Copropriété Tour Neptune - Mantes-la-Jolie

  • Type de bâtiment : Logement collectif < 50m
  • Année de construction : 1971
  • Année de livraison : 2022
  • Adresse : 7, rue Pierre Ronsard 78200 MANTES LA JOLIE, France
  • Zone climatique : [Cbc] Tempéré - Hiver sec, été chaud et humide.

  • Surface nette : 6 935 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 2 878 300 €
  • Coût/m² : 415.04 €/m2

Proposé par :

  • Consommation d’énergie primaire :
    80.6 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT existant )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Installés au cœur du quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie, les copropriétaires de la tour Neptune, ont confié au Groupement BOUYGUES BATIMENT IDF-FORM ARCHITECTURE-ELAN-COGEMEX, via leur syndic Foncia, les travaux de réhabilitation des 72 logements de leur résidence vétuste, en conception-réalisation avec un contrat de performance énergétique de 15 ans.

Cette résidence connaissait de gros problèmes de vétusté engendrant un inconfort thermique important, dégradant l'image globale de la résidence et générant des charges de chauffage élevées.
Après un appel d'offre remporté par le groupement grâce à une proposition d'image, de budget, de planning et d'économies d'énergie en phase avec les attentes des habitants, les travaux ont pu démarrer en mai 2021.
En seulement 9 mois, l’enveloppe du bâtiment a été isolée, l’électricité, le chauffage et la ventilation en grande partie refaits, ainsi que les parties communes de la résidence.

Seule la peinture du hall et des parties communes du RDC n’avait pu être intégrée au programme des travaux pour des raisons budgétaires. L’équipe du chantier s’est mobilisée, juste avant la réception, pour repeindre ces derniers murs et faire une belle surprise aux copropriétaires.

A l'issue des travaux, en février 2022, une nouvelle vie a commencé pour les copropriétaires dans leur immeuble enfin sain et confortable thermiquement avec une garantie de réduction de 43 % des consommations réelles de chauffage, pendant 15 ans.

 

Description architecturale

Il s’agit d’une tour R+17 sur la place de la mairie du Val Fourré, construite dans les années 70 et visible de toute part. Notre démarche architecturale pour sa rénovation énergétique a été de s’appuyer sur l’ADN du bâtiment afin d’en faire ressortir les éléments forts et d’atténuer ceux qu’il faudrait gommer. Nous avons simplifié l’écriture architecturale du bâtiment, en lui apportant une qualité moderne et résidentielle.

Les grands axes du traitement architectural :

  • mise en valeur des éléments béton préfa, passant devant les loggias, éléments d’époque mais néanmoins qualitatifs ;
  • atténuation des autres éléments : les nez de dalle, les garde-corps aux mêmes nus ;
  • mise en œuvre d'une couleur sur les fonds de balcons afin de redonner toute la force aux éléments préfa. Les grilles métalliques grises de remplissage occultant légèrement les garde-corps participent à faire ressortir le béton préfa blanc.

 

Approche thermique

L'objectif du projet était de garantir aux habitants une baisse des consommations réelles de chauffage de 43% minimum afin de réduire leurs charges élevées. Pour ce faire, l'enveloppe du bâtiment a été entièrement isolée (réfection de l'isolation et de l'étanchéité du toit terrasse, mise en oeuvre d'enduit mince sur isolant en façade, remplacement des menuiseries extérieures, isolation du plancher haut des caves) et les systèmes ont été modernisés : la ventilation est devenue hybride, les radiateurs ont été remplacés et équipés de robinets thermostatiques, certains équipements de la sous-station ont été remplacés.

 

Communication avec les résidents

Le chantier a été rythmé par trois rencontres avec les résidents et les principaux acteurs du projet. Ces moments d’échanges, appelés les « cafés copro » ont permis de fluidifier la communication et de sensibiliser les copropriétaires aux enjeux du chantier. Le chantier a été très suivi par l'état, la municipalité et le département, qui furent souvent représentés lors de ces rencontres.

Ces rendez-vous furent l'occasion d'impliquer les habitants dans le déroulé du chantier, de mieux comprendre leurs attentes et de les sensibiliser aux enjeux énergétiques de l'opération, dans lesquels ils sont des acteurs importants.
Les « cafés copro » ont eu un impact très positif, les habitants ont été ravis d’avoir été impliqués. Cette expérience est considérée par les habitants comme «enrichissante», notamment d’un point de vue social et humain et ils témoignent leur satisfaction d’avoir atteint leur objectif : c’est « la concrétisation d’un rêve qui devient réalité ».

Ponctuellement, l'association VoisinMalin est venue relayer notre communication, pour passer des messages ou donner des conseils aux habitants.

L’objectif commun à l’ensemble des copropriétaires était de retrouver un immeuble sain répondant aux normes de confort actuelles, principalement thermiques et de restaurer l'image de leur résidence, qui s'était dégradée avec les années. Pour atteindre cet objectif d’amélioration des conditions des habitants, la maîtrise d’œuvre, les entreprises, les copropriétaires ainsi que le syndic ont dû se rassembler et former une équipe motivée. Il s’agit d’une réussite commune.

Cette expérience marquera le début d’un renouveau pour les habitants de la tour Neptune et permettra d’ouvrir la voie, nous l'espérons, à d’autres copropriétés.

Opinion des occupants

Les occupants sont très satisfaits des travaux. Nous avons diligenté des enquêtes "Expérience client" auprès de Qualimétrie, voici la conclusion du président du conseil syndical :
"Je remercie BOUYGUES et toute l'équipe du projet, car les habitants qui faisaient la tête ont à présent le sourire aux lèvres. Ils s'investissent car leur vie a changé grâce aux travaux."

Et si c'était à refaire ?

Les menuiseries extérieures étaient initialement prévues en châssis rénovation monobloc (volet roulant intégré dans la menuiserie), ce qui n'a pas plu aux habitants, en phase de préparation de chantier. Afin d'assurer leur satisfaction, nous avons donc trouvé une solution pour mettre les coffres de volets roulants sur les linteaux, côté intérieur, en déposant les coffres bois existants. La communication avec les habitants est fondamentale. Dans le cadre de la conception, il faut prendre le temps de bien leur expliquer l'ensemble des prestations prévues pour qu'il n'y ait pas d'incompréhension et qu'ils ne soient pas déçus.

Crédits photo

Graphix-Images

Maître d'ouvrage

    FONCIA

    Ingrid ROJAS

Maître d'œuvre

    FORM ARCHITECTURE

    Michel SUBIRA-PUIG

Intervenants

    Entreprise

    BOUYGUES BATIMENT ILE DE FRANCE

    Caroline CATELAIN

    Entreprise générale mandataire du groupement de conception-réalisation


    Bureau d'étude thermique

    ELAN

    Jean-Philippe BUTI

    Etudes thermiques


    Exploitant

    ENERCHAUF

    David MENDES

    Travaux sur les systèmes et maintenance du chauffage

Mode contractuel

Contractant général

Consommation énergétique

  • 80,60 kWhep/m2.an
  • 104,00 kWhep/m2.an
  • RT existant

    Chauffage : 58%
    ECS : 29%
    Eclairage : 8%
    Auxiliaires ventilation : 3%
    Auxiliaires production : 2%

    Le bâtiment consommait 162 kWhep/m².an avant travaux (étiquette D).

    Un contrat de Performance Energétique a été mis en place sur le poste chauffage avec une diminution des consommations d'au moins 43% par rapport à la configuration avant travaux. Pour information, la consommation énergétique liée au chauffage avant travaux était en moyenne de 642 MWh par (année 2016-2017). Ainsi, les économies d'énergie réalisées après travaux seront d'a minima 276 MWh/an.

    Les travaux ont permis un passage de l'étiquette Énergie D à l'étiquette B.

Consommation réelle (énergie finale)

    72,60 kWhef/m2.an

    2 023

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,71 W.m-2.K-1
  • 0,36

Systèmes

    • Réseau de chauffage urbain
    • Radiateur à eau
    • Réseau urbain
    • Aucun système de climatisation
    • Ventilation naturelle
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

    Ventilation hybride

Emissions de GES

  • 8,00 KgCO2/m2/an
  • Méthode RT Existant. L'émission de GES du bâtiment avant travaux était de 15,97 kgeqCO2/m².an (étiquette C).

    Méthode RT Existant

Coûts de construction & exploitation

  • 62 600
  • 2 815 700
  • 2 750 000
  • Conduite et Maintenance des installations thermiques (Montant annuel):
    P2: 5461,59 €/an
    P3: 2889,34 €/an

    Subventions du projet:
    - ANAH : 61%
    - PRIMES HABITER MIEUX : 4%
    - CONSEIL REGIONAL : 28%
    - GPSEO (Communauté Urbaine Grand Paris Seine et Oise) : 5%

Environnement urbain

La copropriété est située à Mantes-la-Jolie, au coeur du quartier du Val Fourré à proximité des commerces. Au sein de la copropriété, il y a très peu d'espaces extérieurs mais la dalle située au pied de la tour et le hall spacieux permettent aux habitants de se rassembler, notamment pour les "cafés copros".

Qualité environnementale du bâti

  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion des déchets
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • gestion du bâtiment, maintenance

Economie sociale et solidaire

    Nous avons fait appel à une personne en insertion pour assurer le nettoyage de nos bureaux de chantier pendant 450 h durant les 9 mois de chantier.

Raisons de la candidature au(x) concours

De très nombreuses copropriétés sont dans des situations de précarité énergétique qui génèrent des gros problèmes de confort, dégradent les bâtis et font désespérément grimper les charges de chauffage des habitants. Il existe des solutions de réhabilitation, permettant de sortir de cette situation, tout en bénéficiant de différentes subventions.

Par cette candidature, nous souhaitons montrer que des solutions innovantes et vertueuses existent en copropriété, en concertation avec les résidents et qu'elles leur offrent des garanties de pérennité et d'économies garanties dans le temps.

Trophées des Copros des Yvelines

 bâtiment
 rénovation
 confort et santé
 logement
 énergie
 économie
 finance
 Trophées des Copros des Yvelines

Auteur de la page

  • Caroline CATELAIN

    Chef de service commercial

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Trophées des Copros des Yvelines