[Dossier santé] #9 - La French Tech lyonnaise et son confort low tech

Si le projet du lieu totem de la French Tech est une rénovation emblématique du quartier de la Confluence à Lyon, ce n’est pas seulement parce qu’il s’agit de la rénovation d’une halle classée. Ce projet, qui accueille les start-ups du monde du numérique, est également un projet exemplaire en termes de sobriété, tout en maintenant un niveau de confort thermique apprécié par les utilisateurs.

Le low-tech, un parti pris fort du programme

La volonté du maître d’ouvrage est de réaliser un projet « Low tech », « Low cost » tout en répondant aux exigences de performance énergétique actuelles, pour donner une réponse nouvelle, exemplaire, au sein d’un quartier en pleine mutation.

Confort adaptatif

Le projet de rénovation de la halle Girard, vise à recréer une enveloppe pérenne fortement isolée (sarkling en toiture avec un R = 5.5, isolation intérieure des murs avec un R = 5.0 et remplacement des menuiseries) et étanche à l’air (Q4 = 1,4m3/h.m² obtenu en fin de chantier, après deux tests intermédiaires), tout en conservant au maximum la structure existante.

Il en résulte dans le projet architectural un volume tempéré dans lequel viennent s’insérer des espaces générateurs d’apports internes (bureaux cloisonnés et open-space). Une stratégie de différenciation des ambiances thermiques a alors été mise en place dès la phase concours pour limiter le besoin énergétique dans les espaces de grande hauteur.

La stratégie de traitement climatique réalise une transition progressive entre les ambiances intérieures et extérieures :

  • Les espaces à occupation permanente sont traités à la source pour offrir des conditions de confort optimales en toute saison,
  • Les deux atriums et les espaces de convivialité profitent d’un traitement tempéré par transfert aéraulique depuis les bureaux et salles de réunion,
  • Le forum est un espace tampon traité passivement : il bénéficierait des apports solaires de la façade Sud en hiver et profite de la ventilation traversante nord-sud à partir de la mi-saison.

Le bâtiment est ainsi pensé pour faire évoluer ses frontières isolantes et sa perméabilité à l’air en fonction de la saison et de l’occupation. Compact et étanche à l’air en hiver, il devient plus déperditif et perméable en été par le biais du forum largement ventilé naturellement.