Lycée International Lucie Aubrac

  • Type de bâtiment : Ecole, collège, lycée ou université
  • Année de construction : 2017
  • Année de livraison : 2018
  • Adresse : 13 rue de l'Industrie 92400 COURBEVOIE, France
  • Zone climatique : [Cbc] Tempéré - Hiver sec, été chaud et humide.

  • Surface nette : 15 340 m2
  • Coût de construction : 30 960 000 €
  • Coût/m² : 2018.25 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    -3.2 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Le lycée Lucie Aubrac s’implante dans un milieu urbain présentant des contraintes urbaines fortes (cours communes, zone non aedificandi, vis-à-vis d’immeubles de grande hauteur), tout en offrant un paysage urbain saisissant avec le quartier de la Défense qui domine en arrière plan et la Seine toute proche derrière un front discontinu d’immeubles de bureaux.

Les contraintes des cours communes, la perméabilité entre les rue de l’Industrie et la rue Victor Hugo, la présence d’arbres sur le site, un cœur d’ilot dégagé au sud-ouest, nous ont incité a vouloir relier visuellement les deux rues et orienter nos bâtiments vers les espaces dégagés. Le lycée est conçu comme un campus implanté dans un parc.

Nous avons également recherché une implantation des bâtiments qui permette d’offrir le meilleur ensoleillement possible en profitant de l’espace dégagé au sud-ouest. Le bâtiment est positionné selon un axe Sud-est/Nord-ouest. L’ensemble des locaux d’enseignement bénéficient ainsi d’une orientation Sud ouest/nord-est.

Les corps de bâtiments s’articulent autour d’un grand espace à vivre : l’atrium. Cet espace bioclimatique qui laisse entrer généreusement la lumière naturelle, est le centre nerveux du projet. La lumière joue un rôle important à la fois dans la gestion du bâtiment (économie d’énergie) et dans l’amélioration du bien-être des usagers (psychologique et physiologique). Cette lumière est filtrée par la verrière dans laquelle sont incorporées des cellules photovoltaïques qui projettent un jeu d’ombres sur les parois intérieures.

L’atrium est une rue intérieure qui offre une ambiance caractérisée par des jeux d’escaliers, de passerelles et de transparence. C’est un lieu d’échange et de rencontres.

Les logements de fonction sont indépendants et s’organisent le long de la rue Victor Hugo.

Nous avons recherché un langage urbain qui dialogue avec les bâtiments environnants et qui compose un ensemble harmonieux par la volumétrie, la modénature et le choix des matériaux. Ce langage devait aussi refléter la simplicité et la pérennité. Nous avons privilégié le béton poli, le béton matricé et le bois quand il est protégé. Par sa brillance, le béton blanc poli reflète et fait glisser la lumière. En soubassement, le béton matricé de couleur sombre donne une assise au bâtiment. Quant au bois, il apporte chaleur et préciosité.

Enfin les dispositions techniques comme la conception architecturale permettent au lycée Lucie Aubrac d’atteindre des objectifs environnementaux ambitieux. Le projet est certifié HQE® auprès de Certivéa pour le bâtiment Lycée (« NF Bâtiment tertiaires – Démarche HQE® », référentiel du 20/01/12) et labellisé BEPOS Effinergie, à la fois pour les logements et pour le bâtiment d’enseignement.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.epicuria-architectes.com/projets/lycee-lucie-aubrac-a-courbevoie--92-

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Crédits photo

EPICURIA - Luc BOEGLY

Maître d'ouvrage

    Conseil Régional d'Ile-de-France / Ile-de-France Construction Durable

    Gérard DONATI

Maître d'œuvre

    EPICURIA Architectes

    Jean-Michel BURON et Lionel BOUSQUET

Intervenants

    Bureau d'études autre

    CET INGÉNIERIE

    Clémence LAILLY

    Bureau d'études TCE : Structure / Fluides : CVC / Plomberie / VRD / Électricité : CFO/CFA / Économie descriptive


    Bureau d'étude thermique

    BETEM Ile-de-France

    Michel LAMOTE et Vincent RASPAUD

    Bureau d'études Thermique / STD Simulation & Design


    Architecte

    Atelier d'Architecture Malisan

    Architecte associé


    Autre intervenant

    TCE -Terre Ciel Énergie

    Germain GOURANTON

    Consultant Enveloppe Active


    Maître d'ouvrage

    Région Ile-de-France

    Jean-Lou PERRIER

    Maître d'Ouvrage


    Maître d'ouvrage délégué

    Ile-de-France Construction Durable

    Gérard DONATI

    Maître d'Ouvrage Délégué


    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    EODD Ingénieurs Conseils

    Marie GRUNDISCH

    AMO - HQE

Mode contractuel

Autres méthodes

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Île-de-France Construction Durable détient une large expertise dans le domaine de la qualité environnementale. Tous les projets font l’objet d’une démarche environnementale, notamment dans le cadre de certifications HQE et de labels BBC, ou avec l’intégration d’énergies renouvelables et de clauses sociales.

Description architecturale

La conception du bâtiment est fondée sur la recherche de la plus grande clarté constructive et fonctionnelle possible. Le hall canalise les élèves au cœur du bâtiment et des espaces d’enseignement. Les pôles fonctionnels sont en relation les uns avec les autres par des liaisons simples et lisibles.

Le lycée est organisé sur 5 niveaux dans trois corps de bâtiments reliés par un espace bioclimatique central. Ces corps de bâtiments sont liaisonnés par une structure horizontale composée de galeries et de passerelles à chaque niveau. Ils sont également liaisonnés par une structure verticale composée de 5 escaliers : 4 escaliers aux extrémités et un escalier central.

Le bâtiment dans son ensemble est conçu comme une enveloppe lumineuse de béton blanc posée sur un soubassement en béton matricé sombre.

La façade sud-ouest est en partie protégée par des lames brise-soleil en aluminium laqué blanc qui laissent apparaître en second plan une façade en bois de mélèze.
Pour se protéger d’un ensoleillement excessif, la façade de la salle de sports est rythmée par une succession de lames verticales de béton blanc.

A l’intérieur du lycée, les coursives intérieures de l’atrium sont entièrement tapissées de bois. Au-delà de l’aspect esthétique, ce choix permet d’offrir un grand confort acoustique aux utilisateurs.

La verrière de l’atrium est pixellisée par des cellules photovoltaïques. Ces cellules sont intégrées dans le double-vitrage. Cette disposition permet de créer une vaste ombrière au-dessus de l’atrium.

Toutes les toitures sont végétalisées.

Consommation énergétique

  • -3,20 kWhep/m2.an
  • 66,60 kWhep/m2.an
  • RT 2012

  • 8,00 kWhef/m2.an
  • Chauffage : 11.46 kWhef/m2.an
    ECS : 3.86 kWhef/m2.an
    Éclairages : 2.95 kWhef/m2.an
    Auxiliaires : 9.61 kWhef/m2.an
    Photovoltaïque : -17.28 kWhef/m2.an
    Cogénération : -2.98 kWhef/m2.an

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,41 W.m-2.K-1
  • - Mur sur extérieur : 20 cm de laine de verre - Mur sur intérieur : 120 cm laine de roche- Plancher sur parking : 21 cm flocage laine minérale- Plancher sur Extérieur : 21 cm Polystyrène- Toiture : 17 cm Polyuréthane- Menuiserie : Uw 1.3 , Facteur solaire : 0.31

  • 0,40
  • EN 13829 - q50 » (en m3/h.m3)

  • 0,98

Systèmes

    • Chaufferie gaz
    • Cogénération
    • Radiateur à eau
    • Plancher chauffant basse température
    • Chaufferie gaz à condensation
    • Aucun système de climatisation
    • Ventilation naturelle
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Solaire photovoltaïque
    • Autres énergies renouvelables
  • 106,00 %
  • Cogéneration gaz-électricité - Photovoltaique

Bâtiment intelligent

    Une GTB est en place pour gérer chauffage, éclairage et ventilation.

Emissions de GES

  • 5,00 KgCO2/m2/an

Gestion de l'eau

  • 24 000,00 m3
  • 320,00 m3
  • Des réducteurs de pression pour limiter les débits de soutirage si la pression est supérieure à 3 bars. Des systèmes hydro-économes assurant un % d’économie d’eau justifié sont installés:
    - Réservoirs de chasse des WC à double commande 3/6 l
    - Lavabos avec robinets à fermeture temporisée avec un débit limité à 3L/min
    - Robinetterie des douches et des éviers avec un débit maintenu à 6L/min- Urinoirs avec un débit à 2L/chasse.
    Le projet prévoit une bâche à eau d’environ 30m3 permettant de stocker cette eau pour les arrosages extérieurs, pour les chasses d’eau des blocs sanitaires élèves du RDC et pour l’alimentation du robinet situé dans le jardin pédagogique (arrosage du jardin et nettoyage de la cour et du terrain de sport). Le calcul des besoins en eau des sanitaires a été réalisé à l’aide de l’outil développé par Certivéa. Le pourcentage de couverture des besoins en eau non potable a également été évalué grâce à l’outil Certivéa.

Qualité de l'air intérieur

    La ventilation du bâtiment est assurée par la ventilation double flux. Une surveillance permanente de l’encrassement des filtres des CTA avec un report de défauts sur la GTB est prévue. Le détail de l’ensemble des interventions sera enregistré systématiquement dans un carnet d’entretien. Un travail concernant le choix des matériaux et notamment les émissions de polluants des revêtements intérieurs a été réalisé. Il a permis de préconiser des matériaux faiblement émissifs. 

Santé & Confort

    Le confort hygrothermique de l’ensemble des locaux doit être optimal quelle que soit la saison et le type de local. Pour se faire, la conception du bâtiment a mis en place les éléments suivants :
    - La stabilité des températures en période d’occupation est assurée grâce à une régulation par zone et suivant les types de chauffage.
    - L’inconfort dû au courant d’air froid est supprimé grâce au système de ventilation par double flux garantissant un soufflage à température neutre (20°C) et dans la sélection des grilles de soufflage assurant une limitation des vitesses résiduelles au niveau des occupants.
    - Des protections solaires, interdisant le phénomène de surchauffe des vitrages ont été prévues
    - Le projet architectural s’est fortement appuyé sur l’isolation par l’extérieur et l’inertie du bâtiment.

    L’ensemble des salles d’enseignement et des bureaux disposent d’un accès à la lumière du jour.
    Les salles de classe, le CDI, les circulations, bénéficient en plus d’éclairage en second jour par le biais d’impostes ou de châssis vitrés afin de procurer un meilleur confort visuel tout en assurant la sécurité et les économies d’énergie. Il a été donné une préférence au principe de luminaires fluorescents type T5. Les luminaires sont équipés de ballasts électroniques à haute fréquence. Les niveaux d’éclairement respectent la réglementation.

    Le confort olfactif est traité par la configuration des locaux et l’utilisation de matériaux avec le moins possible de dégagement d’odeurs et un système de ventilation de qualité.

    Des capteurs de CO2 sont reliés à la régulation des CTA

    Le bâtiment présente très peu d’inconfort. En effet, la seule zone identifiée comme présentant une température opérative dépassant 28°C en occupation (inconfort) est la salle informatique. Cet inconfort se limite à 7h par an, soit environ 0.5% du temps d’

    Contraintes acoustiques du site :

    Étude du confort de la rue intérieure :

    L’étude de Facteur de Lumière du Jour (FLJ) montre que le bâtiment respecte le niveau Performant de la préoccupation 10.1.3 « Disposer d’un éclairement naturel minimal ».

Solution

    LUXLAME F Établissement SOUCHIER-BOULLET

    SOUCHIER-BOULLET

    Second œuvre / Menuiseries extérieures

    Lames vitrées pivotantes permettant de réguler la ventilation naturelle de la rue intérieure.

    Excellente prise en main.

Coûts de construction & exploitation

  • 30 960 000,00
  • 3 099,00
  • 1 391 960,00
  • 3 484 735
  • 53 600 000
  • Verrière photovoltaïque : 1 016 743 €HT / Panneaux photovoltaïques en toiture : 375 212,55 €HT

Environnement urbain

Le lycée Lucie Aubrac s’implante dans un milieu urbain à l’emplacement d’un collège aujourd’hui démoli. Les contraintes urbaines sont fortes sur ce terrain : cours communes, zone non aedificandi, vis-à-vis d’immeubles de grande hauteur. Le terrain et son environnement immédiat offrent cependant un paysage urbain saisissant avec le quartier de la Défense qui domine en arrière plan et la Seine toute proche derrière un front discontinu d’immeubles de bureaux.

Surface du terrain

11 230,00 m2

Surface au sol construite

47,00 %

Parking

65 places pour voitures - parking souterrain

Qualité environnementale du bâti

  • Adaptabilité du bâtiment
  • Santé, qualité air intérieur
  • Biodiversité
  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion des déchets
  • gestion de l'eau
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion du bâtiment, maintenance
  • fin de vie du bâtiment
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • mobilité
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

BEPOS / Effinergie / Espace Bioclimatique / Qualité de l'air / Ventilation naturelle de la rue intérieure / Inertie thermique importante / 

Bâtiment durable / Certification NF HQE "Bâtiment tertiaire" / Confort acoustique / Confort visuel / Gestion optimale de la lumière naturelle et des apports solaires étudiés pour chaque façade et verrière photovoltaïque / Récupération thermique sur les CTA / Cogénération gaz-éléctricité / Gestion de l'air à double flux et du chauffage pour l'ensemble des locaux centralisée sur GTB et reliée à des capteurs /

Matériaux d'origine naturelle / Récupération d'eau de pluie pour les sanitaires / Gestion des eaux pluviales par noues végétalisées / Protection vis-à-vis des nuisances acoustiques locales / Protection vis-à-vis des vents dominants /

Centrale de production éléctrique à base de piles photovoltaïques / Conservation des arbres existants sur site et renforcement du patrimoine arboricole / Ensemble des toitures végétalisées participant à la biodiversité, inertie thermique, régulation des EP

Catégories du concours

Santé & Confort

Santé & Confort

Green Solutions Awards 2020-2021 / France

 certification HQE
 BEPOS
 lycée
 Ile-de-France
 photovoltaïque
 champ solaire
 bioclimatisme
 rue Intérieure
 récupération eaux pluviales
 béton blanc poli
 béton matricé
 brise-soleil
 compacité
 énergies renouvelables
 végétalisation

Auteur de la page

  • Jean-Michel Buron

    Architecte DPLG et Gérant

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France