La Poste du Louvre

Renovation

  • Type de bâtiment : Autre bâtiment
  • Année de construction : 1888
  • Année de livraison : 2022
  • Adresse : 50 rue du louvre 75001 PARIS, France
  • Zone climatique : [CsC] Continental Méditerranéen - Tempéré, été sec et tempéré

  • Surface nette : 30 900 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 150 000 000 €
  • Coût/m² : 4854.37 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    89.97 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )

La Poste du Louvre, lieu entièrement rénové, est le symbole d'une Poste humaine et digitale, citoyenne et conquérante, engagée pour tous.


Ce projet de transformation consiste en la rénovation d'une véritable institution en plein centre de Paris, la Poste du Louvre. Au-delà de son aspect emblématique, une attention particulière a été portée à plusieurs enjeux clés du bâtiment durable :

  • Rénover pour améliorer les performances énergétiques de ce bâtiment ancien, tout en conservant l'empreinte patrimoniale du site 
  • Végétaliser le bâti dans un milieu urbain très minéral 
  • Conserver la flexibilité des usages du bâtiment initial
  • Favoriser une logistique urbaine de proximité

La prise en compte de ces éléments reflète la volonté de concevoir un bâtiment à la fois durable et moderne. Elle s'inscrit dans la politique ambitieuse de développement durable du groupe La Poste qui veut apporter sa pierre à l'édifice en améliorant les performances énergétiques des bâtiments qu'il détient et en favorisant les mobilités douces au sein de ses activités (voir l'étude de cas de la zone de logistique urbaine de Toulouse à ce sujet). Poste Immo, filliale du groupe en charge de son parc immobilier, met en oeuvre cette stratégie en tant que maître d'ouvrage. Celà passe notamment par la rénovation énergétique des bâtiments du groupe, à l'image de la Poste du Louvre. Ce projet c'est le fruit d'un travail de collaboration de plusieurs années entre les diverses directions de Poste Immo pour optimiser la durabilité du bâtiment, tout en répondant aux besoins des usagers variés qui, quotidiennement, le visitent, y travaillent ou tout simplement le traversent.
 

 

Un bâtiment mixte


La Poste du Louvre regroupe une diversité d'activités dans un seul bâtiment afin d'offrir un lieu de vie et de services accessibles à tous : le bureau de poste, des commerces, une halte-garderie, un commissariat de police, un espace de coworking, des logements, un hôtel, une terrasse panoramique et un hub de logistique urbaine.
 


Cette mixité des usages se trouve au coeur du projet de rénovation, comme le souligne l'architecte Dominique Perrault :

Le plus grand défi est la mixité, la proximité et la diversité des usages. Il y a 11 usages différents qui viennent s'insérer dans le même bloc. C'est un très grand bâtiment, qui évoque davantage la morphologie du Sud de Manhattan, c'est-à-dire des grands îlots en pierre et en métal, que celle de l'urbanisme haussmannien.

Des espaces d'échanges agréables agrémentent le site pour favoriser les interactions entre les usagers : un patio central animé de 1400m², un rooftop avec une terrasse végétalisée et un bar lounge, un lieu de passage pour riverains, touristes et promeneurs qui propose des animations telles que des évènements culturels ou artistiques...


En plus de favoriser les interactions et la cohésion sociale, concevoir des bâtiments mixtes s'inscrit dans une démarche durable de réduction des émissions liées au transport. Par ailleurs, de nombreuses zones du bâtiment, telles que les espaces de bureaux, sont modulables et peuvent donc changer d'usage dans le futur

 

Des performances énergétiques améliorées


Plusieurs actions prises au cours de ce projet ont permi d'améliorer les performances énergétiques du bâtiment.

La rénovation prend le parti de préserver la façade en pierre du bâtiment d'origine afin d'assurer l'inertie thermique. De plus, une isolation performante par l'intérieur, avec continuité mur plancher a été entreprise. 

Au niveau des sytèmes énergétiques, une pergola pour la production d'énergie renouvelable a été construite sur le toit du bâtiment, ce qui permet de répondre en partie aux besoins en énergie et en eau chaude sanitaire des espaces. Les panneaux photovoltaïques contribuent par exemple à l'alimentation des 59 places de stationnement munies de bornes de rechargement. Le reste de la consommation énergétique est assurée par le raccord des systèmes de chauffage et de froid aux réseaux urbains.

Enfin, la conception bioclimatique du bâtiment permet de limiter les besoins en énergie. Le bâtiment a été conçu en hauteur, à partir d'un patio intérieur qui favorise les apports en lumière naturelle. Les vitrages sont adaptés à la fonction des locaux et à leur orientation, ainsi qu'à la typologie de la façade. Par exemple, les fenêtres sur les façades en pierre ont été positionnées en retrait, afin d'être partiellement protégées du soleil. Les façades les plus exposées sont quant à elles protégées par des panneaux extérieurs en maille métallique, et les verrières Shed en dent de scie par des stores extérieurs. Finalement, la toiture végétalisée limite les surchauffes et la pergola permet d'ombrager la toiture-terrasse.

 

Une rénovation à valeur patrimoniale


La Poste du Louvre était le plus grand centre de distribution de courrier de France ; un lieu historique de l'architecture industrielle de la IIIème République. Le bâtiment datant de 1887 avait été conçu par l'architecte Julien Gaudet sous la désignation du ministère des Postes et Télégraphes.