#15 - Innovation et économie circulaire : le service de recyclage Rockcycle

 Dossier innovation  innovation  économie circulaire  chantier  déchets  bâtiment
Publié par Flore de Langle

ROCKCYCLE est un service de recyclage des déchets de chantier. Il permet à toute entreprise utilisant des produits ROCKWOOL d’allier productivité et écologie. Cette démarche de développement durable est une innovation économique et facile à mettre en œuvre.

Développement durable et économie circulaire : tous mobilisés

Trier et recycler sont des actions essentielles pour limiter l’empreinte carbone. Les déchets de chantiers constituent un gisement potentiel de matières premières à valoriser. En France, la loi relative à la transition énergétique fixe un objectif de valorisation de 70 % des déchets pour le secteur du bâtiment d’ici 2020.

En économie circulaire, la durée d'utilisation des produits doit être la plus longue possible, et le taux de réutilisation des produits en fin de vie, le plus élevé possible. C’est le but de ROCKCYCLE : permettre au plus grand nombre de contribuer à un mode de vie et de production plus durable. Ainsi, le secteur du bâtiment est, lui aussi, mobilisé pour la croissance verte.

Comment recycler avec ROCKCYCLE ?

ROCKCYCLE est un service de reprise et de traitement des déchets issus des produits ROCKWOOL.

Dans les usines ROCKWOOL, les chutes et déchets de laine de roche sont déjà recyclés. Le fournisseur de laine de roche va plus loin en proposant de venir collecter les déchets dans les chantiers de ses clients pour leur offrir une seconde vie (et même davantage).

Pourquoi le recyclage est-il important dans le secteur de la construction ? Le secteur de la construction produit un tiers de l’ensemble des déchets ; la majeure partie achève son cycle de vie dans une décharge. Pour éviter que ses produits de construction deviennent des déchets, ROCKWOOL encourage au recyclage grâce à un service dédié.

Tous les déchets issus des produits ROCKWOOL sont récupérés : chutes de laine de roche, emballages plastiques et palettes en bois.

Au moment de la livraison de produits ROCKWOOL, des sacs d'un mètre cube appelés « big bags » sont mis à disposition de l’entreprise. Au démarrage du chantier, les équipes de pose sont informées efficacement grâce à des consignes de tri fournies par ROCKWOOL. Elles trient la laine de roche et les plastiques dans des big bags séparés, et empilent les palettes bois.

Le formulaire ROCKCYCLE est présent sur le site Web de ROCKWOOL. L’entreprise le remplit en précisant le nombre de big bags et de piles de palettes à enlever, et la date d’enlèvement souhaitée. ROCKWOOL envoie un prestataire sous 10 jours pour récupérer les déchets collectés, directement sur le chantier.

C’est un cercle vertueux pour les matériaux :

-          Les emballages plastiques collectés sont recyclés à 100 %.

-          Les palettes en bois sont réutilisées telles quelles si leur état est bon, ou réparées puis réutilisées.

-          La laine de roche est un isolant géosourcé recyclable à l’infini, sans détérioration. Elle est réintégrée directement dans le processus de fabrication à l'usine ROCKWOOL, en Auvergne.

Exemple concret : la réhabilitation d’une résidence à Meudon

Le chantier de Meudon illustre ce nouveau service. JCP Enterprise a fait appel à ROCKCYCLE dans le cadre de la réhabilitation d’une résidence de 556 logements. 27 000 m2 de matériaux isolants ont été posés. L’entreprise a souhaité lutter contre la pollution liée à l'incinération ou l'enfouissement des déchets. Les équipes de pose ont facilement assimilé les règles de tri : remplissage des big bags, empilement des palettes en bois.

Auparavant, le service ROCKCYCLE n'existait que pour les chantiers d'Etanchéité. Les façadiers (maîtres d'œuvre et d'ouvrage) étaient cependant de plus en plus nombreux à souhaiter bénéficier d'un service de recyclage. ROCKWOOL a donc ouvert ROCKCYCLE pour l'intégralité de sa gamme Façade : façade ventilée et façade sous enduit.

Les chantiers de Façade impliquent pourtant davantage de contraintes logistiques que les chantiers d'Etanchéité car ils ont lieu en milieu urbain (plutôt que périurbain en étanchéité). En conséquence, il faut proposer une offre de transport adaptée à la situation géographique des chantiers Façade. ROCKWOOL propose des camions plus petits avec hayons (système d'élévation). Chaque camion reprend six mètres cubes de déchets (soit six big bags).

Le nombre d’entreprises ayant recours à ce service croît chaque année. En 2018, ROCKCYCLE a permis de réutiliser 32 000 palettes, 10 tonnes plastiques et 9 tonnes laine. Ces chiffres sont d'autant plus encourageants que le taux de laine non utilisée sur un chantier de Façade est sept fois plus élevé que sur un chantier d'Etanchéité.

Faire un geste pour la planète est-il abordable ? Le service de recyclage doit être accessible à tous. Pour encourager les entreprises à préférer le recyclage au traitement des déchets par enfouissement, des prix compétitifs ont été fixés.
La majorité des chantiers de façade se déroulent en centre urbain avec accessibilité restreinte ; les entreprises utilisent majoritairement des bennes de 10 m3. Le traitement des déchets pour une benne à enfouissement de 10 m3 est de 380 €, soit 38 €/m3. ROCKCYLE se situe à 144 € par camion, soit 25 €/m3. Avec ROCKCYCLE, recycler ses déchets coûte donc moins cher que de les enfouir, peu importe la taille du chantier. Il n’y a pas de minimum de reprise.

Outre son aspect économique, le service a été pensé de manière à être le plus simple possible pour l’entreprise qui y fait appel. Olivier Enes, Directeur d’exploitation chez JCP Entreprise, chargée des travaux de la résidence à Meudon, témoigne : « Que nous mettions la laine de roche dans des bennes tout-venant, ou en big bags, c’est quasiment la même chose. L’avantage, c’est que nous savons où partent les déchets, et comment ils sont retraités. »

La maîtrise d’ouvrage a également un rôle essentiel : c’est à elle de demander à l’entreprise de travaux de valoriser les déchets issus du chantier. Un chantier qui tient compte des problématiques écologiques « donne une image très positive » et « crée un dialogue tout à fait différent » indique Bénédicte Genelot, chargée d’opération chez IRP.

Modéré par : Izadora Alcanfôr

Autres actualités dans "Information"

[REX - CREBA] Réhabilitation toute en mesure d’une ancienne ferme en terre crue

Publié le 13 nov. 2019 - 11:24

Tous les mois et ce jusqu’à la fin de l’année, un nouveau retour d’expérience est mis en ligne sur le Centre de Ressources pour la Réhabilitation Responsable du Bâti Ancien CREBA. Ces retours d’expérience ont pour objet des réhabilita (...)

"Le maire doit être l'acteur principal de la politique du logement"

Publié le 13 nov. 2019 - 08:23

COLLECTIVITES. L'association des maires d'Île-de-France (Amif) a remis le 20 septembre dernier au ministre Julien Denormandie, 16 propositions pour le logement en Île-de-France, formulées sous forme de livre blanc. Parmi les priorités (...)

Construction parasismique : état des lieux de la réglementation en France

Publié le 13 nov. 2019 - 08:16

CATASTROPHE NATURELLE. Lundi 11 novembre au soir, quelques heures après le séisme d'une magnitude de 5,4 sur l'échelle de Richter survenu dans la ville du Teil (Ardèche), les réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas ont été arrêtés (...)


Commentaires