Fondation Abbé Pierre : la précarité énergétique s’est aggravée en 2023

Rédigé par

La rédaction C21

468 Dernière modification le 08/12/2023 - 09:00
Fondation Abbé Pierre : la précarité énergétique s’est aggravée en 2023

14 novembre - Selon l’Observatoire National de la Précarité énergétique et le Médiateur de l’Energie, 12 millions de foyers souffriraient de précarité énergétique en France et 79 % des Français auraient restreint leur chauffage pour réduire leurs factures annuelles, en hausse en moyenne de 310 € entre 2019 et 2023. Face à ce constat, la fondation Abbé Pierre demande un élargissement du nombre de bénéficiaires du chèque énergie et appelle au triplement de son montant, qui s’élève actuellement à 148 €. L’association réclame également la fin des coupures d’énergie pour les ménages faisant face à des impayés. De son côté, le dispositif Dorémi insiste sur la nécessité de privilégier la rénovation globale et performante plutôt que la rénovation par geste pour permettre aux ménages de sortir de la précarité énergétique, et pointe le manque de définition légale et précise du terme « rénovation d'ampleur » introduit par la réforme de MaPrimeRénov’ pour 2024.
www.batiweb.com

 

Cet article est extrait de la revue de presse mensuelle du Réseau Bâtiment Durable animé par l'ADEME et le Plan Bâtiment Durable. Pour vous abonner, cliquez ici.

 

Partager :