Les Lodges: un concentré d'innovations tournées vers l'habitant

Bouygues Immobilier inaugurait le bâtiment démonstrateur des Lodges le 17 avril à Chanteloup-en-Brie. Cette habitation passive innovante illustre ce que pourrait être la ville durable et désirable du XXIème siècle. Julie de Roujoux, Directrice régionale logement Ile de France Nord, revient sur cette expérimentation.

Comment sont nées les Lodges ?

Julie de Roujoux : Tout est parti d’une consultation de l’Etablissement Public d’Aménagement de Marne-la-Vallée. L’EPAMARNE voulait développer un programme d’habitat performant, éco-responsable et surtout innovant. Un concours a été lancé, auquel Bouygues Immobilier a répondu. Nous avons été désignés lauréats en 2012, après un processus de désignation qui a pris plus d’un an et nécessité le travail d’une trentaine d’experts différents. Dès le départ nous avons voulu en faire un projet à la pointe de  l’innovation et le résultat obtenu avec le bâtiment démonstrateur parle de lui-même. Quant au nom, il fait clairement référence à l’architecture bois des bâtiments, une architecture moderne, assumée inspirée de l’univers de la cabane en bois.

Il n’y a donc aujourd’hui qu’un seul bâtiment ?

JdR : Le bâtiment démonstrateur est le premier des 35 bâtiments prévus, à sortir de terre. Les autres seront livrés à l’été 2016. Le démonstrateur a plusieurs objectifs. D’abord l’expérimentation, car c’est la première fois que Bouygues Immobilier vise le label Passivhaus : il nous a fallu tester des solutions, en phase de conception, mais aussi en réalisation. Comme vous pouvez l’imaginer, nous avons eu des surprises, nous avons appris et optimisé à chaque étape.. Le second objectif est pédagogique. Le démonstrateur est destiné à sensibiliser le plus largement possible à l’écoconstruction : les futurs habitants bien sûr, mais aussi les citoyens de Marne-la-Vallée, , les écoliers et tous ceux qui s’intéressent à ce sujet.

Expliquez-nous le concept des Lodges.

JdR : C’est un concept architectural très contemporain assez inédit sur le territoire de Marne-la-Vallée. Les 35 maisons sont conçues pour être évolutives, elles peuvent comprendre 3, 4, 5 ou 6 pièces, au gré des besoins de la famille. Le système constructif permet aux habitants qui le souhaitent de s’installer durablement dans la maison qu’ils ont choisie. Les maisons sont construites en ossature bois autour d’un noyau technique en briques alvéolaires sur lequel viennent s’accrocher les pièces à vivre. Nous les avons voulues passives (label PassivHaus) pour assurer le confort optimal des habitants et minimiser l’impact environnemental. Elles intègrent un système domotique spécialement développé avec Schneider Electric, à la fois pédagogique et intuitif pour aider les habitants à piloter leur  maison passive.

C’est la première fois que Bouygues Immobilier concentre autant d’innovations tournées vers l’habitant sur une seule opération.

Quelles sont les autres solutions choisies ?

JdR : Côté impact environnemental, nous avons voulu utiliser des matériaux bio-sourcés. Tout le bois utilisé pour la construction (ossature, couverture, menuiseries, bardage) est issu de forêts gérées de manière éco-responsable. Nous avons également isolé les maisons avec de la laine de chanvre produite par une filière locale de Seine-et-Marne.

Pour atteindre les objectifs d’un bâtiment passif, nous avons bien sûr opté pour une architecture bioclimatique, avec de grandes ouvertures au sud pour un maximum d’apports solaires. Les menuiseries sont toutes en triple vitrage.

Les Lodges sont-elles destinées à être déclinées ailleurs en France ?

JdR : Cette opération est un concentré d’innovations que nous testons en phase chantier mais également au cours de la vie des  bâtiments. Notre objectif est de pouvoir nous en inspirer pour de futures réalisations. 

Consulter l'étude de cas Les Lodges - bâtiment démonstrateur


Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes