Journée Expertise & Construction au Cerib, une 3e édition, occasion de traduire les attentes des pouvoirs publics en matière de construction durable

 Cerib  Construction  durable  expertise  aménagement  territoires
Publié par Patricia Desmerger
La 3e édition de la Journée Expertise & Construction a été l’occasion de célébrer les 50 ans du Cerib, sous le signe de la «Perspective concrète » : une signature créée pour cet anniversaire pour exprimer avec force cette vision aujourd’hui et dans la perspective des 50 années à venir, et pour traduire l’engagement du Centre pour accompagner tous les acteurs de la construction dans leurs démarches d’innovation.

500 d’entre eux : industriels, entrepreneurs et constructeurs, prescripteurs, experts techniques, chercheurs et universitaires, partenaires français et européens... étaient au rendez-vous pour échanger autour des dernières avancées de l’industrie du béton, que le Cerib porte au plus haut niveau en maintenant et développant en permanence un haut niveau de connaissances.

Le programme de la journée a permis de mettre en lumière le rôle moteur d’un CTI (Centre Technique Industriel) pour inscrire l’innovation industrielle du béton dans le futur, au travers de conférences et démonstrations, de la présentation en avant-première d’un nouvel outil de l’usine du futur, de visites des laboratoires et équipements du Centre, de l’exposition SACRÉ BÉTON ! et d’une exposition des avancées et expertises du secteur autour des 47 stands du village des partenaires.

L’intervention de Philippe Guillard, directeur adjoint à la DGALN (Direction Générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature) avec Philippe Gruat, président du Cerib (photo) a permis de traduire concrètement les attentes des pouvoirs publics en matière de construction durable pour les bâtiments ou l’aménagement des territoires.

Pour une économie sobre et favorisant le recyclage, de moindre impact environnemental, riche d’innovation, d’emplois et de qualité de vie.

 

Le matériau, le bâtiment, la ville…

Le Cerib est centre technique reconnu en matière de R&I dans le domaine de la construction en France, référent incontournable pour tout ce qui concerne le béton préfabriqué ; leurs moyens d’essais, outils de modélisation et expertises associées sont appréciés des organismes de recherche et des entreprises du secteur.

Il participe notamment aux « Projets nationaux » touchant au béton que nous accompagnons, en particulier le PN "RECYBETON" (recyclage complet du béton dans le béton) dans lequel il contribue aux travaux d’expérimentation et de modélisation sur la durabilité et la résistance au feu des bétons recyclés. Il est souhaitable qu’il s’investisse maintenant dans le projet de recherche « FastCar » nouvellement lancé sur la carbonatation des bétons recyclés pour lequel sa contribution concernerait principalement la modélisation de la carbonatation et la caractérisation de bétons carbonatés recyclés (pièces préfabriquées notamment) en phase de pré-industrialisation.

Nous ne pouvons que souhaiter voir le Cerib renforcer ses travaux de R&D concourant à viabiliser, à terme, la place de la filière béton dans une économie bas carbone, sobre en énergie et en ressources.  Cela implique la poursuite de recherches ambitieuses sur :

1) la substitution partielle ou totale du clinker Portland par des matériaux alternatifs ;

2) l’évaluation environnementale de ces nouveaux matériaux dits alternatifs (le CERIB a déjà acquis des compétences en matière d’analyse de cycle de vie sur les bétons et leurs structures, il apparaît assez stratégique qu’il se positionne à la pointe de l’évaluation environnementale comparative de ces matériaux alternatifs, notamment parce qu’une objectivation de leur empreinte écologique globale relativement à celle du béton fabriqué à partir du ciment de Portland manque aujourd’hui) ;

3) les interactions bétons-vivant dans une perspective probable de renaturation des villes ;

 4) les apports des bétons à la qualité architecturale et esthétique des villes (le déficit d'image du matériau est en grande partie liée à la laideur des nombreuses réalisations qui lui sont associées) ; des partenariats avec des écoles d'architecture pourraient être envisagés par exemple pour concevoir des méthodes de mise en œuvre du matériau - compatibles avec les contraintes d'industriels - améliorant le rendu esthétique du béton de base.

 

Réglementation de la construction des bâtiments

Le bâtiment sera à énergie positive et à faible empreinte carbone tout au long du cycle de vie depuis la conception jusqu’ à la démolition, et énergétiquement performant. Cette dimension « E+C-» entre dans une phase expérimentale pour laquelle nous avons besoin de projets pilotes  et expérimentateurs. Soyez assurés que nous sommes conscients de la complexité de la réglementation, et, comme les conférenciers nous l’ont rappelé ce matin, il reste de nombreuses incertitudes qui doivent être analysées finement pour être levées. Mais nous soutenons pleinement le concept visant à rendre plus performantes les filières parun processus d’amélioration continue,    de capitalisation des connaissances et d’appropriation de la diversité des enjeux et des objectifs (énergie, climat, environnement, économie circulaire, etc.).

 

Demain la Ville 

Demain, la ville sera compacte et intelligente avec de services intégrés et optimisés (déchets, énergie, transports, communications.

Lancé par les ministères de l’Écologie et du Logement en octobre 2015, l’appel à projet « Démonstrateurs industriels pour la ville durable » (DIVD) est dédié à l’émergence de projets urbains fortement innovants qui ont vocation à devenir la vitrine de l’excellence française en matière de ville durable.

Cette démarche mobilise les acteurs publics et privés sur des projets urbains cohérents intégrant de façon systémique des innovations technologiques, sociales et/ou organisationnelles. Il s’agit de questionner les modèles traditionnels de conception, de construction et de gestion de la ville et des territoires pour améliorer la qualité des services rendus aux usagers ou répondre à des besoins non satisfaits dans différents domaines de la vie urbaine.

Dans cette perspective, les projets sélectionnés doivent satisfaire aux quatre exigences suivantes :

  • l’intégration des différentes fonctions urbaines (habitat, déplacements, fourniture d’énergie, gestion des déchets…) pour une plus grande performance environnementale, économique et sociale ;
  • l’innovation technique et fonctionnelle pour un usage plus sobre des ressources, une réduction des coûts publics et privés, une plus grande cohésion sociale et le développement de la démocratie participative ;
  •  la valorisation de savoir-faire pouvant constituer des références à l’international, et favoriser une compétitivité à l’export, essentielle à nos entreprises et à nos territoires ;
  • le regroupement de partenaires publics et privés : grands groupes français du BTP, de l’énergie, PME, start-up, universités, établissements publics, etc.

Les projets que nous portons visent à replacer la nature en ville, une ville résiliente, organisée pour assurer le bien-être de ses habitants, dans laquelle est favorisé un urbanisme de projet. Notre ambition est d’insuffler de l’intelligence et de la réflexion stratégique dans les documents d’urbanisme et les opérations d’aménagement (PLUI, architectes, concours et assistance à maîtrise d’ouvrage). Si le bâtiment neuf reste un axe fort de notre réflexion, la rénovation du parc immobilier existant constitue une priorité et nécessite de trouver des solutions efficientes, c’est-à-dire efficaces en énergie et en confort, à un coût acceptable, que ce soit celui de l’énergie et celui du temps de retour sur investissement.

 

 

Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

Newtonproject House 1, logement collectif à énergie positive, Allemagne - Lauréat Green Solutions Awards 2019

Publié le 05 déc. 2019 - 12:39

Ce bâtiment situé à Adlershof, à Berlin, s'est distingué au niveau national dans la catégorie Energie & Climats Tempérés. Il a ensuite remporté l'édition 2019 des Green Solutions Awards dans cette catégorie à l'échelle internationale (...)

Quantom Solar : les centrales photovoltaïques de demain

Publié le 05 déc. 2019 - 12:12

Pour que l’énergie solaire soit vraiment l’énergie renouvelable du futur, il est nécessaire d’encourager des pratiques de nature à pérenniser cette source d’énergie. C’est à partir de ce constat que s’est développé la startup Quantom (...)

#32 - Workspace Future, un projet concret pour favoriser le réemploi du second oeuvre de bureau

Publié le 05 déc. 2019 - 12:02

L’économie circulaire est un des grands enjeux à court terme du secteur du bâtiment. Avec le projet Workspace Future, l’IFPEB souhaite tester grandeur nature des initiatives de réemploi, notamment sur le second œuvre. Le point avec (...)


Commentaires