CUBE2020 récompense ses lauréats 2016

CUBE2020 récompense ses lauréats 2016

L’Institut Français pour la Performance du Bâtiment (IFPEB) a récompensé mardi 11 octobre 2016 les lauréats de la deuxième édition du Concours CUBE 2020 . Cette deuxième édition a montré que le cadre d’un concours décloisonne les occupants d’un bâtiment, occupants, services techniques, propriétaires, favorise et catalyse les actions d’optimisation partagées qui n’auraient pas été envisagées autrement.

La deuxième édition du concours CUBE 2020 a réuni 123 bâtiments tertiaires pour mesurer pendant un an leurs économies d’énergie réalisées en un an par rapport aux trois années précédentes. Les bâtiments candidats ont concouru dans des catégories spécifiques à la professionnalisation de leur suivi (bâtiments certifiés en exploitation ou pas), à leur taille (de la PME aux grands sièges) ou encore leur usage (enseignement, bureaux…).

Les candidats ont réalisé ensemble 12% d’économies d’énergie annuelles, 15 bâtiments ayant réalisé entre 20 et 38,5% d’économies d’énergie. Ce qui dépasse la moyenne de la dernière édition (9,54%).

Les bâtiments publics ont également été valorisés par une catégorie dédiée. Les résultats positifs de cette année ont fait naître de nouvelles vocations pour les collectivités territoriales, qui ont décidé de fédérer des équipes locales de candidats dans CUBE dans les prochaines éditions du concours. La Mairie de Toulouse s’est déjà engagée dans l’aventure.

Mardi 11 octobre 2016, la cérémonie de remise s’est déroulée dans l’auditorium de BNP Paribas Real Estate en présence notamment de Jean-Louis Dumont, président du Conseil Immobilier de l'Etat, Bruno Léchevin, président de l'ADEME, et Philippe Pelletier, président du Plan Bâtiment Durable qui ont récompensé les candidats les plus économes dans chaque catégorie.

Pour clôturer la cérémonie, Monsieur Paul DELDUC, Directeur Général de l’Aménagement, du Logement et de la Nature, a décerné à M. Philippe Bajou, Directeur Général Adjoint du groupe La Poste et Président Directeur Général de Poste Immo, le grand prix du concours pour le bâtiment Poste Immo Quai Vendeuvre à Caen qui a réalisé 38,5% d’économies d’énergie en un an de compétition.

M. Paul DELDUC a profité de cette occasion pour annoncer la participation de 50 bâtiments de l’Etat à la troisième édition du concours qui démarrera le 1er janvier 2017. 

Les primés des catégories

Poste Immo : Conquis par la démarche lors de la première édition, Poste IMMO a mobilisé ses collaborateurs et présenté 40 bâtiments à cette deuxième édition. Cet engagement a porté ses fruits avec 3 bâtiments sur le podium du grand prix CUBE 2020, et 8 bâtiments au classement général, Poste Immo est le grand lauréat du cours. Il est également 1er de la catégorie des bâtiments non certifiés de moins de 2500m², 2e des bâtiments non certifiés entre 2500 et 5000 m², 3e des bâtiments entre 5000 et 12000 m² et place deux bâtiments sur le podium des semi-industriels. Au total, Poste Immo remporte 6 médailles de platine, 2 médailles d’or, 8 médailles d’argent et 5 médailles de bronze[1].

Enedis : Lauréat des catégories « bâtiments non certifiés entre 2500 et 5000 m² » et « bâtiments non certifiés entre 5000 et 12000 m² ou encore 2e des « bâtiments non certifiés de plus de 12000 m², Enedis réalise 26,5% d’économies d’énergie dans son bâtiment palois UE 2692 Pau-DEREME. Dans CUBE 2020, Enedis reçoit une médaille de platine, une médaille d’or, une médaille d’argent et une médaille de bronze.

Egis : Lauréat de la catégorie des bâtiments certifiés avec le bâtiment Terra Nova III à Montreuil et ses 23,9% d’économies d’énergie, Egis place son deuxième bâtiment Start sur la 3e marche du podium des bâtiments non certifiés de plus de 12 000 m².

Communauté d’Agglomération du Niortais : Lauréat de la catégorie « bâtiments publics », la Communauté d’Agglomération du Niortais a économisé 22,9% d’énergie au sein de son bâtiment Pépinière d’entreprises.

Mairie de Toulouse : Avec 10% d’économies d’énergie, la Mairie de Toulouse monte sur les marches du podium des bâtiments d’enseignement. Forte de ce succès, la mairie a non seulement choisi de reconduire sa candidature dans la 3e édition du concours, mais a décidé le 14 septembre dernier de fédérer une équipe toulousaine en 2017 dans le cadre de son Plan Climat.

Schneider Electric : Lauréat de la catégorie « bâtiments de bureaux non certifiés de surface supérieure à 12000 m², Schneider Electric a mené son bâtiment PLM à Meylan à la première place avec 22,8% d’économies d’énergie, et son bâtiment 38S2 à Grenoble à la deuxième place avec 19,1% d’économies d’énergie. Schneider Electric a remporté une médaille d’or et trois médailles d’argent.

Dassault Systèmes ex aequo avec Leoni Wiring Systems : Pour leur première participation dans le concours, les deux bâtiments concurrents remportent conjointement la troisième place du podium de la catégorie bâtiments semi-industriels avec un score de 11,8% d’économies d’énergie réalisées en un an.

BNP Paribas REIM : Lauréat de la catégorie spéciale « meilleure progression sur un parc », BNP Paribas REIM a su en sa qualité de propriétaire fédérer six de ses locataires, parmi lesquels EUROP ASSISTANCE France dont le bâtiment Le Chaganne réalise 23,4% d’économies d’énergie, FIDELIA ASSISTANCE, dont le bâtiment 27 Quai Carnot à Saint-Cloud réalise 22,3% d’économies d’énergie, FAPES DIFFUSION, BNP Paribas Securities Services, ARS ou encore LA CROIX ROUGE FRANCAISE.  En tout, deux médailles d’or et deux médailles d’argent !

Remise des prix CUBE "Saison 2 " - Photo de famille des lauréats / © Jean-Marie RAMES

Écogestes et pilotage actif: les leviers immédiats de performance énergétique des bâtiments

Faisant écho aux accords de Paris concernant la mobilisation des citoyens en faveur du climat, les résultats du concours CUBE 2020 montrent que, pour réduire de 15 à 20% la facture énergétique d’un bâtiment, il suffit de mobiliser les occupants et les pilotes techniques afin de mieux gérer le quotidien, resserrer la gestion du bâtiment au plus près de son usage et identifier les consommations d’énergie inutiles.

La modalité « concours » a permis de catalyser le travail d’équipe au sein des entreprises, en rendant visibles les objectifs et mobilisant chacun dans son champ de responsabilité. CUBE 2020 suscite notamment de nouvelles collaborations entre bailleurs, utilisateurs et propriétaires.

Réunions dédiées, campagne d’affichage, meilleure identification du gestionnaire immobilier par les salariés, échanges informels… De nombreux moyens permettent de faire émerger la question de l’énergie dans les conversations afin de modifier les habitudes de gestion ou des occupants. Déclenchée par CUBE 2020, cette prise de conscience collective génère un nouveau type de dialogue qui fédère pendant un an les collaborateurs autour d’une cause commune et positive.

Le succès du concours repose sur l’incitation à un meilleur suivi du pilotage des équipements techniques et un meilleur usage. Les corrections apportées sur les anomalies constatées, telles que l’identification des imprécisions de régulation et de programmation, s’avèrent être un des postes d’économie les plus rentables.

Comme dans la première édition, ce concours aura aussi intéressé les propriétaires responsables comme Foncière des régions, PERIAL et BNP Paribas REIM, qui ont proposé le concours à des locataires et les ont accompagnés, afin de mettre en pratique de façon concrète l’annexe environnementale inscrite dans la loi Grenelle II.

Les bâtiments d’enseignement comme l’Université de RENNES I ou l’IUT de Ville d’Avray ont pu rattacher leur participation au concours à des travaux étudiants sur l’efficacité énergétique et sur son management.

Les chiffres-clés de l'édition 2015-16

Une troisième édition en préparation

Organisée du 1er juillet 2015 au 30 juin 2016, la deuxième édition du concours CUBE 2020 a permis une économie de plus de 25 millions de kilowattheure à l’ensemble des participants, soit environ 3 750 000 euros.

L’IFPEB a d’ores et déjà ouvert les inscriptions pour la troisième édition du concours sur son site www.cube2020.org/France. Elle se déroulera du 1er janvier au 31 décembre 2017, avec un nouveau kit candidat, un nouveau site web et la formation d’équipes locales autour des collectivités territoriales.

L’Etat s’engage dans la troisième édition du concours. A l’occasion de la remise des prix de la deuxième édition de CUBE 2020, la Ministre de l’Environnement, de l’énergie et de la mer a annoncé l’inscription de 50 bâtiments de l’état en 2017.

Troisième édition : l'engagement de l'Etat, utilisateur de bâtiments 

Sous l’impulsion du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, plus de 50 bâtiments de l’Etat entrent en action en faveur de la transition énergétique !

Pour la troisième édition du concours CUBE 2020, le Ministère de L’Environnement, de l’Energie et de la Mer a annoncé lors de la remise des prix du 11 octobre 2016 la création d’une nouvelle catégorie « bâtiments de l’Etat » : les bâtiments d’administrations centrales, de services déconcentrés et d’opérateurs de l’Etat qui la constituent s’engagent à agir rapidement et efficacement pour le climat.

Afin de relever le défi de l’exemplarité et accélérer la territorialisation de la transition énergétique, plus de 50 bâtiments pionniers, représentatifs de la diversité des biens et des activités de l’Etat, rejoindront la troisième édition du concours CUBE 2020.

En cherchant à accroître la performance de son parc immobilier et particulièrement le parc existant, le Ministère choisit de mettre en lumière des initiatives comme CUBE 2020, traduction opérationnelle de la loi de transition énergétique, pour entraîner une mobilisation massive des acteurs publics et privés du secteur tertiaire sur l’ensemble du territoire.

L’approche pédagogique et ludique du concours constitue ainsi pour le Ministère un véritable catalyseur des trois objectifs suivants :

  • Expérimenter, capitaliser et démontrer par l’exemple que, grâce à une approche volontaire et un accompagnement opérationnel, il est possible d’adopter de manière pérenne une prise de conscience des enjeux énergétiques ;
  • Susciter l’engouement et l’entrainement des autres acteurs publics et privés territoriaux autour d’un projet exemplaire concrétisant la transition énergétique ;
  • Réduire sa facture énergétique en travaillant sur les usages des occupants et le pilotage efficace des équipements techniques (d’après les résultats des deux premières éditions, de l’ordre de 10 à 20 %).

Télécharger le dossier de presse


Autres actualités

Plus d'articles

Sur les mêmes thèmes