Retour d'expérience - Mise en place d’un PCAET pour Guingamp-Paimpol Agglomération

Rédigé par

ALTEREA Ingénierie

Ingénieriste de l'énergie

983 Dernière modification le 01/09/2023 - 09:08
Retour d'expérience - Mise en place d’un PCAET pour Guingamp-Paimpol Agglomération


Guingamp-Paimpol Agglomération est une Communauté d’Agglomération créée en janvier 2017, composée de 57 communes et plus de 73 000 habitants. Le Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) étant devenu obligatoire pour les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre de plus de 20 000 habitants, Guingamp-Paimpol Agglomération a choisi les équipes ALTEREA afin de l’accompagner dans le déploiement de ce dispositif.


Pierre-Louis GARCIA-LE FLOCH, Coordinateur d’études et Expert en Ingénierie Environnementale ALTEREA a accompagné la Communauté d’Agglomération tout le long du projet. Pour en savoir davantage, ALTEREA a interrogé Sophie SZYMKOWIAK, Cheffe du service Energie, Habitat, Mobilité de Guingamp-Paimpol Agglomération ainsi qu’Anthony CADEC, Chargé de projet COT et mobilisation climat énergie de Guingamp-Paimpol Agglomération.  

Un territoire jeune avec une identité à forger 

Guingamp-Paimpol Agglomération, né d’une fusion de sept communautés de communes, a souhaité mettre en place un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) afin de respecter les réglementations établies par l’Etat :  

  • Mise en conformité règlementaire ;
  • Prise en considération des objectifs nationaux en :  
    • divisant les émissions de gaz à effet de serre (GES) par six (contre quatre auparavant) ; 
    • incluant le volet air (diagnostic et stratégie d’amélioration de la qualité de l’air).   

Pour ce PCAET, Guingamp-Paimpol Agglomération a souhaité avoir un document de planification qui lui permettrait de :  

  • répondre aux objectifs environnementaux et climatiques actuels ;  
  • réduire la contribution du territoire au changement climatique ; 
  • faciliter l’adaptation du territoire au changement climatique.  

Plusieurs contraintes ont dû être prises en compte avant l’élaboration du PCAET de l’agglomération. Premièrement, son territoire est vaste avec des communes parfois très éloignées. « Nos deux communes les plus éloignées se situent à un peu plus d’une heure de distance en voiture l’une de l’autre », explique Sophie Szymkowiak. Les caractéristiques géographiques, sociologiques et économiques sont propres à chaque commune et les différences sont marquées entre la partie nord du territoire et la partie sud. De plus, la fusion des Communautés de Communes est très récente (2017) et son identité est encore à forger. Certains fonctionnements sont encore à définir pour pouvoir travailler à l’échelle du nouveau territoire et de ses nouvelles compétences « C’est à la fois quelque chose de très malléable car c’est nouveau et en même temps, sur les sujets de l’énergie et du climat, il y a tout à construire avant de pouvoir travailler ensemble » ajoute Sophie Szymkowiak. Avant leur fusion en une nouvelle Communauté d’Agglomération, les Communautés de Communes n’étaient pas soumises à l’obligation de Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).  

L’appropriation des enjeux : un objectif majeur du territoire

Les 5 cinq axes qui ont été retenus pour le Plan Climat Air Energie (PCAET) de Guingamp-Paimpol Agglomération sont :  

  • développer l’exemplarité du service public comme moteur de la transition ; 
  • renforcer la résilience du territoire aux effets du changement climatique ;  
  • bien vivre dans un territoire sobre en énergie ; 
  • conforter une économie en transition durable et locale ; 
  • optimiser les ressources énergétiques locales dans le respect de la qualité de vie des habitants. 

Lire la suite

Article rédigé par ALTEREA

Partager :