L’habitat connecté et les Français dans le deuxième Baromètre Qualitel-Ipsos

Rédigé par

Editions Des Halles

Société d'édition au cœur du bâtiment professionnel

1205 Dernière modification le 02/10/2018 - 12:02
L’habitat connecté et les Français dans le deuxième Baromètre Qualitel-Ipsos

L’Association QUALITEL a publié, en partenariat avec Ipsos, la deuxième édition de son baromètre annuel consacré à la Qualité de vie à la maison. Selon cette étude, le logement connecté est encore minoritaire : 3 habitats sur 10 possèdent au moins un équipement connecté.

Sa part ne cesse de progresser dans le parc global : 54 % des logements récents (moins de 5 ans) comptent au moins un service connecté, et 30 % en comptent même deux ou plus. L’alerte anti-intrusion est le service connecté le plus « populaire » : il équipe 21 % des logements. Suivent la vidéosurveillance (15 % des foyers équipés), le pilotage du chauffage (12 %), le pilotage des équipements à distance (11 %) et l’alerte en cas d’inactivité suspecte d’une personne âgée / handicapée (8 %).

Pourtant, moins de la moitié des Français se déclarent prêts à investir dans des services connectés, même pour ceux jugés les plus utiles. 75 % des répondants considèrent que « des prix trop élevés les dissuaderaient d’équiper leur logement en objets connectés ». (...) Lire la suite sur BâtiJournal

 

Article publié sur BâtiJournal 
Consulter la source

Partager :