2017 : le retour d’une croissance solide pour tous les industriels de la construction, membres de l’AIMCC

 industriels  produits  construction  AIMCC  croissance
Publié par Patricia Desmerger

Hervé de Maistre, président de l’Association française des industries des produits de construction (AIMCC) a présenté le 24 janvier 2018 les résultats de la deuxième enquête d’opinion menée auprès des 70 organisations professionnelles membres de l’AIMCC. Cette enquête « Tendances Conjoncture AIMCC » a permis de dresser une photographie des perspectives du marché français de tous les produits entrant dans la construction (gros œuvre, second œuvre et équipements).

 Après une année 2017 plutôt dynamique, les premiers indicateurs disponibles pour 2018 suggèrent une poursuite de la croissance dans le secteur du BTP : la construction de logements resterait sur un rythme soutenu quoique plus modéré qu’en 2017 mais il serait relayé par une accélération de l’activité du segment non résidentiel.

 Du côté des travaux publics et des infrastructures, la dynamique apportée par les grands travaux, notamment le Grand Paris Express, dans un contexte de reprise de l’investissement à mi-chemin du cycle électoral, constituent des soutiens à l’activité pour 2018.

 Pourtant, en dépit de perspectives qui demeurent bien orientées pour l’année 2018, certains points de vigilance sont à souligner : les premières pénuries de main-d’œuvre commencent à se faire jour, les mesures gouvernementales qui ont soutenu le secteur en 2017 seront moins porteuses en 2018, la réglementation demeure complexe et coûteuse.

 Même si les conditions de crédit devraient rester attractives, la baisse des taux est désormais derrière nous, et des formules de financement innovantes seront sûrement des relais pour que notre économie continue et amplifie son verdissement, gardant ainsi un rôle de leader vis-à-vis des autres pays de la zone Euro, et améliore ainsi sa résilience en investissant dans les infrastructures et les territoires.

 Une activité des industriels de l’AIMCC en progression d’environ +4% en 2017

 Les résultats de l’enquête d’opinion menée auprès des présidents des fédérations font apparaître l’année 2017 comme une année exceptionnelle. La majorité des industriels ont amélioré leurs volumes de +4 à +6% et pour plus de 10% des industriels interrogés, leur volume d’activité a même cru au-delà. En revanche, l’activité a évolué entre +1 à +3% pour près d’un tiers des professions de l’AIMCC.

 Pour les trois segments principaux des adhérents de l’AIMCC, l’activité a cru de  de +4 à +6% pour le gros œuvre,  de +1 à +3%, pour le second œuvre et les équipements.

 Ces tendances sont cohérentes avec les premières données chiffrées de la construction qui avancent la mise en chantier de quelques 410 000 logements en 2017 (+15,7% à fin novembre selon le SDES- Ministère) et de 26 millions de m² de locaux (+8,4%).

 Dans le même temps, les demandes de permis restent sur une tendance haussière assez dynamique, ce qui constitue un point encourageant pour l’année 2018 (à + 11,4% pour les logements et +8% pour les locaux d’activité).  De fait, l’activité du bâtiment a affiché une croissance +4,7% en 2017, réamorçant le processus de créations d’emplois (+20 000).

 Du côté des travaux publics, si l’activité s’est également raffermie, progressant de +2,5% en 2017, une accélération est attendue en 2018, notamment sous l’effet du Grand Paris, mais de fortes disparités territoriales étant encore constatées.

 Les dispositifs fiscaux existants en 2017 ont soutenu l’activité de nos industriels :

  • Prêt à taux zéro : avec 125 à 130 000 PTZ concernant le logement neuf et l’ancien ;
  • Dispositif Pinel : sur les zones A bis, A, B1, B2 et C ;
    • CITE : le crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30% du montant des travaux et d’un taux de TVA réduit de 5,5%.

 2018 : la croissance se poursuit et les industriels de la construction anticipent une progression de leur activité d’environ +4%

 Après les prémices de reprise en 2016, l’année 2017 a confirmé la bonne orientation de l’activité et les chiffres de cette enquête démontrent que nos entreprises ont profité de cette conjoncture favorable et qu’ils abordent l’année 2018 avec un certain optimisme. Nous nous en réjouissons.

 L’année 2018 devrait ainsi s’inscrire dans la même dynamique que 2017. En effet, la majeure partie des industriels envisage une croissance de +4 à +6%. Pour 10% d’entre eux, leur volume d’activité dépasserait même +6%. En revanche, près d’un tiers des organisations adhérentes de l’AIMCC, s’attendent à une croissance comprise entre +1 et +3%.

 Pour les trois segments principaux de l’AIMCC, la plupart des industriels du gros œuvre prévoient la poursuite de l’essor avec +4 à +6%. Quant aux industriels du second œuvre et de l’équipement, leur activité attendue est comprise entre +3 à +4%.

 Ces perspectives sont assez cohérentes avec l’opinion des industriels du bâtiment retracée dans les dernières enquêtes de conjoncture de l’INSEE. Elles mettent en évidence des carnets de commandes bien garnis, dans le gros œuvre comme dans le second œuvre, et des indicateurs du climat des affaires qui retrouvent des niveaux historiquement élevés, proches de ceux de 2008.

Plus concrètement, les données disponibles sur les permis délivrés dans les logements et le non résidentiel ainsi que les « fins » de chantiers entamés sur 2017 expliquent cette bonne orientation des perspectives des industriels.

Du côté des travaux publics, la confiance des professionnels est également de mise et les entrées de commandes progressent à la fois de la part de la clientèle publique comme de la clientèle privée.

Photo : de gauche à droite : Hervé de Maistre, président de l'AIMCC et Hugues Vérité, délégue général de l'AIMCC.

 

Modéré par : La rédaction C21

Autres actualités dans "Information"

Réalisations exemplaires 2019

Publié le 13 déc. 2019 - 10:52

Les nouvelles fiches de réalisations exemplaires sont à présent consultables sur le site Envirobat Grand Est. Retrouvez les 15 fiches et leurs descriptifs : Parc forestier du plateau de Haye à Nancy (54) - MOA: Métropole du Grand (...)

Dixit.net publie son manifeste pour un urbanisme circulaire

Publié le 13 déc. 2019 - 10:44

Le manifeste de Dixit.net ou l'alternative concrète à l'étalement urbain !  A force de grandir, la ville se disloque. Ce modèle de développement urbain inefficace, fondé sur la consommation de toujours plus de sol pour bâtir la (...)

Qui sont les lauréates du prix Femmes architectes 2019 ?

Publié le 13 déc. 2019 - 10:41

CONCOURS. Depuis sept ans, l'Association pour la recherche sur la ville et l'habitat (Arvha) met les femmes architectes à l'honneur. Avec le soutien du ministère de la Culture, de la région Île-de-France et du Conseil national de l'or (...)


Commentaires