp Dorms en Autriche montre, quant à lui, qu’un bâtiment passif n’est pas nécessairement une maison individuelle construite sur un lieu fixe. Il s’agit en effet d’une résidence étudiante modulaire et démontable. Elle peut ainsi être installée sur des lieux temporairement libres et propose une vision originale de la reconstruction de la ville sur la ville.

 

Au-delà de ces projets emblématiques, le passif au sein des Green Solutions Awards est aussi une tendance de fond. Que les bâtiments soient labélisés ou non, les méthodes de conception sont devenues une vraie référence et, en Europe, ont amené à la multiplication des acteurs possédant le savoir-faire nécessaire pour obtenir des résultats exceptionnels (auxquels nous finissons par nous habituer rapidement !).

 

RETROUVEZ TOUTES LES ETUDES DE CAS DES GREEN SOLUTIONS AWARDS 2019

 

Retrouvez toutes les études de cas labélisées Passivhaus :

Gillies Hall at Monash University
Passivhaus via Napoleone Bona
PopUp dorms
Perlita Passive house
Passive House Drumderry
Partager :