Logements ICF Sablière - ZAC Clichy Batignolles

  • Type de bâtiment : Logement collectif < 50m
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2015
  • Adresse : rue René Blum 75017 PARIS, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 3 310 m2
  • Coût de construction : 7 200 000 €
  • Coût/m² : 2175.23 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    15 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2005 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​Le projet est une construction neuve, composée de 2 bâtiments distincts de 27 et 23 logements, d'une surface habitable totale de 3310 m². Il se situe à Paris, dans la ZAC Clichy Batignolles, dans la rue René Blum nouvellement créée (17ème arrondissement). Il occupe une parcelle qui n'était jusque-là pas construite.

Le maître d'ouvrage de l'opération est le bailleur social ICF Sablière.

Le chantier de construction s'est déroulé entre août 2012 et janvier 2015.

L'opération visait (et a atteint) un triple objectif de performance :

- Labellisation BBC Effinergie via une certification Habitat et Environnement, option Performance, délivrée par Cerqual

- Respect du plan Climat de la ville de Paris (50kWh/m².an sans modulation géographique)

- Respect du Cahier des Prescriptions Environnementales et de Développement Durable (CPEDD) de la ZAC de Clichy Batignolles

Plus de détails sur ce projet

 http://www.lemoniteur.fr/portfolio/projet-architectural-de-50-logements-sociaux-a-paris-17e-par-antoninidarmon-pour-icf-la-sabliere-4562526

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    ICF Sablière

    24 rue de Paradis 75010 Paris


    Architecte

    Antonini Darmon

    36 Rue de Lancry, 75010 Paris


    Bureau d'étude thermique

    Tribu Energie

    60 rue du Faubourg Poissonnière 75010 Paris

Mode contractuel

Contractant général

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le chantier de construction s’est déroulé entre août 2012 et janvier 2015.
L’opération visait (et a atteint) un triple objectif de performance :
- Labellisation BBC Effinergie via une certification Habitat et Environnement, option Performance, délivrée par Cerqual
- Respect du plan Climat de la ville de Paris (50 kWh/m².an sans modulation géographique)
- Respect du Cahier des Prescriptions Environnementales et de Développement Durable (CPEDD) de la ZAC de Clichy Batignolles



Description architecturale

Le concept général est le suivant :
- réduction des besoins par une isolation et une étanchéité à l’air poussées (niveau d’exigence type passif)
- limitation des ponts thermiques
- traitement bioclimatique pour le confort d’été
- systèmes ultra-performants, mais financièrement justifiés
- compensation des consommations par des énergies renouvelables (ici photovoltaïque)
- réflexions poussées sur la qualité environnementale d’ensemble du bâtiment : les économies d’eau, le traitement des déchets, la qualité sanitaire de l’air et des matériaux, la végétalisation des espaces,…

Consommation énergétique

  • 15,00 kWhep/m2.an
  • 93,00 kWhep/m2.an
  • RT 2005

  • 14,90 kWhef/m2.an
  • Consommations réglementaires finales du bâtiment n°1 en kWhep/m²,an
    Chauffage 5,40 kWhep/m².an
    ECS 17,39 kWhep/m².an
    Ventilateurs 9,58 kWhep/m².an
    Eclairage 6,78 kWhep/m².an
    Auxiliaires 0,70 kWhep/m².an
    Photovoltaïque 22,82 kWhep/m².an
    Total 17,03 kWhep/m².an

    Consommations réglementaires finales du bâtiment n°2 en kWhep/m²,an
    Chauffage 5,36 kWhep/m².an
    ECS 15,73 kWhep/m².an
    Ventilateurs 10,23 kWhep/m².an
    Eclairage 6,76 kWhep/m².an
    Auxiliaires 0,76 kWhep/m².an
    Photovoltaïque 26,18 kWhep/m².an
    Total 12,65 kWhep/m².an

    Les bâtiments n'étant occupés depuis début 2015 seulement, le retour n'est pas suffisant pour dresser un bilan sur les consommations réelles

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,47 W.m-2.K-1
  • Le descriptif des bâtiments est le suivant :Enveloppe- Système constructif : béton banché- Murs : double isolation intérieur 120 mm / extérieur 140 mm pour un Up < 0.120 W/m²K- Toiture terrasse isolée par 200 mm d’isolant (et pour partie végétalisée) : Up < 0.120 W/m²K- Plancher bas sur parking : Isolation en sous-face (150 mm y compris sur retours de poutres) et sous-chape (60 mm) Up < 0.155 W/m².K- Doubles vitrages clairs 4/16/4, avec Ug < 1.1 W/m².K- Menuiseries mixtes bois/aluminium Uw < 1.4 W/m²K- Balcons: plancher collaborant (donc moins lourds), fixation par accroches ponctuelles de manière à limiter les ponts thermiques structurels- Etanchéité à l’air : n50 < 1 vol/h, soit un Q4 ≈ 0.35 m3/h.m² sous 4Pa

  • 0,43
  • n50

  • 1,00

Systèmes

    • Réseau de chauffage urbain
    • Réseau urbain
    • Pompe à chaleur
    • Aucun système de climatisation
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Solaire photovoltaïque
  • 30,00 %
  • 1 Chauffage
    Raccordement au réseau de chaleur urbain de la Ville de Paris Emission par radiateurs équipés de robinets thermostatiques hyper réactifs (variation temporelle = 0.40 K). La minimisation de l’effet paroi froide permet d’éviter les placements traditionnels (sous la fenêtre) et de placer les radiateurs au mieux pour minimiser les pertes de distribution. Conduits de distribution très isolés – gain de 2 kWhep/m².an par rapport à une isolation traditionnelle.

    2. ECS.
    Dans un bâtiment très performant, l’ECS représente le poste le plus énergivore (devant le chauffage).
    Un système innovant: l’ERS - récupération de chaleur sur les eaux usées par une pompe à chaleur – a été mis en place pour ces consommations. Avantages :
    - Récupération d’une énergie jusque-là perdue
    - Grande performance énergétique: COP atteignant 4.20.
    Ce choix a une incidence sur la conception:
    - Prévoir un local au R-1 en plomb des réseaux d’eaux usées
    - Collecter les eaux usées d’une part et les EV et EP par ailleurs.
    Un travail important a été réalisé pour l’optimisation du circuit de bouclage : en effet, les pertes en ligne sont malheureusement trop souvent sous-estimées et catastrophiques pour un bâtiment ambitieux. A titre d’exemple, elles auraient représenté sur ce projet, sans traitement particulier, environ 35% des consommations totales d’ECS !!
    Cela a nécessité de travailler sur plusieurs points :
    - Limitation du nombre de colonnes montantes : rapprochement des points de puisages dans le respect de la réglementation légionnelles. Le principe de colonnes montantes par gaine technique desservant 2 logements a été mis en place de manière à optimiser les réseaux. La distribution en gaine palière (c’est-à-dire sur le palier d’étage) est non-satisfaisante, pour plusieurs raisons : réseaux hydrauliques longs et couteux (il faut en général plus de 2.7m pour atteindre un point de puisage, alors que le rajout d’une gaine technique augmente de 2.7m seulement la longueur nécessaire), temps d’attente important pour avoir de l’eau chaude, circuits encastrés non isolés participant notoirement à l’inconfort d’été
    - Surisolation du circuit de bouclage : une classe 5 a été retenue, permettant des pertes inférieures à 8 W/ml, alors que bien souvent les pertes sur un calorifuge traditionnel sont à 20 voire 25 W/ml. De telles pertes sont inacceptables car dans le cas d’un bouclage ECS elles ont lieu 24h/24 et 365 jours par an Les mesures ci-dessus permettent un gain de l’ordre de 10 kWhep/m².an par rapport à une solution traditionnelle (bouclage gaine palière, calorifuge classe 2)

    3. Ventilation
    Système de ventilation double flux collective
    - Récupération de chaleur sur air extrait > 80%
    - Caisson collectif disposé en toiture terrasse
    - Ventilateurs à faible consommation d’énergie
    - Echangeur by-passable pour le confort en été et mi-saison
    - Respect normes incendies avec extracteur C4 by-passable
    - Etanchéité du réseau aéraulique classe C (test d’étanchéité effectuée par l’entreprise). ENRObjectif de production de 40 MWh d’électricité, soit 29 kWhep/m².an
    - Surtoiture photovoltaïque de 158 m² pour chaque bâtiment
    - Orientation Sud privilégiée, désaxée par rapport à l’orientation du bâtiment
    - Panneaux polycristallins

    Une innovation de ce projet consiste en la mise en place d'une récupération de chaleur thermodynamique sur les eaux usées: Récupération de chaleur sur eaux usées Le système est principalement composé d’une cuve d’échange thermique et d’une pompe à chaleur

Emissions de GES

  • 3,00 KgCO2/m2/an
  • Le périmètre couvert concerne les usages réglementaires (chauffage/ECS/ventilateurs/éclairage), déduction faite des émissions CO2 évitées grâce au photovoltaïque

Analyse du Cycle de Vie :

    Le diagramme ACV fourni porte sur l'énergie grise des éléments principaux de construction des 50 logements, réalisé à partir de ratios connus moyennés (en kWhep par unité fonctionnelle).

Gestion de l'eau

  • 4 500,00 m3

Qualité de l'air intérieur

    Colles et primaires : EC1Peintures : NF environnement ou A+Revetement de sol: classe A+

Santé & Confort

    L'enjeu de la qualité sanitaire (et donc la santé des occupants) a été traitée sur cette opération par différentes solutions :- choix des matériaux présentant les meilleurs résultats en termes d'émissions de COV (peintures, colles, primaires et revêtements de sols)- ventilation double flux collective, permettant de filtrer l'air soufflé, améliorant ainsi la qualité de l'air extérieur. Cette solution permet également d'améliorer le confort acoustique vis-à-vis de l'éxtérieur, du fait de l'absence d'entrées d'air sur les fenêtres. Ceci est un élément important dans un environnement urbain (le projet est situé à Paris intra muros)

    Le confort d'été a été particulièrement travaillé pour atteindre les résultats suivants: moins de 26 heures au-dessus de 28°C à l’intérieur. Cela est notamment obtenu car les logements sont traversants, permettant de générer un fort débit d’air.

    Le traitement acoustique est particulièrement étudié sur cette opération:- isolements de façades 33 dB- niveaux de pression acoustique standardisé Lnat < 30 dB(A) en chambres et séjours- Performance acoustique DeltaLw = 18 dB des revetements de sols, de façons à traiter les bruits de chocs et transmissions entre logements

Solution

    ERS Biofluides

    Biofluides

    300 avenue de l'Europe 77310 SAINT-FARGEAU-PONTHIERRY

    Génie climatique, électricité / Chauffage, eau chaude

    Le système est principalement composé d’une cuve d’échange thermique et d’une pompe à chaleur eau/eau. Les eaux usées grises sont recueillies à une température moyenne de 29°C, et traversent une cuve où sont immergés des échangeurs de chaleur. Ce sont ces échangeurs, dans lesquels circule un fluide caloporteur, qui vont alimenter en calories la pompe à chaleur du système qui produit une eau chaude sanitaire à 45°C. Les eaux usées grises traitées sont ensuite rejetées à une température moyenne de 9°C dans le réseau d’assainissement.Cette technologie est particulièrement intéressante pour plusieurs raisons :- concomitance de la production d’ECS avec sa consommation (à la différence du solaire par exemple)- performance (COP) de production très élevé et constant toute l’année (à la différence d’une PAC air / eau)- valorisation d’une énergie qui serait perdue

    Cette solution avait fait l’objet d’un suivi sur une autre installation précédente, menée à la fois par la maitrise d'ouvrage (ICF Sablière) et le BE thermique (Tribu Energie). Les COP mesurés ont été très satisfaisants, avec des résultats supérieurs aux attentes. Forts de cette expérience réussie, le maitre d’ouvrage et Tribu Energie ont donc décidé de remettre en œuvre cette solution sur ce projet.

Coûts de construction & exploitation

  • 161 000,00
  • 7 190 000

Environnement urbain

Le projet se situe à Paris, dans la ZAC Clichy Batignolles, dans la rue René Blum nouvellement créée (17ème arrondissement).

Surface du terrain

1 543,00 m2

Surface au sol construite

40,00 %

Espaces verts communs

870,00

Parking

Parking sous terrain sur un niveau: 38 places de parking
Déplacements doux : Locaux vélos bien dimensionnés (25 m² pour chaque bâtiment)

Qualité environnementale du bâti

  • Biodiversité
  • Chantier (incluant déchets)
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion des déchets
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables

​La philosophie du projet consiste à proposer des solutions simples, efficaces et éprouvées pour répondre à des objectifs performantiels très élevées.

Un regard transversal a été nécessaire lors de la conception de ce projet pour atteindre non seulement un objectif élevé de performance énergétique, mais également une prise en compte de problématiques environnementales connexes : Cycle de l’eau, Aménagement extérieurs (rétention eaux pluviales, biodiversité, régulation thermique limitant le phénomène d'îlot de chaleur urbain), choix des matériaux (énergie grise,...), chantier propre, déplacements doux, collecte pneumatique des déchets, etc...

Catégories du concours

Energies renouvelables

Energies renouvelables

Bâtiment zéro énergie

Bâtiment zéro énergie

Santé et confort

Santé et confort

Green Building Solutions Awards 2015

 Lauréat Green Solutions Awards

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Building Solutions Awards 2015