VELUX France célèbre les 20 ans de son siège social à Morangis dans l’Essonne

 20 ans   Siège social  Velux France  Paul Cézanne

Un ancrage local et national fort pour accompagner le succès de l’entreprise

Le Groupe VELUX est implanté sur le territoire français depuis 53 ans. Après une première installation de VELUX France à Bagneux près de Paris, l’entreprise déménage à Morangis en 1969, pour bénéficier de la proximité de l’aéroport d’Orly, avec un accès facilité aux marchés des régions Ouest et Sud. En 1997, un nouveau bâtiment baptisé « Paul Cézanne », du nom de la rue où il est implanté, voit le jour à Morangis, conçu afin d’illustrer le concept des combles aménagés et les possibilités offertes par la gamme de produits VELUX. En 2007, une extension est construite avec une architecture différente, permettant de montrer l’intégration des produits VELUX dans un bâtiment tertiaire. Dans l’intervalle, 5 sites de fabrication de produits VELUX sont créés sur le territoire français. Aujourd’hui, le groupe VELUX emploie près de 1 000 collaborateurs en France, dont 196 au siège de Morangis.

Un espace de travail lumineux et aéré qui incarne les valeurs de la marque VELUX

VELUX France a été distinguée comme une entreprise où « il fait bon travailler » (lauréate du classement Great Place to Work en 2008, 2012 et 2014), notamment grâce à la qualité de son cadre de travail. Les bâtiments, qui regroupent le siège social mais aussi l’agence commerciale pour l’Ile-de-France et le centre de formation, ont été conçus comme un espace vivant qui intègre toutes les solutions d’entrée de lumière et de ventilation naturelles, valeurs de la marque.

Un bâtiment vitrine du savoir-faire de l’entreprise

Avec plus de 500 fenêtres de toit, l’architecture originale du bâtiment est à mi-chemin entre une maison individuelle et un bâtiment tertiaire. Privilégiant le concept des verrières en toiture pour faire entrer beaucoup de lumière, il met en avant la diversité de la gamme VELUX et présente toutes les innovations de la marque. Le site comprend également un centre de formation, destiné à former les professionnels de la toiture dans des conditions réelles, et conçu pour reproduire des toitures régionales avec tous les matériaux de couverture existants (tuiles, ardoises, bac acier, zinc…) et différentes pentes de toit. Les stagiaires peuvent ainsi appréhender toutes les configurations de pose et perfectionner leurs techniques de mise en oeuvre dans un cadre approprié. Le centre de formation VELUX France, symbole du lien privilégié de la marque avec son réseau d’installateurs, accueille aujourd’hui environ 1 000 stagiaires par an.

Un bâtiment respectueux de l’environnement et peu consommateur d’énergie

Comme pour chaque site conçu par le Groupe VELUX, le siège social de Morangis s'efforce de respecter l'environnement et le cadre de vie des collaborateurs de l’entreprise. Ainsi, les parkings ont été prévus en sous-sol, afin de laisser la place à des espaces verts et à un bassin qui fait le tour du bâtiment. Le toit en pente conçu comme cinquième façade du bâtiment « Paul Cézanne » renforce également son intégration dans l’environnement et facilite la transition entre une zone d’activité et une zone pavillonaire, située à proximité. Cette construction offre une bonne performance énergétique pour un bâtiment construit il y a 20 ans, illustrant ainsi le rôle d’enveloppe protectrice du toit et de ses ouvertures sur le plan thermique (classe B du Diagnostic de Performance Energétique). Par ailleurs, les matières naturelles ont été privilégiées pour la construction (bois, pierre naturelle, ardoise,...). La présence du bois à l'intérieur du bâtiment et l’abondance de lumière naturelle grâce aux combinaisons de fenêtres de toit permettent de composer une ambiance naturelle et aérée. L’objectif recherché a été d’allier qualité architecturale du bâtiment et conditions de vie et de travail confortables pour les collaborateurs.

 

Article publié sur VELUX
Consulter la source

Modéré par : Nadège Rigaudeau

Autres actualités dans "Information"

#3 - Partager les données sur les ressources pour mieux utiliser les ressources secondaires

Publié le 13 nov. 2019 - 12:02

L'économie circulaire constitue un cadre pour une action visant à répondre aux enjeux environnementaux contemporains en réinscrivant les activités humaines dans les limites de la biosphère. Concept parapluie (Homrich et al., 2018) (...)

#2 - Économie circulaire, cadre de vie et climat : vers une nouvelle alliance heureuse ?

Publié le 13 nov. 2019 - 11:52

La réorientation du modèle de production et de consommation linéaire vers une dynamique circulaire est engagée ! Les particuliers comme les entreprises sont invités à trier, jeter sélectivement leurs déchets, mais aussi à mieux achete (...)

[REX - CREBA] Réhabilitation toute en mesure d’une ancienne ferme en terre crue

Publié le 13 nov. 2019 - 11:24

Tous les mois et ce jusqu’à la fin de l’année, un nouveau retour d’expérience est mis en ligne sur le Centre de Ressources pour la Réhabilitation Responsable du Bâti Ancien CREBA. Ces retours d’expérience ont pour objet des réhabilita (...)


Commentaires