Projet Première T12

Construction Neuve

  • Type de bâtiment : Usine
  • Année de construction : 2016
  • Année de livraison : 2016
  • Adresse : 7 rue Ferdinand de Lesseps, ZAC de Mercières 60205 COMPIèGNE, France
  • Zone climatique : [Cfc] Océanique hiver & été frais. Tempéré sans saison sèche.

  • Surface nette : 3 300 m2
  • Coût de construction : 5 000 000 €
  • Coût/m² : 1515.15 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    72 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​Construction d'un bâtiment d'une superficie de 3300m2 , l'atelier T12, implanté sur une parcelle situé sur le site de production de Compiègne appartenant déjà au Maître d'Ouvrage CHANEL Parfums Beauté. L'opération s'inscrit dans le projet global « Première », projet industriel phare du site de Compiègne pour faire face à la croissance de l'activité de production de parfums et de produits de beauté tout en présentant une dimension humaine forte.

Le nouvel atelier T12, 12ème extension du site depuis sa construction en 1980, permet d'augmenter les capacités de production du pôle Parfums. Elle sera affectée au conditionnement de produit parfumants alcooliques.

Cette extension est le premier bâtiment industriel français a avoir obtenu la certification HQE Exceptionnel.

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    Chanel

    Willy Loire - 03 44 30 15 00

    Chef de projet


    Architecte

    BG Concept

    o.briere@bgconcept.fr


    Maître d'œuvre

    SIRETEC Ingénierie

    Laurent Frasier


    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    TERAO

    http://www.terao.fr/


    Certificateur

    Certivea

    certivea@certivea.fr

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Existence d’une politique RSE globale volontaire depuis 2003, au sein de laquelle s’inscrit l’opération.
La certification HQE de l’opération découle de la feuille de route du projet global « Première » en tant que projet participatif de transformation global du site industriel avec l’ensemble des acteurs.

L’audit a confirmé un travail d’équipe très efficace autour de la maîtrise d’ouvrage, avec une maîtrise du projet, des délais et des performances remarquables. Mise en place d’un outil de communication interne sous responsabilité d’un comité de communication, incluant sensibilisation à l’HQE et à l’environnement, étendu aux compagnons et prestataires du chantier.

Les déchets du chantier ont atteint 96% de valorisation, avec tri sur place (6 bennes différentes). Le suivi des consommations du chantier (eau et électricité) a été actualisée et affichée toutes les semaines, afin de sensibiliser le personnel. Le carnet d’entretien a été réalisé sur une trame commune avec le concours du spécialiste exploitation de la MOA pour homogénéiser les documents des entreprises et faciliter son utilisation en phase exploitation.

Un groupe de travail a été constitué en phase réalisation pour assurer le transfert du bâtiment à l’exploitant. Les entreprises ont établi une liste des produits « made in France » lot par lot, incluant l’identification de sites de transformation en France pour le GO étendu.

Description architecturale

Le bâtiment bénéficie d'une architecture compacte. Le bâtiment est protégé des vents froids dominants, ses faces offertes au vents se situent entre les expositions ESE et ONO.
Le bâtiment étant fortement vitré, les vitrages mis en œuvre seront des doubles vitrages à isolation thermique renforcée afin de limiter les déperditions par ces parois.
Le système de construction participe à la bonne inertie thermique du bâtiment, limitant ainsi les phénomènes de fluctuation de température intérieure, notamment grâce aux parois suivantes:
- Prémur isolé (isolant en position extérieure)
- Plancher bas béton lourd sur terre plein
- Plancher intermédiaire en béton
- Toiture en béton pour la zone de bureaux
Forte isolation des toitures, afin de limiter les déperditions hivernales et les apports estivaux par ces parois pour réduire les besoins énergétiques.
Les parois extérieures du bâtiment (hormis les toitures) sont de couleurs claires et les abords du bâtiment sont végétalisés pour réduire le phénomène d'îlot de chaleur.

La zone bureau est exposée SSE, de grandes baies vitrées sont ménagées dans la façade pour optimiser les apports solaires énergétiques et lumineux. Les vitrages sont surplombés d'une casquette pour éviter la surchauffe estivale et ne pas réduire les apports solaires hivernaux.
La profondeur des bureaux est faible (environ 4 mètres) pour permettre à la lumière naturelle d'éclairer tout l'espace, sans créer de zone sombre en fond de bureau.

Consommation énergétique

  • 72 kWhep/m2.an
  • 140 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    Chauffage --> 22.80 kWhep/m²
    Refroidissement ---> 17.40 kWhep/m²
    ECS --> 1.20 kWhep/m²
    Eclairage --> 12.00 kWhep/m²
    Auxiliaires --> 18.70 kWhep/m²

    Le gain énergétique total entre le modèle de base et le modèle du projet est de 232.4 kWhEP / (m².an), soit 17.59%

Performance énergétique de l'enveloppe

    Bbio : 47.90 points

    Mur extérieur (Prémur type "Précoffré TH" isolé avec 150 mm de laine de roche , Up = 0.248 W/m².K)
    (Bardage métallique double peau isolé avec 130mm de laine de roche , Up = 0.355 W/m².K)
    Toiture acier (Etanchéité sur bac acier isolé avec 240mm de laine de roche. NB : utilisation de fixations à rupture de ponts thermiques, Up = 0.149 W/m².K)
    Débord de casquette ( 400mm de Laine de verre déroulée sur sous face métallique, Up = 0.098 W/m².K)

  • 0
  • I4

  • 2

Consommation réelle (énergie finale)

    50

Systèmes

    • Radiateur électrique
    • Plafond rayonnant
    • Cassette
    • Autre système d'eau chaude sanitaire
    • Autres
    • Autres
    • Surventilation nocturne
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Autres énergies renouvelables

Emissions de GES

  • 7 KgCO2/m2/an
  • GES chauffage = 5.29, GES refroidissement = 0.27, GES ECS = 0.02, GES éclairage 0.39, GES auxiliaires = 0.61

Analyse du Cycle de Vie :

    Les bois utilisés proviennent de forêts locales disposant d’un label écologique (PEFC par exemple) ou pratiquant une gestion durable.

Gestion de l'eau

  • 234 m3
  • 0 m3
  • Le site pompe son eau de consommation de la ville de Compiègne où 3 bassins de récupération et de traitements des eaux usées ont été construits.
    De plus, les eaux pluviales sont acheminées gravitairement vers les déversoirs d’orage et sont rejetées dans la rivière après franchissement des seuils.

Qualité de l'air intérieur

    Le site Atmo-Picardie note la qualité de l’air grâce à l’indice ATMO, déterminé à partir des concentrations de quatre polluants : le dioxyde de soufre (SO2), le dioxyde d'azote (NO2), l'ozone (O3) et les particules en suspension inférieures à 10 micromètres (PM10). Il n’existe pas de station de mesure à Compiègne; la plus proche se situe à Rieux à 30km du site étudié. Les campagnes de mesure de polluants atmosphériques montrent que les résultats respectent majoritairement les objectifs de qualité fixés par le décret du 21 octobre 2010 relatif à la qualité de l’air.

Santé & Confort

    Le bâtiment a été conçu de façon a assurer : - un bon confort hygrothermique toute l'année, - une bonne répartition entre l'éclairage naturel et les luminaires performants - une certaine qualité dans les espaces sanitaires - une limitation des champs électromagnétiques - un contrôle de la température de l'eau et une protection des canalisations

    Le site n’est pas affecté par les nuisances acoustiques dues aux circulations routières; il se trouve à proximité de la zone impactée par le niveau 55dB (nuisances limitée). La parcelle n’est pas non plus impactée par les nuisances acoustiques de la voie ferrée Creil-Jeumont (classée en catégorie 1, largeur maximale des secteurs affectés par le bruit = 300m), située à 400m du site. De plus, des faux plafonds ainsi que des écrans acoustiques ont été mis en place dans les locaux.

Solution

    Aéromax

    Thermor

    09 70 81 81 70

    Génie climatique, électricité / Chauffage, eau chaude

    Le chauffe-eau thermodynamique Aéromax est équipé de la technologie ACI Hybride : protection dynamique anti corrosion. Cette protection a pour rôle de maintenir une barrière de protection et protéger la cuve contre les agressions de l’eau notamment le tartre et la corrosion.

    En complément de l’ACI hybride, il est équipé d’une résistance protégée par un fourreau ce qui permet également de limiter les dépôts dans le fond de la cuve pour assurer la longévité de votre chauffe-eau thermodynamique.

    Un chauffe-eau thermodynamique est un chauffe-eau écologique équipé d‘une pompe à chaleur intégrée. Il va puiser les calories présentes naturellement dans l’air, source d’énergie gratuite et inépuisable, pour transmettre la chaleur à l’eau du ballon d’eau chaude. Il fonctionne toute l’année indépendamment des saisons et permet de diviser par 4 sa facture d'eau chaude.

    Le ballon Thermodynamique Aéromax est très simple d’utilisation. Choisissez le mode qui correspond à vos besoins :

    Mode AUTO : le chauffe-eau analyse les consommations sur les jours précédents pour adapter la production d'eau chaude en fonction de vos besoins. Il réagit aux imprévus pour assurer de l'eau chaude en effectuant des relances en journée.
    Mode MANUEL : le chauffe-eau privilégie encore plus le fonctionnement avec la pompe à chaleur.
    En cas d’absence vous pourrez programmer votre ballon thermodynamique le nombre de jours dont vous êtes absent pour éviter de chauffer l’eau inutilement.

    Nouveauté : en téléchargeant l’application Cozytouch vous pouvez piloter à distance votre chauffe-eau Thermodynamique et visualiser votre consommation énergétique.
    (Sous réserve d’être équipé d’un bridge Cozytouch)

Coûts de construction & exploitation

  • 5 000 000
  • 398 125
  • 6 400 000

Environnement urbain

Le site industriel est bordé par les rues Ferdinand de Lesseps, Joseph Cugnot et l’avenue Marcelin Berthelot. Le site se trouve dans la ZAC de Mercières, composée dans ce secteur d’activités industrielles et artisanales. Les grands axes desservant le site sont la route départementale D200 à l’Est et l’échangeur E46 au Nord. L’autoroute A1 se trouve à environ 9 km du site. Plusieurs lignes de bus passent à proximité du site. De plus, le site se situe à proximité immédiate de l’Oise et à un kilomètre environ de la Forêt Domaniale de Compiègne. Il s’agit d’une zone d’activité où les espaces verts sont créés et entretenus par le Service de la Ville.

Surface du terrain

3 355 m2

Surface au sol construite

98 %

Espaces verts communs

4 200 000

Parking

Véhicules Légers: le parking existant compte 415 places (4 PMR), dont 28 sont situées à proximité du T12. L'entrée VL est située sur une voie à double sens, à l'extrémité Sud de la parcelle, rue Ferdinand de Lesseps.

Accès et parking vélos : L’accès des vélos à la parcelle se fait via l’entrée dédiée aux VL. Un espace de 40m² (environ 30 places vélos) dédié aux deux-roues et vélos est situé au Sud-Ouest de la parcelle, à proximité de l’entrée du site. Il est couvert et équipé de dispositifs fixes permettant de stabiliser et d’attacher les vélos par la roue

Qualité environnementale du bâti

  • Adaptabilité du bâtiment
  • Santé, qualité air intérieur
  • Biodiversité
  • Chantier (incluant déchets)
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion des déchets
  • gestion de l'eau
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion du bâtiment, maintenance
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

 Lauréat Green Solutions Awards
 Prix Santé & Confort

Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus