Papillon

Rénovation patrimoniale

  • Type de bâtiment : Immeuble de bureaux
  • Année de construction : 1971
  • Année de livraison : 2021
  • Adresse : 10 rue Blanqui 93400 SAINT OUEN, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 600 m2
  • Coût de construction : 270 000 €
  • Coût/m² : 450 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : Autre )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Papillon est un projet d'aménagement intérieur et d'économie circulaire qui redonne naissance à la façade d'un monument, la Chenille du Centre Georges Pompidou. Le projet a permis la réutilisation de 178 verres courbes et de 35 tonnes d'acier mis en rebuts.

Dans le cadre de sa rénovation, les verres bombés de la chenille de Beaubourg ont été déposés. En parallèle, la commande du nouvel acquéreur, le groupe Altavia était l'aménagement d'un espace central et de rencontre au sein de son siège social à Saint Ouen, permettant à ses 500 collaborateurs de se réunir, de se reposer. Nous avons alignés les calendriers pour donner une nouvelle vie à ces verres iconiques.

Plus de détails sur ce projet

 https://www.facebook.com/watch/?v=2884020558541300
 https://www.instagram.com/p/CJB3LMCKGep/
 https://www.instagram.com/p/CI0TPxGKRKl/

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Crédits photo

Maximum

Maître d'ouvrage

    ALTAVIA

    Charlotte Auxenfans

Maître d'œuvre

    MAXIMUM

    manon[a]maximum.paris

Intervenants

    Autre intervenant

    OPPIC

    Ancien propriétaire des verres


    Autres

    ELIOTH

    BE facilitateur


    Bureau d'études structures

    Lucien Giraud

Mode contractuel

Forfaitaire clé en main

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Altavia est un groupe de 35 entreprises à travers le monde spécialisées dans la communication. Altavia, dont le siège social, un bâtiment industriel à Saint-Ouen est actuellement en cours de rénovation, souhaitait placer l’économie circulaire au coeur de son projet d’aménagement intérieur.

Le site est singulier puisqu’il présente deux bâtiments verticaux connectés par une halle centrale de 2 300 m2. Cette halle centrale doit être aménagée de manière à «générer les rencontres». Le maître d'ouvrage était désireux d'un aménagement local, pour représenter les valeurs montantes de l'entreprise.

Description architecturale

Projet

Un «ruban de verre», obtenu par superposition des éléments, ondule dans l’espace de la halle pour le composer comme un jardin: un espace de déambulation et de rencontre offrant tous les niveaux d’intimité. Le principe de construction permet de générer des espaces ouverts se limitant à des cloisons courbes, mais aussi de petits ilots indépendants, circulaires ou ovoïdes pouvant abriter des réunions à huis clos. 

Structure PRS

La nouvelle structure est réalisée en profilés reconstitués soudés (PRS). Il s’agit de tôles d’acier coupés et assemblées pour obtenir des profils d’aciers sur-mesure. Ces tôles ont été mises en rebuts pour leur léger défaut de fabrication : rayures, fléchissements etc. Plutôt que d'alimenter les fillières de retransformation du métal, nous les avons découpées sur mesure pour épouser parfaitement la courbure des verres. Le système d’assemblage boulonné permet un montage facile, d’anticiper le démontage et d’atténuer les contraintes de transport.

Acier déclassé

La fourniture de l'acier qui constitue la structure du projet est assurée par l'un de nos fournisseurs issu de la Déchethèque (notre bibliothèque de déchets industriels). Spécialisé dans l'acier déclassé, il propose des références "hors-circuit" pourtant fiables et exploitables. Cette ressource nous permet de positionner le projet un peu plus loin encore dans son engagement environnemental et de faire la démonstration concrête des nouvelles pratiques et opportunités qu'offre le réemploi dans la construction.

Consommation énergétique

    Autre

Systèmes

    • Aucun système de chauffage
    • Aucun système d'eau chaude sanitaire
    • Aucun système de climatisation
    • -----
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Environnement urbain

500 collaborateurs travaillent chaque jour sur le site. Le lieu est également ouvert au public lors d'évenements et/ou d'expositions. Le site a une position stratégique, facile d'accès et à proximité de Paris intramuros.

Réemploi (même usage) / Réutilisation (changement d'usage)

    • Menuiseries intérieures
    • Cloisons

    Réutilisation de 178 verres courbes de la chenille du Centre Georges Pompidou.

    Structure en profilé reconstitué soudé à partir d'acier déclassé.

    100% ! (hors peinture et quaincaillerie)

    178 verres au total de deux dimensions : 154 x 157 cm,  et 154 x 233 cm soit 358 ml 

    100% des profilés métalliques, soit 35 tonnes d'acier !

    La chenille et le papillon

    Notre proposition s’appuie sur la singularité des verres qui composent la chenille (courbes) en contournant les difficultés engendrées par ce même paramètre. Basculer les verres permet de s’affranchir de la typologie du tunnel propre à Beaubourg, et de les déployer librement. Le nouvel assemblage, plus souple, n’a plus vocation à «protéger» mais à créer des espaces qui dialoguent entre eux.

    Une seconde vie possible

    À l’abri de toute forme d’intempérie (vent, neige, précipitations), les vitrages seront réemployés dans un cadre particulièrement adapté à leur âge. L’espace, entièrement climatisé, permet d’ignorer les problématiques d’étanchéité et d’isolation qui rendent bien souvent difficile l'exercice du réemploi. Cette simplification technique crée les conditions optimales pour un réemploi réaliste de ces verres iconiques.

Eco-conception

  • 100 %
  • 100%

    Des kit à assembler

    Contrairement à un PRS classique, nous mettons au point une construction boulonnée permettant un montage directement sur site. Cette facilité d'assemblage permet au projet de rester à l'état de kit jusqu'au montage, ce qui atténue les contraintes de transport.

Bilan environnemental

    Sur ce projet, le réemploi des matériaux a permis d'éviter :

    L'émission de 71,1 tonnes de CO2

    L'utilsation de 16 008 m3 d'eau

    La production de 77 tonnes de déchets 

Réplicabilité et Innovation

    Contexte

    À l’échelle de l’architecture, le réemploi est trop souvent compromis par des éléments de contexte discordants. Le réemploi des verres courbe du Centre Pompidou s’inscrit dans un contexte idéal, notamment grâce au travail préparatoire effectué par les équipes d’Elioth, 169 Architecture et le Pavillon de l'Arsenal. Nous prolongeons ces efforts avec ce projet de réemploi souple et concret, en contournant un maximum de difficultés techniques et logistiques.

    Alignement des calendriers

    Première difficulté qui pourrait avoir des conséquences importantes en terme de logistique: les échéances. Par hasard, notre fenêtre de travaux coîncide parfaitement avec celle du démontage (dé-montage de la chenille - Livraison du projet Papillon). Nous avons transformé la matière au fur et à mesure pour éviter les contraintes de stockage des verres et des structures.

Bilan économique

  • 100 %

Papillon est un projet d'aménagement intérieur et d'économie circulaire qui redonne naissance à la façade d'un monument, la Chenille du Centre Georges Pompidou. Il a permis la réutilisation de 178 verres courbes et 35 tonnes de métal mis en rebuts.

Catégories du concours

Bâtiments Tertiaires / prix de la rénovation

Bâtiments Tertiaires / prix de la rénovation

Trophées Bâtiments Circulaires

 réemploi
 verre
 économie circulaire
 Beaubourg
 Centre Gerorges Pompidou
 Trophées Bâtiments Circulaires

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Trophées Bâtiments Circulaires