Les Blés en Herbe

  • Type de projet : Construction Neuve
  • Type de bâtiment : Résidence étudiante
  • Année de construction : 2018
  • Année de livraison : 2018
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche
  • Surface nette : 695 m2
  • Coût de construction : 1 120 000 €
  • Nombre d'unités fonctionnelles : 13 Logement(s)
  • Coût/m² : 1 612 €/m2
  • Coût/Logement(s) : 86 154 €/Logement(s)


Modéré par : Hassan ABOUZID

Etudes de cas similaires

REEFLEX

​REEFLEX est une résidence étudiante différente qui associe résidence internationale et résidence hôtelière. Ce concept original répond aux besoins de logement court et moyen séjour (de quelques nuits à quelques mois) des étudiants (...)

Résidence étudiante Bio3

En juillet 2014, SCIC d’HLM Gambetta et Patriarche ont remporté le concours lancé par le CROUS d’Orléans-Tours pour la réalisation d’une résidence destinée aux étudiants de l’institut des Biomédicaments et cosmétiques Bio3, sur le (...)

Maison de l'Ile de France

Zéro Energie! Zéro Carbone! Zéro Déchets nucléaires! Situé à la Cité Universitaire de Paris, la Maison de l'Île de France est un bâtiment de 5000m² inédit en France. Avec une stratégie 100% solaire, cette résidence d'étudiants intègre (...)


  • Publié le 17 juin 19
    par gauthier claramunt|France
    Vue 1343 fois


  • Concours

    Green Solutions Awards 2019 - Bâtiments France

    Bas Carbone
    Prix du public
    Prix des Etudiants


    - Matériaux biosourcés et recyclés

    Nos choix se sont portés sur l'ossature bois, le remplissage isolant en bottes de paille, l'apport d'inertie thermique en briques de terre crue, l'isolation de la toiture en ouate de cellulose.

    - Énergies renouvelables

    Le bâtiment est alimenté par la chaufferie bois présente sur le site du lycée agricole. L'installation photovoltaïque, de petite capacité car la grande performance intrinsèque du bâtiment ne requiert que très peu de compensation, et la petite éolienne insérée en toiture, produisent l'électricité.

    - Bâtiment Zéro énergie

    Fidèle à son ADN, l’équipe de conception a abordé la question de l’énergie positive suivant un processus drastique de réduction du besoin en énergie avant de requérir la mise en œuvre de solutions technologiques complexes, coûteuses et polluantes.

    Cette approche est complétée en second lieu par des dispositifs de ventilation naturelle, de géothermie (puits climatique utilisé l'été pour rafraîchir passivement le bâtiment, l'hiver pour préchauffer l'air neuf), de récupération de chaleur sur eaux grises (dans les douches). L’électricité est produite par une éolienne et des panneaux photovoltaïques. L’eau de pluie est récupérée dans deux grandes cuves enterrées pour alimenter les chasses d'eau dans les sanitaires et arroser les espaces verts.

    - Santé et confort

    Les conditions de confort hygrothermique ont été fortement améliorées par rapport à des constructions conventionnelles, en exploitant les propriétés des matériaux naturels. La paille offre un excellent déphasage et amortissement thermique : en effet seuls 5% environ de l'onde de chaleur solaire traverse la botte de paille, et parvient à l'intérieur avec un déphasage de 10 heures. En complément, la paille et la terre crue régulent l'humidité dans l'air intérieur grâce à leurs propriétés (nature des fibres et microstructure de la terre). Enfin, ni l'un ni l'autre ne diffusent de polluants dans l'air intérieur.

    - Bas carbone 

    L’architecture bioclimatique et la matière naturelle (bois, paille, chaux, terre crue) sont au cœur de notre stratégie d'approche de l'énergie positive. Le recours massif au bois et à la paille, tous deux stockant du carbone, favorise fortement la réduction de l'empreinte du projet. L'apport d'inertie par de la matière minérale non cuite (terre crue) complète logiquement notre démarche globale.


    Label/certification


    Localisation

    Lycée Xavier Bernard , 86480 Rouillé France

    Données techniques