Rénovation durable des Bâtiments Tertiaires : Etat des lieux en quelques chiffres

Rédigé par
Communication CERTIVEA

Direction de la communication

3508 Dernière modification le 25/05/2021 - 10:00
Rénovation durable des Bâtiments Tertiaires : Etat des lieux en quelques chiffres

La rénovation des bâtiments tertiaires est devenue incontournable pour réduire l’empreinte carbone et les consommations énergétiques du secteur du bâtiment.

Certivéa dresse aujourd’hui un rapide état des lieux des bâtiments tertiaires rénovés depuis 2006, qui se sont engagés dans des démarches de de certification ou de labéllisation développement durable. 3 points clés à retenir :

  • Les bâtiments durables rénovés certifiés ou labellisés concernent majoritairement des bureaux en Ile-de-France et des bâtiments d’enseignement en région parisienne
  • Les acteurs privés ou publics ont surtout choisi des démarches globales de certification HQE Rénovation, puis des labels énergétiques
  • Les acteurs engagés dans la rénovation durable de leurs bâtiments sont principalement des foncières et promoteurs. Podium :  GECINA, ALTAREA COGEDIM, BNP PARIBAS, BOUYGUES, COVEA IMMOBILIER, ICADE, COVIVIO, CRÉDIT AGRICOLE, etc., pour autant, des acteurs publics montrent aussi l’exemple, parmi lesquels : Université de Bordeaux - La SNCF - Le Conseil Général des Alpes de Haute Provence

En phase avec les ambitions du plan France Relance, la rénovation des bâtiments tertiaires devient une priorité de tous les acteurs publics ou privés. Les pouvoirs publics et collectivités locales sont particulièrement attendues pour montrer l’exemple face à l’urgence climatique. Cette radiographie risque donc d’évoluer dans les prochaines années. A suivre…

Retrouvez l’analyse en quelques chiffres des bâtiments rénovés durablement , publics ou privés, qui ont été certifiés ou labellisés par Certivea (Chiffres analysés de 2006 jusqu’à début 2021)

Partager :