• Type de bâtiment : Immeuble de bureaux
  • Année de construction : 1928
  • Année de livraison : 2022
  • Adresse : 9 avenue Percier, 1er étage 75008 PARIS, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 750 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 280 000 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 100 Poste(s) de travail
  • Coût/m² : 373.33 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire
    162.84 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : Autre )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Ce projet a remporté le Prix Economie Circulaire des Green Solutions Awards France 2022-2023.

Notre projet est une vitrine responsable et biophilique au service des collaborateurs, qui répond aux enjeux d’économie circulaire, de réemploi, de qualité de vie, de transversalité et de convivialité.

Plusieurs éléments nous ont conduits à réaménager nos espaces de travail :

1. Les modifications dans nos modes de travail, du fait :

  • Du développement de modes de travail hybrides internes et avec nos clients et partenaires, accéléré post COVID et développement du télétravail.
  • De la valeur ajoutée toujours plus grande de la transversalité de nos métiers en termes d’intérêt métiers pour les collaborateurs d’ARP Astrance et dans le cadre de la réalisation de nos missions.

Nos actions ont permis de trouver un équilibre entre des espaces qui favorisent la transversalité opérationnelle des métiers d’ARP Astrance, l’intelligence collective, les échanges et qui permet d’accentuer les synergies, tout en respectant les besoins de chacun.

2. Notre volonté d’un réaménagement avec l’empreinte carbone et matières la plus réduite possible, et exemplaire en matière d’économie circulaire, dans un budget maîtrisé

Ceci s’est traduit par la réutilisation d’un maximum d’éléments existants in situ et du choix de matériaux issus du réemploi

Nos actions ont permis de réduire le bilan carbone de nos réaménagements de 80%.

3. Notre souhait de renforcer la qualité de vie au travail par les espaces de travail : lien social, biophilie, qualité sanitaire des espaces

Ceci s’est traduit par :

  • Des espaces qui favorisent le lien social ;
  • Un espace de sieste équipé avec une banquette de repos associé à un logiciel de détente ;
  • Des choix de matériaux à faible impact sanitaire tels que la moquette neuve utilisée labellisée Declare et à faible émission de COV (Partenaire MILLIKEN).

Notre projet pilote reflète notre savoir-faire et nos expertises métiers. Il nous permet de mettre en avant nos compétences et notre vision dans le but de répliquer ce projet pour et avec nos clients.


Plus de détails sur ce projet

 https://arp-astrance.com/references.html?view=project&id=109:arp-astrance-design-circulaire-et-space-planning-paris&catid=119:amenagement-design
 https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:7029461178376409089

Crédits photo

Olivier Martin Gambier

Maître d'ouvrage

Maître d'œuvre

Intervenants

    Entreprise

    Bouygues Energie Services

    Alain CASULE - a.casule[a]bouygues-es.com

     https://www.bouygues-es.fr/

    Entreprise générale pour le réaménagement intérieur de nos bureaux


Mode contractuel

Autres méthodes

Type de marché public

Non concerné

Autre type de marché

Privé

Allotissement des marchés travaux

Entreprise Générale

Consommation énergétique

  • 162,84 kWhep/m2.an
  • Autre

  • 162,84 kWhep/m2.an

Consommation réelle (énergie finale)

    70,80 kWhef/m2.an

Systèmes

    • Réseau de chauffage urbain
    • Ventilo-convecteur
    • Réseau urbain
    • Ventilo-convecteur
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Résilience

    • Îlot de chaleur urbaine

    Le choix de cet immeuble a été réalisé selon plusieurs critères dont celui d'une transversalité importante des plateaux apportant non seulement une lumière naturelle importante mais également une capacité de ventilation naturelle en cas d'indisponibilité d'équipement de rafraîchissement.

    Pour mémoire, le projet proposé est le réaménagement d'un plateau dans un immeuble R+6.

Environnement urbain

    Le choix de ces bureaux répondait à un des critères de forte disponibilité d'aménités locales :

    Pour se rendre au 9 avenue Percier, il existe une diversité de moyens de se déplacer :

    • bus : 22, 28, 32, 80, 84, 93
    • métro : 9, 13
    • vélo
    • trottinette
    • cityscoot
    • auto partage
    • etc.
       

    Nous avons des parcs pour s'aérer lors des pauses déjeuner et pour s'exercer à des activités sportives (parc Monceau). Une multitude de restaurants, des commerces, des services de bien-être, des commerces, des services de santé/médicaux et aussi des services locaux et administratifs.

  • 100,00 %

Solution

    ARP Astrance

    Julie VINAY

     https://arp-astrance.com/

    Autres / Autres

    Concepteur d'aménagements intérieurs circulaires


    KATABA

    f.sedeno[a]kataba.fr

     https://kataba.fr/

    Second œuvre / Équipements intérieurs





Coûts de construction & exploitation

  • 60 000
  • 280 000

Stratégie économie circulaire

    Programmation

    • Maximisation du nombre de lots impactés
    • Maximisation des quantités sur des produits ciblés
    • Maximisation du gain carbone
    • Maximisation de la masse de déchets évités

    Réemploi d'un maximum d’éléments existants in situ

    Notre volonté d’un réaménagement avec l’empreinte carbone et matières la plus réduite possible, et exemplaire en matière d’économie circulaire.

    Ceci s’est traduit par la réutilisation d’un maximum d’éléments existants in situ (moquettes, cloisons etc) et du choix de matériaux issus du réemploi + matériaux neufs issus de réemploi ou biosourcés.

    Notre démarche est un projet pilote qui a fait l'objet d'un accompagnement spécifique à travers nos différents pôles (notamment Aménagement & Design, Biodiversité & Biophilie et Immobilier Responsable) et de nos partenaires.

    ARP Astrance est une société en mouvement, qui questionne les sujets de demain, qui s’interroge sur ce qu’il se passe autour de nous. Nos aménagements intérieurs doivent incarner ces ambitions !

    Changement d'usage : nous sommes passés de territoires d'équipes à des territoires d'usages : en fonction de nos besoins (concentration, silence, collaboration etc.) et non de nos pôles.

    Intégration du réemploi spécifiquement dans les CCTP des lots concernés

    Oui

    Entreprises avec une traçabilité.

    Non

Réemploi (même usage) / Réutilisation (changement d'usage)

    • Serrurerie-Metallerie
    • Menuiseries intérieures
    • Revêtements de sol
    • Cloisons
    • Faux-Plafonds
    • Faux-planchers
    • Electricité
    • CVC
    • Plomberie

    • Banque d'accueil : 1 U
    • Luminaire - bande Led : 2 U
    • Armoire métallique : 6 U
    • Bureau : 19 U
    • Bibliothèque / étagère bois : 1 U
    • Chaises : 136 U
    • Plan de travail : 1 U
    • Tables basses : 4 U
    • Tabourets : 40 U
    • Cloison amovible - bloc porte vitré : 2 ml
    • Cloison amovible - remplissage pleine : 24 ml
    • Cloison amovible -vitrée: 12 ml
    • Moquette : 21m²
    • Bureau (casier, catégorie non existante) : 125 U
       

    En outre :

    Mobilier existant

    • 65 % des mobiliers in situ (essentiellement tables et assises) réutilisés 
    • Pour les mobiliers non réutilisés : 15% récupéré par les collaborateurs, 15% donné à des pompiers, 5% envoyé dans une filière de recyclage/réemploi


    Cloisonnement : re cloisonnement à partir de l’existant, seulement 3 portes et 1 cloison neuves

    Moquette

    • Conservation de 80% de la moquette existante
    • Réemploi d’une moquette déposée d’un autre site (Partenaire ORAK) 
    • La nouvelle moquette est réalisée à base de nylon recyclé ; elle est labellisée Declare et à faible émission de COV  (Partenaire MILLIKEN)


    Mobilier Menuisé : travail avec une entreprise d’insertion et fabrication en réemploi - environ 70% de la matière est issue de réemploi (Partenaire KATABA)

    • Banque d’accueil : ruban en pin conçu avec le bois de l’ancienne estrade
    • Casiers collaborateurs : réutilisation de l’ancienne bibliothèque, changement uniquement des portes
    • Cuisine et bar : chêne et bakélite + plan de travail « LE PAVE » (conçu à partir de déchets plastiques)
    • Bibliothèque / Matériauthèque : seuls les plateaux blancs sont neufs, le reste est en réemploi, porte réalisée avec des éléments de plancher du Grand Palais
    • Eléments acoustiques constitués de fibres naturelles et matériaux biosourcés (Partenaires : CultureIn et PierrePlume)
    • Peinture colorée : biosourcée à 84% (partenaire ALGO), emballages recyclés à 75% et recyclables à 100%


    Matériauthèque :

    2,2 m3 de bois massif --> 80% réemploi

    • Traverse : ancien parquet
    • Tasseau : ancienne poutre


    2,1 m3 d'aggloméré --> 50% réemploi

    • Panneau aggloméré : ancien plateau de bureau


    Casier neuf :

    • 2,8 m3 aggloméré --> 100% réemploi
    • Panneau aggloméré : ancien plateau de bureau
    • 0,2 m3 contreplaqué (porte)  --> 0% réemploi


    Casier existant :

    • 0,2 m3 aggloméré + alèse massif (porte)  --> 100% réemploi


    Cuisine et Bar :

    • 0,2 m3 panneau aggloméré --> 0% réemploi
    • 0,1m3 panneau strat compact noir --> 100% réemploi
    • 0,2 m3 bois massif --> 70% réemploi


    Banque Accueil + placard bas :

    • 0,4 m3 médium  --> 0% réemploi
    • 0,7 m3 aggloméré --> 20% réemploi
    • 0,15 m3  3pli épicea --> 50 % réemploi


    Récap :

    • Bois massif : 2,5 m3 dont 2 m3 en réemploi (soit 80%)
    • Aggloméré : 5,95 m3 --> dont 4,28 m3 en réemploi (soit 70%)
    • Contreplaqué :0,2 m3 --> neuf
    • Stratifié compact : 0,1 m3 --> 100% réemploi
    • Médium : 0,4 m3 --> neuf
    • 3pli épicea : 0,15 m3 --> dont 0.7 m3 en réemploi (soit 50%)


    => Nos actions ont permis de réduire le bilan carbone de nos réaménagements de 80%.

    Moquette

    • Provenance : moquette de réemploi des bureaux de la BNP pour le bureau direction et espace rideau vert. Elle nous a été fournie par Milliken qui travaille avec ORAK pour reconditionner les moquettes.
    • Mode de transformation : pas de transformation, moquette réemployée, mais reconditionnement avec le partenaire ORAK.
    • Pose : identique à de la moquette neuve, pose réalisée par l’entreprise Bouygues.
    • Différence par rapport à un matériau classique : pas de différence, usage identique, mais l’ACV est améliorée ainsi que le bilan carbone.
    • Analyse critique : facilement réalisable pour des petites surfaces, gain environnemental très élevé, mais si on avait dû déployer la moquette de réemploi sur de plus grands volumes, question de l’approvisionnement en fonction des gisements disponibles pour avoir une unité sur l’ensemble.
       

    Menuiserie sur-mesure : travail avec Kataba 

    Tous les matériaux de réemploi sont récupérés en Île-de-France par camion, centralisés à Aubervilliers chez Depuis 1920 puis acheminés par camion sur chantier. Le plateau du bar et le bandeau de l’accueil ont été vernis. Tout le reste du bois est huilé. Aucun traitement complémentaire sur le mélaminé blanc.

    • Provenance : parquet du Grand Palais pour la bibliothèque, portes pour les devantures des casiers, up cycling de notre ancienne estrade.
    • Plan de travail cuisiné - matériaux recyclés : le pavé à base de particules de plastique agglomérées
    • Mode de transformation : menuiserie - travail en atelier et montage sur site.
    • Pose : Kataba via leur partenaire qui emploie des personnes en insertion - atelier 1920.
    • Différence matériau classique : recherche de gisement, rendu final en fonction du gisement trouvé.
    • Analyse : difficulté de travailler sur de gros volumes avec une entreprise qui n’y est pas habituée, filière en structuration, prend beaucoup de temps pour la recherche du gisement et l’accompagnement à la conception et réalisation, mais gratifiant d’avoir des meubles agencés en up cycling car le bilan carbone est fortement amélioré, pas d’extraction de matières premières, participation à L’ESS (économie sociale et solidaire).
       

    Cloisonnement

    Re cloisonnement à partir de l’existant, seulement 3 portes et 1 cloison neuves. Réemploi des cloisons existantes in situ.

    • Pose : logistique sur le chantier pour démonter, stocker sur site puis remonter au bon endroit
    • Analyse : très avantageux en termes de coût et de bilan carbone, pas de transport, pas d’extraction de matières premières.

Logistique

    Non

    • Sur site, sur une aire dédiée dans un lieu couvert
    • Sur site, sur une aire dédiée dans un lieu couvert

Assurance

    Oui

    Qualiconsult pour la vérification des travaux finis : solidité des ouvrages, sécurité des personnes, accessibilité des handicapés, solidité des existants, installation électrique.

    Non

    Non

Bilan environnemental

    Méthode de calcul développée par ARP Astrance

    -> ARP Astrance a étendu la méthode existante du bilan carbone à ses aménagements intérieurs. Le calcul est réalisé sur une période de 10 ans. 

    Les posters de cette méthode de calcul sont en PJ de notre dossier.

    • 65% de mobilier conservé
    • 95% du cloisonnement en réemploi insitu
    • 80% de moquette conservée
    • 95% des équipements techniques conservés / remaniés
    • Peinture biosourcée à 84%
    • Acoustique biosourcé et réemploi


    Mobilier d’agencement et rangement : – 12 kgCO2e/m²SDP

    Meubles en bois sur mesure à partir de réemploi :

    • Banque d’accueil en réemploi issu de l’ancienne estrade du workcafé.
    • Casiers collaborateurs en réemploi issu de l’ancienne bibliothèque, changement uniquement des portes.
    • Cuisine et bar : chêne et bakélite réemployés + plan de travail « LE PAVÉ » (conçu à partir de déchets plastiques).
    • Bibliothèque / Matériauthèque : majorité de réemploi, porte réalisée avec des éléments de plancher du Grand Palais.
    • Réemploi de l’existant pour les étagères, armoires, portemanteaux, etc.


    Cloisonnement : – 5 kgCO2e/m²SDP

    Re-cloisonnement à partir de l’existant, seulement 3 nouvelles portes et 1 cloison neuve.

    Électroménager : – 1 kgCO2e/m²SDP

    Réemploi du réfrigérateur, des micro-ondes, machines à café, bouilloires.

    Revêtements de sol souples : – 18 kgCO2e/m²SDP

    • 80% : réemploi de la moquette existante.
    • 7% : réemploi de la moquette d’un autre site (16 m²).
    • 13% : moquette neuve labellisée, à faibles émissions COV et faible impact carbone.


    Faux plancher : – 40 kgCO2e/m²SDP

    • 40% : Réemploi du faux plancher existant
    • 60% : Hors scope car conservé en scénario de référence


    Revêtements de murs : Peintures biosourcées à 84%.

    Matériel IT : – 29 kgCO2e/m²SDP

    Réemploi des doubles écrans et des imprimantes.

    Mobilier de travail : – 11 kgCO2e/m²SDP

    • Réemploi de la majorité des chaises de bureaux, postes de travail existants et tables de réunion.
    • Quelques nouvelles chaises et tables.


    Espace commun : – 4 kgCO2e/m²SDP

    Réemploi des canapés, fauteuils, poufs existants.


    => Gain de 120 kgCO2e/m²SDP entre la référence et le projet ARP Astrance


    L'opération de réemploi a économisé l'équivalent de 230653 kilomètres parcourus par une petite voiture, soit 262 trajets Paris-Nice, 62301 baignoires rectangulaires remplies d'eau et 33 années de déchets ménagers d'un français.


    Document Excel Trophées Bâtiments circulaires :

    Banque d'accueil  Mobilier 1
    Luminaire - Bande Led / gorge lumineuse Eclairages 2
    Armoire métallique Mobilier 6
    Bureau Mobilier 19
    Bibliothèque / étagère bois Mobilier 1
    Chaises Mobilier 136
    Plan de travail Mobilier 1
    Tables basses Mobilier 4
    Tabourets Mobilier 40
    Cloison amovible - bloc porte vitré Cloisons 2
    Cloison amovible - remplissage pleine Cloisons 24
    Cloison amovible - vitrée Cloisons 12
    Moquette Revêtements de sols 21
    Bureau Mobilier 125

    Comment nous agissons ?

    Phase en amont du projet – cadrage, programmation :

    • Optimisation tertiaire : on peut avoir une circularité des matériaux et des aménagements, mais la première ressource sur laquelle on doit se poser les questions est celle de l’utilisation des m², l'optimisation des usages, la réversibilité. 
    • L’aménagement circulaire s'inscrit aussi pour répondre au juste usage des m² et des façons de faire. On anticipe dès la conception la réversibilité des aménagements.
    • Réfléchir à l'usage sur les m² va de pair avec des aménagements responsables. 


    Enjeux environnementaux :

    • Suite au constat de l’urgence climatique, il est nous parait indispensable de s’engager dans un changement de paradigme et d’apporter une nouvelle vision pour la conception des projets d’aménagements intérieurs.
    • Les aménagements intérieurs ont un impact non négligeable sur le bilan carbone d’un bâtiment.
    • Chez ARP Astrance, nous sommes attachés à la protection du vivant, avec le pôle Gondwana qui travaille à part entière sur les sujets de biodiversité. 


    Phase opérationnelle du projet : conception, rédaction DCE, AO
    Matériaux ; sourcing de matériaux de réemploi – travailler avec des plateformes de réemploi.

    Enjeux sociétaux :

    • Faire des aménagements circulaires c’est aussi se rapprocher des enjeux RSE de l’entreprise, donner du sens pour les collaborateurs, et une valeur d'engagement.
    • L’économie circulaire est portée par les acteurs de l’ESS (plateformes de reconditionnement, menuiseries, manutention des matériaux…), et génère de la création d’emplois au niveau local. C’est toute l’économie qui se voit challengée par une nouvelle manière d’appréhender le projet et la construction. Aujourd’hui, il faut que les grandes entreprises s’emparent aussi du sujet pour structurer la filière, c’est le cas de Bouygues Energies & Services qui ont tout mis en œuvre pour la réussite de notre projet. 


    Enjeux économiques :

    • Faire avec les bâtiments existants. L’avenir de l’immobilier va se développer dans la réhabilitation et la transformation d’usage des actifs.
    • Faire des aménagements circulaires, c’est optimiser les ressources existantes, mais c’est aussi préparer les réaménagements des prochaines années en réfléchissant à la réversibilité du projet et à la démontabilité des matériaux.

    Aujourd’hui, la filière est en train de se structurer, et on trouve déjà des avantages financiers à travailler dans une démarche d’aménagement circulaire : curage sélectif pour revente des matériaux à des plateformes de réemploi (Tricycle) VS le coût d’une démolition classique, Réemploi in situ qui est à la fois vertueux pour le bilan carbone et le bilan financier.

    => Le design n’est pas pour autant mis de côté dans un aménagement circulaire, au contraire, il va permettre de porter le projet – comment faire du beau et avec du sens.

    Nous travaillons sur une matériauthèque interne qui fait sens et que nous faisons évoluer selon des critères que nous avons définis (provenance des matériaux, % de matériaux recyclés, démontabilité, réflexion autour du traitement des matériaux en fin de vie…)

    • Matériaux réemployés : revêtements de sols et de murs, cloisons, portes, faux planchers
    • Intégration de matériaux sains, biosourcés ou géosourcés
    • Matériaux facilement séparables pour recyclage ou démontables pour réemploi -> Ex Milliken avec sa moquette Traction Back 2.0 (pose sans poisse)
    • Label Cradle to Cradle
    • Mobilier réemployé ou d’occasion (Bluedigo, Tricycle…) : chaises, bureaux, canapés, tables
       

    Méthodologie mise en place par ARP Astrance

    1. Définition du périmètre, des objectifs et de la durée de vie du projet
    2. Réalisation de la liste des matériaux, produits et équipements
    3. Recherche de facteurs d’émission
    4. Identification des postes les plus émetteurs et proposition de variantes
    5. Règle de prise en compte du réemploi
    6. Comparaison au scénario de référence et valorisation


    Cette démarche volontaire se valorise par :

    • Valorisation dans le cadre du bilan carbone scope 3 de l’entreprise sur l’année en cours
    • Axe de réduction par la méthode ACT
    • Répondre aux obligations des marchés publics sur le réemploi
    • Favoriser l’engagement environnemental et le sentiment d’appartenance des collaborateurs
    • Faire de ses locaux ou de ses projets une vitrine de son engagement
    • Valorisation dans le cadre d’une certification ou d’un label (La Zero Carbon Certification, le label BBCA Exploitation, le label Circolab)
    • Communication externe sur le % de réduction du bilan carbone de l’opération d’aménagement intérieur
    • Rapport extra-financier et communication externe

Impact financier

  • 200 000
  • Oui

    • Achat par le MOA auprès d'une plateforme de réemploi
    • Achat par l'entreprise auprès d'une plateforme de réemploi

Communication

    Oui

    Nous avons fait une conférence le 26 janvier 2023 pour présenter notre projet et faire découvrir nos nouveaux locaux à nos clients / prospects sur le thème "Economie circulaire et aménagement intérieur, n'attendez plus ! Nouvelle offre et retour d'expérience d'ARP Astrance".
    https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:7024424384119377920
    https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:7023208468144607233

    Un 2nd événement pour expliquer notre démarche "ARP ASTRANCE vous accompagne pour effectuer le bilan carbone de vos projets d’aménagement intérieur": https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:7033753719489863680 

    ARP Astrance était dans le portrait d’agence d'ARCHISTORM des mois de janvier et février.
    https://arp-astrance.com/component/content/article/123-actualite/article-s-de-blog/757-portrait-d-agence-arp-astrance.html?Itemid=435
    https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:7031610491483353088

    Avec notre partenaire KATABA nous avons réalisé une vidéo sur notre projet : 
    https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:7029461178376409089

    Nous avons également organisé une soirée avec nos clients pour présenter nos nouveaux locaux le jeudi 20 octobre (en PJ)

    Nous avons ainsi communiqué à notre base de données, sur nos différents réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter, Instagram, YouTube), sur notre site internet et dans des magazines.

    Oui

Economie sociale et solidaire

    Nous avons travaillé avec des entreprises sociales et solidaires:

    • Kataba
    • Tricyle

Conception circulaire

    • Choix de réorganiser nos espaces plutôt que de déménager.
    • Utilisation des ressources in situ

    La mise en place du flex office et la chronotopie des lieux.

    Matériaux locaux ou biosourcés.

    • Maximisation des déchets de chantier : utilisation de ce qu'on avait chez nous.
    • Matériaux biosourcés : peinture, acoustique.

Confort

    • Ajout de panneaux acoustiques muraux et suspendus dans les espaces de réunion
    • Moquette avec sous couche acoustique
    • Mobilier de bureau enveloppant avec matière acoustique

    • Design biophilique apaisant pour les yeux et rappel de la nature : déconnexion.
    • La finition des nouveaux plateaux de bureau a été choisie pour limiter la réflexion.

    Mobilier ergonomique et salle silence : pour soulager le stress corporel et mental, ainsi que pour améliorer la récupération.

    Chez ARP Astrance, les possibilités de réglage du mobilier, afin d'avoir une bonne posture sur la santé, sont nombreuses : réglage assises, accoudoirs, dossier etc.

Qualité de vie et services

Souhait de renforcer la qualité de vie au travail par les espaces de travail : lien social, biophilie, qualité sanitaire des espaces

Cela s’est traduit par la présence d’éléments biophiliques :

  • Un mur végétal naturel 
  • Des matières naturelles présentes sur l’ensemble du plateau : liège, bois
  • Des luminaires d’inspiration naturelle
  • La palette chromatique des revêtements de mur a été sélectionnée pour rappeler les matières naturelles ou présente des motifs d’inspiration naturelle (papier peint, vitrophanie, panneau de liège)
  • Des alcôves « refuges » dans l’espace silence
  • En outre, le plateau que nous occupons dispose de qualités importantes en matière de lumière naturelle  grâce à de larges surfaces vitrées et d’une double exposition dans une grande partie des espaces.

Informations générales

ARP Astrance a développé une méthodologie spécifique de bilan carbone pour les opérations d'aménagements intérieurs (périmètre d'intervention actuellement très peu couvert par les outils et méthodes existant sur le marché).

Emissions de GES

  • 31,00 KgCO2/m2/an

Analyse du Cycle de Vie :

    L'analyse de cycle de vie a été réalisée dans le cadre de notre opération de réaménagement intérieur.

    Nos équipes ARP Astrance ont mis au point notre propre méthodologie :

    1. Définition du périmètre, des objectifs et de la durée de vie du projet
    2. Réalisation de la liste des matériaux, produits et équipements
    3. Recherche de facteurs d’émission
    4. Identification des postes les plus émetteurs et proposition de variantes
    5. Règle de prise en compte du réemploi
    6. Comparaison au scénario de référence et valorisation


    Cette démarche volontaire se valorise par :

    • Valorisation dans le cadre du bilan carbone scope 3 de l’entreprise sur l’année en cours
    • Axe de réduction par la méthode ACT
    • Répondre aux obligations des marchés publics sur le réemploi
    • Favoriser l’engagement environnemental et le sentiment d’appartenance des collaborateurs
    • Faire de ses locaux ou de ses projets une vitrine de son engagement
    • Valorisation dans le cadre d’une certification ou d’un label (La Zero Carbon Certification, le label BBCA Exploitation, le label Circolab)
    • Communication externe sur le % de réduction du bilan carbone de l’opération d’aménagement intérieur
    • Rapport extra-financier et communication externe

Raisons de la candidature au(x) concours

Nous souhaitons que ce projet démontre la faisabilité technique et économique d’aménagement intérieur à faible impact environnemental et à haut taux de réemploi, tout en maintenant les objectifs esthétiques et de qualité de vie.

L'obtention d’un Trophée permettrait d’ajouter du poids à nos communications sur le projet pour engager le plus grand nombre.

Nos actions en synthèse :

  • La mise en œuvre de solutions économes en ressources et développées par des sociétés partageant nos valeurs et issues pour certaines de l’ESS
  • Un réemploi maximum de tous les éléments de 2nd oeuvre et des agencements présents avant le réaménagement.
  • Un objectif fort d'un bilan carbone le plus faible possible pour l'opération, validé à la livraison.
  • Le choix de solutions favorables à la santé et au bien-être des collaborateurs : design biophilique, choix des matériaux à faibles émissions, couleurs, postures variées, etc.
  • Une démarche collaborative pour répondre aux réels besoins des utilisateurs et pour faciliter la prise en main des nouveaux espaces.
  • La conception d’un écosystème d’espaces propices à la transversalité et la collaboration et permettant une optimisation des surfaces.

Notre projet est une réponse aux modes de travail hybride et aux défis environnementaux, et besoin d’allier espaces et valeurs de l’entreprise : nos nouveaux espaces de travail proposent des espaces inspirants car guidés par le vivant, respectueux de chacun, et à faible empreinte carbone.

Projet possible par l’implication de tous : direction, collaborateurs, partenaires. Une double réussite : la réduction de l’impact négatif du projet et des impacts positifs pour nous et notre éco-système.

Green Solutions Awards 2022-2023 / France
PDF
 adaptabilité du bâtiment bâtiment tertiaire biosourcés bois déchet écomatériaux gestion des espaces réemploi rénovation confort (olfactif - thermique - visuel) économie circulaire Green Solutions Awards Green Solutions Awards 2022 2023 Trophées Bâtiments Circulaires 2023

Partager :
Rédigé par
Eva Biguères


Autres études de cas

Plus

Concours

Green Solutions Awards 2022-2023 / France

Lauréat concours

Green Solutions Awards 2022-2023 / France