Avec Katerra, la Silicon Valley s’attaque au bâtiment

  • par Le Moniteur
  • /
  • 2018-07-09 10:46:35
  • /
  • France
  • /
  • 2760
Avec Katerra, la Silicon Valley s’attaque au bâtiment

Cette start-up américaine fondée en 2015 par des fleurons de la high-tech entend révolutionner le BTP. Son secret ? Un modèle totalement intégré et digitalisé, de la production des matériaux à la construction, en passant par l’architecture et l’ingénierie.

La nouvelle a mis la Silicon Valley en joie tout en provoquant un mini-séisme dans le secteur du BTP américain. Début avril, Vision Fund, le plus grand fonds d’investissement technologique au monde, porté par SoftBank et nanti d’une capacité d’investissement de plus de 93 milliards de dollars, annonçait injecter 865 millions de dollars dans la start-up Katerra. Une jeune pousse apparue sur les radars voilà un peu plus deux ans, et qui promet de « disrupter » l’industrie de la construction dans son ensemble.

Sa recette ? Intégrer « verticalement » toutes les phases : conception des bâtiments, production et distribution de bois massif et CLT, assemblage en usine des modules préfabriqués, montage sur chantier… et avec une approche de contractant général. Elle emploie déjà 1300 collaborateurs, employés dont une centaine d’architectes, pour un carnet de commandes de 1,3 milliard de dollars (...) Lire plus

Katerra gère les chantiers de la conception à la finition et produit puis distribue elle-même ses matériaux préfabriqués en bois. Elle emploie déjà 1300 collaborateurs, dont une centaine d'architectes, travaille en full BIM et s'appuie sur un système d'information unique. - © Katerra

Article publié sur Le Moniteur
Consulter la source

 Katerra
 digitalisation
 Silicon Valley
 industrialisation
 Etats Unis
 innovation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     Katerra
     digitalisation
     Silicon Valley
     industrialisation
     Etats Unis
     innovation