Salon des Maires 2023 : emmener les élus sur le chemin de la décarbonation

Rédigé par
Amandine Martinet - Construction21

Journaliste

779 Dernière modification le 22/11/2023 - 12:20
Salon des Maires 2023 : emmener les élus sur le chemin de la décarbonation

La ministre de la Transition énergétique était présente au 105ème Congrès des maires et présidents d'intercommunalité de France mardi 21 novembre. L’occasion de présenter plusieurs nouveaux dispositifs d’accompagnement à destination des élus pour les guider vers la transition écologique et énergétique de leur territoire. 


Chaque année, le Salon des Maires et des Collectivités Locales (SMCL) rassemble les représentants des communes de France autour d’objectifs communs tournés vers l’avenir : bien entendu, ceux liés au respect de l’environnement et à l’adaptation au changement climatique y occupent une place de choix. 

Pour l’ouverture de l’événement le 21 novembre, plusieurs représentants du gouvernement et d’organisations majeures pour la transition du pays ont répondu présent. Plusieurs programmes inédits ont ainsi été inaugurés, tous allant dans le sens d’une coopération resserrée des acteurs autour de la nécessité de décarboner les collectivités. 

Agnès Pannier-Runacher a notamment présenté les « parcours énergies renouvelables clés en mains » en présence du président de l’ADEME Sylvain Waserman, mais aussi du Directeur Générak de l’IGN Sébastien Soriano et de celui du Cerema, Pascal Berteaud. L’idée de ce nouveau dispositif d’accompagnement ? Se mettre dans la peau d’un élu local pour proposer une dizaine d’accompagnements pas à pas vers des projets d’installation d’EnR sur un territoire. 

L’ADEME s’engage ainsi, via un service dédié qui sera lancé dès 2024 sur le site agirpourlatransition.fr, à offrir une aide personnalisée aux élus souhaitant développer les énergies renouvelables sur leur commune. Géothermie, photovoltaïque, éolien… L’idée étant de procéder par étapes : comprendre les enjeux, s’inspirer d’opérations similaires, puis passer à l’action et trouver les financements adéquats. Le message qu’a souhaité faire passer le ministère de la Transition énergétique aux élus ? « Vous n’êtes pas seuls ». Pour Agnès Pannier-Runacher, l’urgence est à créer une communauté d’élus engagés, gage de réussite d’un réel changement de trajectoire énergétique pour la France. 

Autre initiative inaugurée sur le salon ce jour : le lancement du réseau des « Élus pour agir » avec Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, et toujours le président de l’ADEME. L’idée ? Constituer un réseau de 10 000 élus municipaux et 5600 élus intercommunaux d’ici fin 2024, qui seront formés pour être les pivots de la transition énergétique dans leurs territoires.

Ces différentes interventions illustrent une volonté d’alliance entre l’État et les maires pour agir ensemble vers la planification écologique du pays. 

 

Partager :