Tendances Green Solutions Awards 2019 #7 - Les énergies renouvelables

 Green Solutions Awards  GSA 2019  Green Solutions Awards 2019  EnR  renouvelable  #GreenSolutions Awards  tendances  tendances GSA2019
Publié par La rédaction C21

L'éolien urbain joue les arlésiennes, l'Afrique réclame de l'électricité, mais rencontre des difficultés à accueillir des projets solaires de grande ampleur. Alors, le renouvelable tendance 2019 ? On ne saurait le dire. Ci qui est une évidence dans certains pays ne l'est en aucun cas dans d'autres. Et quand on s'émerveille devant le solaire et l'éolien, voilà que la biomasse et le biométhane se développent en soulevant bon nombre d'interrogations. Voici pourquoi ce dernier opus des tendances des Green Solutions 2019 est si court. Nous imaginions recevoir bien plus de réponses sous forme d'études de cas pour résoudre l'inconnue des EnR et nous sommes restés sur notre faim !

7.1. Une diffusion inégale pour le solaire

Que l’on parle de photovoltaïque ou solaire thermique pour l’eau chaude sanitaire, l’apport du soleil est une constante sur bon nombre de projets en rénovation, comme en neuf. On peut simplement distinguer un retour quasi systématique à la micro-production énergétique ou de chaleur au Luxembourg, en Belgique ou en Allemagne, alors que la France, l’Espagne ou l’Italie en sont encore loin, malgré un potentiel supérieur. Ce constat rejoint certainement les avancées légales en termes d’autoconsommation pour le photovoltaïque (un thème encore complexe en France) et un marché encore émergent du solaire thermique dans les pays en retard.

Les bâtiments tertiaires prennent néanmoins partiellement le contrepied des édifices de logements. La plupart des maitrises d’ouvrage semblent en effet intégrer le facteur solaire dans leurs projets.

 

7.2. La biomasse : le nouvel enjeu

La tendance biomasse est très marquée cette année avec des chaudières bois, ou des réseaux de chaleur tel que celui du Suchet qui font appel à cette dernière. Des unités de méthanisation sont également présentes. Un processus qui fait écho à la prise de conscience de plus en plus importante de l’importance de l’économie circulaire et des filières courtes pour baisser l’empreinte carbone des bâtiments durant leur durée de vie.


Réseau de chaleur autonome dans le quartier du Boulevard Suchet

Consultez l'étude de cas 

 


Unité de valorisation en biométhane des eaux usées de la Métropole de Lyon

Consultez l'étude de cas 

 

Modéré par : Alexia ROBIN

Autres actualités dans "Information"

Le Forum des solutions : partager les expériences pour revitaliser les centres-villes

Publié le 26 févr. 2020 - 11:30

La 1ère session du Forum des solutions, destinée aux 222 collectivités du programme Action Cœur de Ville, a permis de montrer des solutions innovantes mises en œuvre par des territoires divers pour redynamiser leurs centres. Cette (...)

Les éco-organismes ont réalisé en 2019 des résultats "pas toujours à la hauteur"

Publié le 26 févr. 2020 - 11:18

POLITIQUES PUBLIQUES. Dans son rapport public de l'année 2020, la Cour des comptes analyse les performances des éco-organismes, qui ont collecté près de 5,6 milliards de tonnes de déchets en 2019. Si quelques améliorations de fonction (...)

Le développement des énergies renouvelables bénéfique à l’économie française

Publié le 26 févr. 2020 - 11:13

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) a publié une étude qui apporte un nouvel éclairage sur la manière avec laquelle les énergies renouvelables contribuent à l’économie de notre pays. Quatre indicateurs (création d’emplois (...)


Commentaires