Complexe cinématographique à Rumilly

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Salle de concert, théatre
  • Année de construction : 2017
  • Année de livraison : 2017
  • Adresse : 18 avenue Franklin Roosevelt 74150 RUMILLY, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 1 680 m2
  • Coût de construction : 3 499 533 €
  • Coût/m² : 2083.06 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    204 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : Autre )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​Le bâtiment s’installe au barycentre d’une parcelle péri-urbaine, selon les lignes directrices du site et tisse des liens naturels avec les aménagements de la zone commerciale par une écriture tramée de plantations et de cheminements.Le travail paysager vient accompagner l’architecture, la mettre en scène, lui donner une part onirique à mi parcours entre la face naturelle du site : la rivière et sa face urbaine : la zone commerciale.Les spectateurs découvrent le cinéma au travers d’une futaie de peupliers trembles, arbres longilignes, créant par leur alignement régulier et la couleur blanche de leurs troncs, une cinétique singulière qui résonne avec le bâtiment noir.Sous les arbres, un tapis de pervenche, une terrasse isolée... Un lieu de transition propre à l’imaginaire.Le monolithe noir accueille trois salles de projection et forme signal à l’échelle de la ville. Sa face noire se détachant sur le fond vert de la ripisylve, comme le symbole de l’institution cinéma.Le socle bois accueille sur une double hauteur le hall polyvalent triplement orienté sur le parc ainsi que l’administration en mezzanine, superposée aux locaux annexes. Les différentes fonctions d’accueil sont claires et lisibles depuis l’entrée. Les accès aux salles et les circulations se devinent à travers une paroi vitrée. L’espace convivialité, orienté vers le parc peut accueillir du public au-delà des cinéphiles et profiter d’une terrasse extérieure à la belle saison.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.tekhne-architectes.com/projet_archi/complexe-cinematographique-dart-et-essai/

Fiabilité des données

Auto-déclaration

Maître d'ouvrage

    Ville de Rumilly

    Jean-Pierre GARDIER - 0450646920 - jean-pierre.gardier@mairie-rumilly74.fr

Maître d'œuvre

    Tekhnê architectes

    Matthieu CAMBUZAT - 0472788027 - m.cambuzat@tekhne-architectes.com

Intervenants

    Bureau d'études structures

    DPI

    0478530084 - secretariat@dpistructure.com


    Bureau d'études acoustique

    PEUTZ

    0478397832 - lyon@peutz.fr


    Bureau d'étude thermique

    ITF

    0479750029

    également bureau d'études fluides et HQE


    Autre intervenant

    DENIZOU

    Stéphane Nardy - 0478844471 - cbt.denizou@denizou.fr

    Economiste de la construction


    Autre intervenant

    DUCKS SCENO

    Isabelle Serré - 0437453045 - ducks@ducks.fr

    Bureau d'études scénographie

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le maître d’ouvrage attache une très grande importance à la qualité environnementale de cette opération, qui va au delà des simples niveaux réglementaires pour un grand nombre de composantes. Il n’envisage toutefois pas une certification HQE® pour ce bâtiment car il préfère une démarche environnementale qui réponde au plus juste aux enjeux qu’il a identifiés et s’affranchisse de toute lourdeur administrative.

Description architecturale

Le bâtiment s’installe au barycentre d’une parcelle péri-urbaine, selon les lignes directrices du site et tisse des liens naturels avec les aménagements de la zone commerciale par une écriture tramée de plantations et de cheminements. Le travail paysager vient accompagner l’architecture, la mettre en scène, lui donner une part onirique à mi parcours entre la face naturelle du site : la rivière et sa face urbaine : la zone commerciale. Les spectateurs découvrent le cinéma au travers d’une futaie de peupliers trembles, arbres longilignes, créant par leur alignement régulier et la couleur blanche de leurs troncs, une cinétique singulière qui résonne avec le bâtiment noir. Sous les arbres, un tapis de pervenche, une terrasse isolée... Un lieu de transition propre à l’imaginaire. Le monolithe noir accueille trois salles de projection et forme signal à l’échelle de la ville. Sa face noire se détachant sur le fond vert de la ripisylve, comme le symbole de l’institution cinéma. Le socle bois accueille sur une double hauteur le hall polyvalent triplement orienté sur le parc ainsi que l’administration en mezzanine, superposée aux locaux annexes. Les différentes fonctions d’accueil sont claires et lisibles depuis l’entrée. Les accès aux salles et les circulations se devinent à travers une paroi vitrée. L’espace convivialité, orienté vers le parc peut accueillir du public au-delà des cinéphiles et profiter d’une terrasse extérieure à la belle saison.

Consommation énergétique

  • 204,00 kWhep/m2.an
  • 314,00 kWhep/m2.an
  • Autre

  • 79,00 kWhef/m2.an
  • consommations par poste (en KWHEF/M2.AN) :chauffage : 9.3rafraîchissement : 7.2ventilateurs : 11.00auxiliaires : 2.7éclairage : 16.2autres usages : 32

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,39 W.m-2.K-1
  • Les principaux complexes utilisés dans le projet sont les suivants :- voile béton de 40 cm + 25 cm de laine de roche intérieur et doublage acoustique (10 cm de laine de roche et toile tendue transonore)- voile béton de 20 cm avec 16 cm de laine de roche extérieur + bardage bois vertical en clin prégrisé- toiture terrasse en béton (épaisseur 20 cm) avec 20 cm de laine de roche en sous face de dalle et 12 cm d'isolant PU sur la dalle et sous l'étanchéité- menuiseries alu double vitrage

  • 0,41
  • n50

  • 0,88

Systèmes

    • Autres
    • Système VAV (Variable Air Volume system)
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Système VAV
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

    Récupération de chaleur entre air rejeté et air soufflé à haut rendement dans tous les locaux ventilé

Bâtiment intelligent

    Une GTC (gestion technique centralisée) est prévue. Elle inclut :
    – protocole de communication ouverts aux langages standards open source EnOcean
    – pilotage de l'ensemble des installations techniques de chauffage et ventilation
    – pilotage des protections solaires et de l'éclairage du hall, en lien avec les capteurs (température, sonde de luminosité et anémomètre) et les installations de génie climatique (rooftop du hall)
    – les régulateurs locaux sont liaisonnés entre eux et communicants
    – une interface graphique conviviale est mise en place sur site, avec PC et périphériques nécessaires
    – un accès à distance est réalisé permettant la surveillance et le paramétrage des installations depuis tout ordinateur connecté à Interne

Gestion de l'eau

    Le système de gestion des eaux pluviales est conçu pour favoriser la rétention et l'infiltration sur la parcelle, via deux noues plantées installées au pied du bâtiment et intégrées à la composition paysagère du site.

Qualité de l'air intérieur

    Le système de ventilation, adapté aux usages intermittents des salles de cinéma et des espaces communs, permet un renouvellement d'air important notamment au regard des besoins de chauffage et de rafraichissement qui proviennent exclusivement de cette ventilation.D'autre part, les matériaux utilisés pour les finitions intérieures bénéficient de labels environnementaux et de certifications afin de limiter les COV : revêtement de sol linoléum ou moquette dans les salles de cinéma, peintures (Ecolabel européen et étiquette A+), faux-plafonds acoustiques

Santé & Confort

    Confort et santé : Une attention particulière a été portée sur la qualité d'air intérieur, avec des débits de renouvellement d'air au delà de la réglementation (30 m3/h/occupant dans les bureaux, 25 m3/h dans les salles). Les revêtements de sol et des murs ont été choisis dans le sens de la qualité environnementale du bâtiment et de la santé des occupants.

    Confort thermique : l'enveloppe thermique du bâtiment est performante et limite les risques de sensation de parois froides. L'étanchéité à l'air est soignée avec un n50 mesuré à 0.88 vol/h sous 50 Pa (soit un I4 de 0.88 m3/h/m²). Les grands volumes sont chauffés par des installations dédiées indépendantes. En été, les locaux sont rafraichis par un système de réfrigération à débit variable (VRV) pour les bureaux et les espaces cabines. La diffusion d'air a été soignée pour minimiser les risques d'inconfort. Des simulations thermiques dynamique de confort ont été réalisées au cours des phases de conception du projet pour optimiser les choix des vitrages et les stratégies de protections solaires et garantir des niveaux de confort adéquats dans le hall d'accueil du complexe.

    Confort visuel : Pour limiter les consommations électriques d’éclairage artificiel et s’inscrire pragmatiquement dans une démarche de qualité environnementale performante, l’éclairage naturel a été travaillé avec soin. Des études d'éclairage naturel ont été réalisées au cours des phases de conception du cinéma dans le hall d'accueil notamment pour limiter les risques d'éblouissement et dans les locaux administratifs pour fournir aux usagers des niveaux de confort visuel de qualité et un large accès à l'éclairage naturel. L'accent a été mis sur l'éclairage artificiel, avec des luminaires haut rendement (> 80%) dans l'ensemble du complexe. L'éclairage des circulations fonctionne sur détection de présence avec un asservissement à l'éclairage naturel pour minimiser les consommations électriques.

    Les enjeux acoustiques du projet sont multiples et comprennent notamment :- L’isolement des salles de cinémas et locaux d’activités vis-à-vis des bruits extérieurs,- La protection des locaux entre eux en termes de bruits aériens et de bruits d’impact,- L’acoustique interne des locaux et notamment des salles de cinéma,- La limitation du bruit et des vibrations générés par les équipements techniques, tant à l’intérieur des locaux qu’à l’extérieur vis-à-vis du voisinage.Les dispositifs et choix techniques utilisés dans le projet permettent de répondre à ces problématiques : voiles et refends béton de forte épaisseur (40 cm), portes et menuiseries intérieures avec un fort affaiblissement acoustique, doublage acoustique des murs et des plafonds pensés en fonction de la position des équipements de sonorisation, pièges à sons et débits contrôlés de la ventilation pour éviter les bruits liés aux installations techniques.

Solution

    Unité Climatiseur Confort HPE+ Réversible Air Air Double Flux HPE+ (1CH 09 RE HPE+ RL SRV)

    ETT

    ETT Service commercial : 02 98 48 14 22

    Génie climatique, électricité / Ventilation, rafraîchissement

    Le produit détaillée est une machine de type Rooftop qui gère le renouvellement d'air des volumes intérieurs et permet la gestion de la température de soufflage d'air afin de mettre en confort les espaces selon les consignes de températures. 4 machines de ce type sont mises en oeuvre dans le bâtiment (1 par salle de cinéma + 1 pour le hall), fonctionnant de manière autonome, que ce soit pour la distribution (réseaux indépendant) et pour la production de chaleur et de froid propre à chaque machine.

    Ce système est particulièrement adapté au fonctionnement d'un cinéma, avec des plages d'activités courtes et maitrisables, et des besoin instantanés de chaleur / fraicheur. Toutes les parties prenantes du projet ont été favorables à la mise en œuvre de ce dispositif.

Coûts de construction & exploitation

  • 3 499 530,00

Environnement urbain

La parcelle sur laquelle s'installe le nouveau complexe cinématographique de Rumilly est située au Nord de la ville, dans un environnement "péri-urbain" composé d'équipement publics (collège du Clergeon au Sud), de bâtiments tertiaires (supermarché à l'Ouest) et d'habitat au typologies variées (pavillonnaire, petits collectifs). La parcelle est également bordée à l'Est par le Chéran, une rivière qui traverse Rumilly. Cette frontière est ainsi marquée par une ripisylve qui plonge sur le cour d'eau 15 mètre en contrebas du terrain. Au nord, la vue est dégagée sur un paysage agricole.

Surface du terrain

3 999,00 m2

Surface au sol construite

26,00 %

Espaces verts communs

7 066,00

Parking

parking personnel (10 places environ) + 2 places PMR réalisé dans le cadre de l'opération. Mutualisation d'un parking appartenant à un privé (supermarché), en attente de la réalisation d'une opération d'aménagement importante (commerces, restaurants, stationnements, espaces verts et voirie) à proximité immédiate de la parcelle du bâtiment.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Chantier (incluant déchets)
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie

​Parallèlement à une insertion dans le site soignée et un geste architecturale fort et symbolique, le cinéma de Rumilly est également un projet pensé dans une logique d'économie de moyens et de maitrise des consommations énergétiques.C'est en rassemblant les trois salles de cinéma dans un "monolithe noir", bloc orthogonal autour duquel viennent s'enrouler les circulations et espaces techniques, que le bâtiment s'inscrit dans une logique de rationalisation du plan et de la structure. Les porteurs, les contreventements et les linéaires de façade isolés sont optimisés, l'acoustique est mieux traitée, de même que l'organisation spatiale et la gestion des flux par l'exploitant est facilitée.
Les systèmes techniques obéissent à la même logique d'optimisation, de réduction des consommations, tout en étant confronté à une alternance des périodes d'occupations et d'inoccupation et un besoin impérieux de confort à tout heure. En ce sens, les machines dites Rooftop installées en toitures, dispositifs complexes et innovants, permettent de répondre à ces enjeux et d'assurer une exploitation agile comme une expérience agréable aux cinéphiles.

Catégories du concours

Energie & Climats Tempérés

Energie & Climats Tempérés

Coup de Cœur des Internautes

Coup de Cœur des Internautes

Prix des Etudiants

Prix des Etudiants

Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments


Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2018 - Bâtiments