Désertée, la City de Londres va convertir des bureaux en logements

Déserté en raison de l'essor du télétravail pendant la crise sanitaire, le quartier des affaires londonien de la City a annoncé mardi vouloir convertir des bureaux laissés vacants afin de créer 1 500 nouveaux logements d'ici 2030. Cette mesure fait partie d'un plan d'action plus large dévoilé dans un communiqué et censé permettre à la célèbre City de s'adapter à la nouvelle donne économique et sociale post-pandémie.

Quartier autrefois bouillonnant et symbole du puissant secteur de la finance, il a été en grande partie vidé de ses travailleurs et ces derniers ne reviennent que très lentement, faisant craindre des effets de long terme sur son attractivité. Son plan d'action, publié avec l'aide du cabinet Oliver Wyman, prévoit de travailler avec des promoteurs immobiliers afin de créer de nouveaux bâtiments à faible empreinte carbone, ou d'en rénover d'autres. L'objectif, outre de créer des logements, sera de proposer des espaces d'accueil pour le commerce, la culture ou les jeunes entreprises. « L'espoir est à l'horizon alors que notre économie commence à rouvrir et ramène un semblant de normalité dans la vie de la City », déclare William Russell, Lord-maire de la City (...). Lire la suite.

 

Photo by Robert Bye on Unsplash

Actualité publiée sur Business Immo (Bureau)
Consulter la source

 villes et territoires
 bâtiment
 réversibilité
 réhabilitation

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 villes et territoires
 bâtiment
 réversibilité
 réhabilitation