[Manifeste EnerJ-meeting Nantes 2019] Face aux enjeux climatiques, comment promouvoir et partager une approche énergie et santé ?

[Manifeste EnerJ-meeting Nantes 2019] Face aux enjeux climatiques, comment promouvoir et partager une approche énergie et santé ?

En tant que bureau d’études, nos conseils sont attendus pour réduire la facture énergétique, puis pour l’amélioration du confort, parfois pour la santé et rarement pour l’environnement. Mais tout est lié.

Depuis près de 20 ans, nous avons constaté une évolution de nos pratiques et missions de conseils. La réhabilitation de l’école Saint Exupéry à Doué La Fontaine (49) en est une illustration. Un programme épuré, des intentions pragmatiques selon 3 axes de travail :

  • Restructurer une école pour en supprimer une,
  • Améliorer les conditions éducatives des enfants,
  • Engager des économies d’énergies tenant compte des enjeux de développement durable.

Le maître d’ouvrage a fait faire un diagnostic énergétique en amont. Dès l’esquisse, les échanges avec l’architecte mandataire et le maître d’ouvrage ont permis de faire un tour d’horizon des enjeux.

Comment construire à moindre frais et à moindre empreinte carbone ? Et sans calcul E+C- en 2016 !

Comment rénover, augmenter la qualité d’usage et accueillir plus d’enfants sans générer trop de surface chauffée supplémentaire ?

La rénovation thermique a permis une amélioration des conforts hygrothermique, visuel et acoustique, la santé avec le recours à une énergie renouvelable locale avec chaufferie à bois. Ecole St Exupéry

Santé et maîtrise de l’énergie avec un public d’enfants

L’activité des enfants augmente la fréquence et le volume de leur respiration. Leur métabolisme leur fait consommer 2 fois plus d’oxygène qu’un adulte. Notre réglementation actuelle est très insuffisante et prévoit un renouvellement d’air pour les bâtiments destinés à la petite enfance de 15m³/h/pers (RSDT). La norme NF/EN 15 251 peut-être retenue pour concevoir la ventilation avec un taux de renouvellement d’air plus important. 
Plusieurs études indiquent qu’un débit d’air inférieur à 36m³/h/pers augmente significativement les effets sanitaires et la mauvaise qualité de l’air perçue. Dans le cas présent,
nous avons retenu 20m³/h/pers. Les premiers retours utilisateurs sont très satisfaisants. 
On poursuit et on s’améliore sur de prochains projets avec des matériaux biosourcés, briques de terre crue avec la terre du terrain et des entreprises d’Insertion par l’Activité
Économique, rédaction de nos cahiers des charges avec prise en compte de la qualité d’air pendant le chantier en référence aux travaux de l’Agence Qualité Construction.
 
Hervé Graton, Gérant fondateur, Kypseli

Oeuvrer de manière collective et transversale pour des bâtiments à faible impact environnemental, permettant aux usagers d’évoluer dans des lieux sains et confortables : après 10 ans passés au sein d’un bureau d’études nantais, Hervé Graton décide de créer Kypseli pour développer son approche en s’entourant de coéquipiers impliqués et
engagés dans une approche globale des enjeux environnementaux.

Lise Jubin, Architecte, Agence Drodelot Architectes

Lise Jubin est diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne. Elle est cheffe de projet depuis 2007 au sein de l’agence nantaise Drodelot Architectes et
s’est formée à la conception et la construction de bâtiments à très basse consommation en 2011. Depuis, sa pratique ne cesse d’évoluer pour intégrer les matériaux biosourcés et réduire les impacts carbone et sanitaires.

Téléchargez le manifeste

Manifeste à retrouver sur XPAIR
Construction21, partenaire média d'EnerJ-meeting Nantes 2019

Sources : Batiactu & Xpair organisateurs d'EnerJ-Meeting Nantes / Consulter la source

 Manifeste
 EnerJ meeting Nantes 2019
 énergie
 santé
 école
 confort

Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes

 Manifeste
 EnerJ meeting Nantes 2019
 énergie
 santé
 école
 confort