Expérimentation QAI in situ : un souffle nouveau dans les bâtiments

 dossier QAI  qualité de l'air intérieur  VEOLIA  ICADE  bâtiments tertiaires  AIRLAB
Publié par Alliance HQE-GBC

Veolia et Icade, accompagnés par Airparif, expérimentent une nouvelle génération de capteurs, pour mesurer et améliorer en continu la qualité de l’air intérieur des immeubles de bureaux.

L’émergence des bâtiments à haute performance environnementale et haute qualité de vie pose un double défi : diminuer les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, notamment en rendant les bâtiments de moins en moins perméables et en limitant les déperditions liées à la ventilation, tout en maintenant une bonne qualité de l’air intérieur. Cette dernière prend de plus en plus d’importance au regard du temps que nous passons à l’intérieur (entre 80% et 90%) et de son lien avec la qualité de l’air extérieur.

La qualité de l’air est devenue une source de préoccupation croissante des occupants. Le boom des capteurs individuels accessibles par le grand public fait émerger un nouveau besoin : celui des chefs d’établissement et exploitants de pouvoir objectiver l’information restituée par ces nouveaux capteurs individuels pour fournir une information fiable aux utilisateurs.

Le développement actuel de capteurs low-cost gaz et particules sur le marché, fournissant des valeurs en continu, présentent une solution permettant une surveillance spatio-temporelle d’un bâtiment de façon moins coûteuse et moins intrusive que les mesures d’air traditionnelles pour piloter l’installation de ventilation. Leur faible coût permettrait d’équiper un bâtiment sur de nombreux points en prenant en compte la typologie de l’ensemble des locaux du bâtiment (expositions, activité, matériaux, ventilation, temps d’occupation).

Face à ces enjeux, Icade et Veolia se sont associés dans le cadre de l’AIRLAB, accélérateur de solutions innovantes sur la qualité de l’air piloté par Airparif, pour tester et exploiter les solutions innovantes de mesure en continu de la qualité de l’air dans les bâtiments tertiaires, afin d’installer un dialogue de confiance sur la qualité de l’air intérieur entre :

  • les occupants d’un bâtiment, demandeurs légitimes d’information sur la qualité de l’air,
  • les Directeurs Environnement au Travail souhaitant s’assurer de la bonne qualité de l’air dans les locaux dont ils ont la responsabilité
  • les exploitants à qui est confié le pilotage des installations de ventilation en fonction de la qualité de l’air intérieur et extérieur.

Le partenariat se concrétise par une expérimentation qui consistera à équiper un bâtiment de capteurs en continu (CO2, COV, T°, humidité, particules fines…) efficients et accessibles en termes de coûts, permettant le pilotage de la ventilation, l’identification de sources de polluants, l’information des occupants, une meilleure connaissance de l’interaction entre la qualité de l’air intérieur et la qualité de l’air extérieur, et la constitution d’une base de données ouverte.

Un Appel à Manifestation d’Intérêt sera lancé prochainement à l’ensemble des acteurs de solutions techniques de mesure en continu de la qualité de l’air intérieur & services associés (communication, pilotage, alertes, …). Les capteurs présélectionnés sur dossier seront évalués par le laboratoire d’Airparif durant l’été avant la sélection finale et le lancement de l’expérimentation.

Le lancement de l’AMI sera annoncé sur le site de l’Airlab.

Josephine BRUNE
Responsable projets transitions environnementales chez ICADE

Dossier BIM QAI
Retrouvez tous les articles du Dossier QAI
en cliquant ici.
Santé dans le bâtiment et qualité de l'air intérieur
Intéressé-e ? Rejoignez notre communauté consacrée à la: "Santé dans le bâtiment et la qualité de l'air intérieur".
Modéré par : Sylvain Bosquet

Autres actualités dans "Information"

[Guides et publications] Coût des protections contre les aléas littoraux

Publié le 21 févr. 2020 - 10:57

Cet ouvrage est destiné à comparer les stratégies de protection contre les aléas littoraux sur le long terme et à éclairer le choix concernant les aménagements de protection. Ce guide expose les stratégies envisageables et apporte (...)

RE2020, bois, nucléaire, solaire : les précisions d'Elisabeth Borne sur la PPE

Publié le 21 févr. 2020 - 10:51

FEUILLE DE ROUTE. Auditionnée par la commission des affaires économiques du Sénat ce 18 février 2020, Elisabeth Borne, la ministre de la Transition écologique, a précisé de nombreux points de la Programmation pluriannuelle de l'énergi (...)

RESILIENCE : Un bâtiment bioclimatique pour la Ferme des Possibles

Publié le 21 févr. 2020 - 10:49

Aider l’insertion professionnelle par une activité de maraîchage et de transformation agricole : c’est l’objectif de la SCIC* Novaedia. Située à Saint-Denis (93), la coopérative s’agrandit, sur un hectare en zone urbaine, pour (...)


Commentaires