Pole Enseignement Loisir de Bouc Bel Air

  • Type de bâtiment : Ecole maternelle, crèche, garderie
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2015
  • Adresse : Rue Jacques-Yves Cousteau 13320 BOUC-BEL-AIR, France
  • Zone climatique : [Csa] Continental Méditerranéen - Tempéré, été sec et très chaud.

  • Surface nette : 2 815 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 5 620 818 €
  • Coût/m² : 1996.74 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    67.6 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore
Construction d’un établissement destiné à regrouper sur un même site : Ecole primaire, Classes élémentaires. Un pôle de jeunesse composé d’un accueil de loisirs sans hébergement et un centre accueil jeunesse.
Le site se trouve en limite d'un espace naturel qui a vocation de le rester, avec une vue dégagée sur la plaine. Le terrain a un dénivelé en travers de 10 m environ. Le jeu des imbrications des volumes permet une insertion du bâtiment dans la pente naturelle du terrain.
Le parti choisi est : 
  • En bas du terrain, de plain-pied, on accède au groupe scolaire et à la restauration et ses deux cours distinctes. 
  • Au niveau supérieur, se trouve le centre loisir, il est accessible depuis le haut du site ; dans la colline le centre accueil jeunesse.
Chaque entité de programme peut fonctionner indépendamment. En haut, les vues sont dégagées, accès et espaces extérieurs permettent des circulations fluides, adaptées aux enfants, familles (poussettes) et PMR.
Le projet s'inscrit au proche de la topographie du site. Les bâtiments s'implantent sur la plateforme existante avec parvis et cour de récréation. L'ensemble des toitures est traité à 70% en végétalisation.
Concernant la démarche environnementale, l'approche architecturale intègre la dimension bioclimatique de manière simple et rationnelle.
Une enveloppe performante assure au moyen d'isolants bio-sourcés et de ossatures porteuses et non porteuse en bois, une isolation et un déphasage efficace tant sur l'aspect confort d'hiver et réduction des déperditions que sur l'aspect confort d'été. 
Le contrôle des apports solaires et assuré par une orientation adaptée des locaux en fonction des usages répartis dans l'année et des protections solaires efficaces fixes pour la plupart, créant pour partie des espaces extérieurs confortables et protégés.
En outre l'organisation spatiale des espaces, la création de patio, permet d'assurer pour la quasi totalité des locaux une transversalité qui permet d'une part un éclairement naturel généreux et confortable, et d'autre part une régulation passive de la qualité d'air et des conditions de confort thermique par l'utilisation du couple ventilation naturelle, traversante majoritairement, et l'inertie du béton que l'on retrouve dans la structure intérieure porteuse (risque sismique) et du sol.
Des systèmes mécaniques, en lien avec les réglementations sont mis en oeuvre pour le traitement d'ambiance et permettent d'optimiser le comportement passif du bâtiment.

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Implantation en limite d’un espace naturel et vue dégagée sur la plaine. Topographie complexe avec un dénivelé de plus de 10m entre les accès bas et haut. Inscription dans la pente et clarification par les fonctions programmatiques. Mutualisation des espaces entre groupe scolaire et centre de loisirs. Facilités d’accès et repérages. Proximité géographique et liaisons claires Recherche de la qualité environnementale, économie d’énergie et innovation, intégrées : conception, construction, maintenance.

Description architecturale

Le site se trouve en limite d’un espace naturel qui a vocation à le rester, avec une vue dégagée sur la plaine. Le terrain à un dénivelé en travers de 10 m environ. Le jeu des imbrications des volumes permet une insertion du bâtiment dans la pente naturelle du terrain. Le parti choisi est simple : En bas du terrain, de plain-pied, on accède au groupe scolaire et à la restauration et ses deux cours distinctes. Au niveau supérieur, se trouve le centre de loisir, il est accessible depuis le haut du site ; dans la colline le centre accueil jeunesse. Chaque entité de programme peut fonctionner indépendamment. En haut, Les vues sont dégagées, Accès et espaces extérieurs permettent des circulations fluides, adaptées aux enfants, familles (poussettes) et PMR.

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    Commune de Bouc-Bel-Air


    Architecte

    Adrien Champsaur Architecture

    architecte mandataire


    Architecte

    Synthèse Architecture

    architecte associé


    Assistance à Maîtrise d'ouvrage

    IQE CONCEPT

    W.Martin, [email protected]

    QEB


    Bureau d'étude thermique

    Garcia Ingénierie

    QEB

Consommation énergétique

  • 67,60 kWhep/m2.an
  • 80,00 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    Chauffage: 8.8 kWh/m²shon.an
    Ventilation : 23.8 kWh/m²shon.an
    Eclairage : 21.2 kWh/m²shon.an
    ECS : 10.9 kWh/m²shon.an
    Auxiliaires : 2.9 kWh/m²shon.an

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,45 W.m-2.K-1
  • Menuiseries aluminium à rupture de pont thermique thermo-laqué de couleur moyenne. Uf < 2.5 W/m².K
    Double vitrage lame d’argon faible émissivité. Ug=1.1 W/m².K

Systèmes

    • Chaufferie gaz
    • Chaudière gaz individuelle
    • Plancher chauffant basse température
    • Autres
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Solaire thermique
    • Aucun système de climatisation
    • Ventilation naturelle
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Solaire thermique

    Chauffage :
    2 x chaudière gaz en cascade – 2x 129 kW – 97% à 108.1 %
    émission de chaleur basse température par :
    Radiateur avec robinet thermostatique certifié CA 0.50
    Plancher chauffant (maternelle, accueil polyvalent, administration maternelle)
    Batterie chaude sur CTA (restaurant et salle polyvalente jeunes)
    Logement gardien : chaudière gaz individuelle à condensation et radiateurs avec robinets thermostatiques CA = 0.41


    Ventilation :
    Ventilation double flux avec moteurs CTA débrayables sur sonde de pression, registres motorisés sur contact de feuillure ou GTC pour valoriser la ventilation naturelle par ouverture (automatisée ou manuelle) des fenêtres à lames pivotantes anti-intrusives.
    Consommation électrique des moteurs : VMC simple flux : 0.25 W/m3.h double flux < 0.35 W/m3.h

Gestion de l'eau

  • 1 495,00 m3
  • Équipements hydro-économes: chasse d’eau avec limiteur de débit (robinets presto urinoir et WC maternelle, volume réduit 3/6 litres WC normaux, presto temporisés à débit limité 3 l/min, …

Qualité de l'air intérieur

    Matériaux faiblement émissif en COV : béton, bois non traité ou avec colle certifiée EMICODE E1, parement plâtre ou plaque ciment, carrelage , aluminium et verre, PVC certifié greengard, peinture écolabel européen,….Équipements de ventilation mécanique (CTA) avec filtres entrée d’air G4 et F7.Débits hygiéniques assurés et garantis par la ventilation mécanique contrôlés sur occupation.Valorisation de la ventilation naturelle: ventilation triple flux « manuelle, ou automatisée : VMC double flux, VMC simple flux ouverture ou fermeture d’un ouvrant en manuel, Ventilation naturelle manuelle ou automatisée.Asservissement des registres motorisés de la ventilation mécanique à l’ouverture des ouvrants en façade.Débits minimums par tirage thermique (méthode Allard), pour un DT de 1°C : 3 à 5 vol/h.Ventilation naturelle possible en cas d’inoccupation diurne ou nocturne : dispositif anti-intrusif mis en place ouvrants à lames ou barreaudage horizontal.

Santé & Confort

    Confort thermique : Protections solaires fixes : Débord de toit ou casquettes (sud), résille verticale lames de bois.Confort visuel: transversalité et second jours

Solution

    Ventilation naturelle automatisée

    windowmaster

    [email protected]

    Génie climatique, électricité / Ventilation, rafraîchissement

    Ventilation naturelle automatisée par ouvrant motorisé (pilote et automate : WINDOW MASTER danemark) en complément d'une double flux sur sonde qualité d'air et thermique. Lorsque la température extérieure le permet, l'automate ouvre les fenêtres dédiées à la VN, et les volets d'insufflation et reprise des CTA se referment réduisant le fonctionnement des CTA à 10%.Un contrôle manuel par bouton permet à l'utilisateur de reprendre la main sur l'automate.En cas de defaillance chaque local bénéficie d'ouvrant 100% manuel

    Difficulté de régulation de puissance des moteurs particulièrement vérin (cas des ouvrants à lames) différents des moteurs à chaines bien plus adaptés y compris pour les dispositifs anti-pince doigt.

Coûts de construction & exploitation

  • 6 075 321

Environnement urbain

À l’est la rue JY Cousteau relie le quartier résidentiel au complexe sportif, voie où se situe l’accès principal en contrebas (2m) de la plateforme du groupe scolaire. Et l’ensemble des réseaux AEP EU EP et Gaz.
Le chemin de la transhumance à l’ouest liaison entre le quartier résidentiel et le collège, accès du personnel à l’équipement et des collégiens au pôle jeunesse implanté dans l’espace boisé en contre haut de l’ensemble (11m). Réseau ERDF.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion de l'eau
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • gestion des espaces, intégration dans le site

Raisons de la candidature au(x) concours

​Le bâtiment est construit selon la démarche BDM argent: "Bâtiment Durable Méditerranéens", garantissant un projet et une réalisation raisonnée, s'adaptant au milieu et respectueuse des préoccupations environnementales.
Eléments à souligner :
  • Performance énergétique de l'enveloppe du bâtiment.
  • Insertion dans la pente qui permet des accès différenciés, des entités programmatiques indépendantes, et permet de libérer les vues.

Batiment candidat dans la catégorie

Energie & Climats Tempérés

Energie & Climats Tempérés

Coup de Coeur des Internautes

Coup de Coeur des Internautes

Green Building Solutions Awards 2016


Auteur de la page

  • William Martin

    gérant - ingénieur Conseil

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Building Solutions Awards 2016