Opéra Confluence d'Avignon

  • Type de bâtiment : Salle de concert, théatre
  • Année de construction : 2017
  • Année de livraison : 2017
  • Adresse : 1 Place de l'Europe 84000 AVIGNON, France
  • Zone climatique : [CsC] Continental Méditerranéen - Tempéré, été sec et tempéré

  • Surface nette : 1 520 m2
  • Coût de construction : 1 800 000 €
  • Coût/m² : 1184.21 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    100 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : Autre )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Conçu en moins d’un an, l’Opéra Confluence d'Avignon est une salle de spectacles éphémère pour 950 spectateurs, en activité le temps de la restauration du théâtre historique du centre-ville.

Ce lieu unique, frugal et de caractère défie les standards et répond au double objectif d'offrir les qualités essentielles pour un opéra et anticiper son démontage, sa revente et son remontage sur un autre site ou pour un autre usage.

Limitant son impact sur l’environnement, l’opération a autant minimisé les interventions sur le terrain que développé des solutions flexibles dans son utilisation présente et future : équipements techniques distincts, rationalisation de l’enveloppe, charpente en bois démontable et évolutive, etc.

Ce projet a été présenté à la conférence ITEAC à Londres, Forum Bois 2018, a reçu la Marianne d'or du développement durable début 2019, nombreuses publications (la scène, AS , Moniteur, etc.)

Par souci économique, les recherches de l’Opéra ont abouti à la récupération et à la réutilisation d’un maximum d’équipements provenant de l’Opéra Royal de Wallonie de Liège, eux-mêmes déjà utilisés par la Fenice de Venise lors de sa reconstruction au début des années 2000.  Seuls le chapiteau (en raison de la puissance du Mistral) et les équipements électriques et de ventilation vétustes n’ont pu être réutilisés à Avignon.

Si la démarche éco-responsable n’était pas un objectif affiché du projet initialement, elle est devenue une réponse aux contraintes de temps et de budget. Elle a ainsi rassemblé instinctivement tous les acteurs et le caractère frugal représente aujourd’hui l’une des caractéristiques de la salle.

Cet ensemble singulier crée une combinaison unique, une ambiance originale. Le caractère «low tech» laisse l’imagination s’emparer du lieu, lui ouvre une multitude d’évolutions.

Plus de détails sur ce projet

 https://deso-architecture.com/projet/opera-ephemere-avignon-84/

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Crédits photo

Daniel ROUSSELOT Photographe
DE-SO architectes (pour les supports graphiques , coupes, axono ..)

Maître d'ouvrage

    Communauté d'agglomération Grand Avignon - Opéra Grand Avignon

    04 90 84 47 00 - Monsieur Thierry Batteault

Maître d'œuvre

    DE-SO Architectes

    Valérie Defrain - 0155439707

Intervenants

    Bureau d'études structures

    GAUJARD TECHNOLOGIE SCOP

    (0)4 90 86 16 96

    BET Structure et enveloppe bois


    Bureau d'études autre

    BETREC

    0476421727

    BET Economie, gros oeuvre et VRD


    Bureau d'études autre

    MOUNIER PEYRIN

    04 75 46 00 56

    BET CV Electricité


    Bureau d'études acoustique

    ALTIA

    01 53 00 90 65

    BET Acoustique


    Bureau d'études autre

    ART SCENIQUE

    0674751854

    BET Scénographie


    Autre intervenant

    APAVE SUD EUROPE SAS

    04 90 31 54 10

    Bureau de contrôle


    Entreprise

    RIVASI

    04 75 91 80 30

    Lot terrassement - GO-Fondations- VRD


    Entreprise

    SDCC Varces (38) & MARGUERON Belley (01)

    04 76 72 84 58 /

    Lot charpente et enveloppe

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

A Avignon, l’exercice devait être concurrentiel à des solutions de locations standardisées, répondre dans les mêmes délais, le même budget et offrir des capacités de reconversion aussi larges. Soumis à un permis de construire précaire, à durée limitée, l’opération a pu atteindre ses objectifs en apportant des réponses alternatives aux contraintes du PPRI, d’accessibilité ou de la réglementation thermique.

Limitant son impact sur l’environnement, l’opération a autant minimisé les interventions sur le terrain que développé des solutions flexibles dans son utilisation présente et future : équipements techniques distincts et recyclés, rationalisation de l’enveloppe, charpente en bois démontable et évolutive…

Tous les éléments, dont scénographiques, étant indépendants, ils assurent l’évolutivité du projet. 

Si la démarche éco‐responsable n’était pas un objectif affiché du projet, elle est devenue une réponse aux contraintes de temps et de budget. Elle a ainsi rassemblé instinctivement tous les acteurs et le caractère frugal représente aujourd’hui l’une des caractéristiques de la salle.

Description architecturale

Contexte et environnement 

Projet temporaire, la conception de l’Opéra Confluence fut dictée par des délais trés courts ajustés aux saisons culturelles et à un budget réduit. Par souci économique, l’Opéra s’est attaché à récupérer et réutiliser un maximum d’équipements provenant de l’Opéra Royal de Wallonie de Liège, eux-mêmes déjà utilisés par la Fenice de Venise lors de sa reconstruction au début des années 2000.

Seuls, le chapiteau (en raison de la puissance du Mistral) et les équipements techniques inadaptés n’ont pu être réutilisés sur ce projet. Une nouvelle enveloppe devait alors être imaginée, capable d’accueillir la tribune, la scène et le gril récupérés , tout en garantissant l’accueil du public dans des conditions optimales. La salle s’inscrit dans l’axe des aménagements publics de la gare TGV et du quartier Courtine.

Ouverte par son entrée principale au Sud, à l’abri du Mistral, elle qualifie temporairement le quartier de la gare.

Au-delà de ses capacités (portée structurelle, confort, volume intérieur…), du budget et du planning serrés, la salle est démontable. Elle peut être transposée sur un autre site, trouver de nouvelles vocations et permettre une valorisation financière. La co-conception est la clé de la réussite de toute opération. La motivation et l’animation autour d’un projet ne peuvent perdurer que si la cohérence entre les réponses et les besoins du projet est trouvée. Cette synergie a pris à Avignon, elle a profité des ambitions de la maîtrise d’ouvrage, de l’expérience commune.

L’extrême rapidité du projet, de ses premières esquisses à la première représentation (14 mois), a mobilisé tous les acteurs. Elle prouve que la démarche traditionnelle, parfois remise en cause, d’une maîtrise d’oeuvre distincte a permis à la fois une forte collaboration avec les utilisateurs et la maîtrise de l’opération avec les entreprises.

Le chantier a débuté en juillet 2017 et l’Opéra Confluence a été inauguré le 24 novembre 2017. 

Géométrie simplifiée 

D’une forme simple et unitaire, la perception du bâtiment s’appuie sur une implantation précise et forte dans l’environnement. A Avignon, l’axe ordonné par les aménagements extérieurs de la gare TGV affirme la disposition de la salle comme élément structurant.

A partir du gabarit minimum donné par les éléments récupérés – emprise de la tribune, surface de la scène, hauteur du grill – la conception du projet s’est attachée à optimiser l’enveloppe et la structure, non seulement d’un point de vue constructif mais aussi au regard de l’usage du bâtiment.

Le confort acoustique des artistes et des spectateurs, lié par exemple à une représentation lyrique, a été simulé pour associer efficacement la géométrie de la salle à une rationalisation et diminution de la surface de l’enveloppe.

Les façades inclinées, leur finition intérieure en contre-plaqué et localement en absorbant, répondent à une meilleure diffusion acoustique.

La synthèse et les simulations structurelles, acoustiques et thermiques ont permis de réduire le nombre d’éléments et préciser le choix des matériaux.

Le plan de base rectangulaire intègre la tribune et la scène récupérées. Il est rythmé par la trame structurelle tous les 7,5 m, elle-même démultipliée par la répétition des caissons préfabriqués de l’enveloppe. 

Opinion des occupants

L'implantation de l'opéra dans le quartier Courtine a permis d'assurer les spectacles dans des conditions optimales avec des retours très positifs des spectateurs fidèles et des danseurs, musiciens et comédiens et a attiré un nouveau public, familial et scolaire. La dimension éphémère participe également à la fréquentation de ce lieu atypique.

Consommation énergétique

  • 100,00 kWhep/m2.an
  • 100,00 kWhep/m2.an
  • Autre

    Le caractère éphémère de l'équipement n'a pas exigé d'évaluation des consommations.

Systèmes

    • Pompe à chaleur
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Pompe à chaleur réversible
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Pompe à chaleur

Solution

    Gros œuvre / Charpente, couverture, étanchéité

    Composition de panneaux préfabriqués en ossature bois, isolation extérieure et bardage métallique.

Coûts de construction & exploitation

  • 1 800 000

Environnement urbain

Terrain libre en vis-à-vis de la gare TGV d'Avignon, dans l'attente d'un aménagement urbain concerté.

Qualité environnementale du bâti

  • Adaptabilité du bâtiment
  • Santé, qualité air intérieur
  • Chantier (incluant déchets)
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • fin de vie du bâtiment
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

UNE IDENTITÉ RENOUVELABLE
L’Opéra Confluence est un simple assemblage. Il intègre des équipements scénographiques recyclés, conçoit une coque démontable et se complète d’équipements techniques et annexes selon ses besoins. L’ensemble crée une combinaison unique, une ambiance originale.

L’Opéra Confluence se révèle de l’intérieur. Contrastant avec le parement métallique inerte en façade, le bois est démultiplié en éléments de structure, en panneaux de finition et en éléments acoustiques. Par son odeur, sa couleur, son timbre et son toucher, le bois crée un environnement protecteur et chaleureux. L’objectif est atteint par l’histoire que le projet a su faire naître de la rencontre des acteurs et d’ambitions communes.

La vie et l’identité de la salle éphémère continuera d’évoluer au fil de ses installations.

UN BÂTIMENT NOMADE
L’Opéra Confluence est composé d’éléments combinables, recyclés ou neufs. Bien qu’ajustés les uns aux autres, ces éléments aussi bien techniques, structurels que scénographiques, restent indépendants et modifiables. Conçue et optimisée pour des représentations lyriques, la salle peut, par ses dimensions, accueillir une multitude de fonctions. Le démontage-remontage de la salle constituera le prochain objectif du projet. Il confirmera la conception et la mise en oeuvre des caissons, des assemblages de la charpente et des traitements de finitions. 

Catégories du concours

Bas Carbone

Bas Carbone

Prix du public

Prix du public

Prix des Etudiants

Prix des Etudiants

Green Solutions Awards 2019 - Bâtiments France


Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2019 - Bâtiments France