Maison des charmilles : réhabilitation d’une maison en pierre et surélévation métallique

Extension + rénovation

  • Type de bâtiment : Maison individuelle isolée ou jumelée
  • Année de construction : 1900
  • Année de livraison : 2015
  • Adresse : 29, rue des charmilles 33400 TALENCE, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 140 m2
  • Coût de construction : 200 000 €
  • Coût/m² : 1428.57 €/m2
  • Consommation d’énergie primaire :
    48 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT existant )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

La maison des charmilles est une maison en pierre réhabilitée, avec une surélévation entièrement métallique. La structure de la surélévation est posée intra-muros sur six micropieux, la façade en pierre est donc dégagée de tout poids supplémentaire. Talence étant une ville construite dans sa plus grande partie sur des argiles très plastiques, une surélévation n'est possible qu'avec étude de sol, et étude structure pour implantation. La surélévation a donc, structurellement, été complètement détachée de l'existant.

Le rez-de-chaussée est à l’extérieur réhabilité à l'ancienne : menuiseries bois et pierre ravalée. Un petit jardin de ville complète l’ensemble, avec son abri vélo en acier. L'intérieur est de style industriel : béton ciré noir au sol, ossature de la surélévation apparente. Le plancher collaborant de l'étage est visible dans la zone de vie.

La surélévation est tout métal : acier et aluminium. Les menuiseries aluminium sont insérées entre des plateaux de bardage porteurs de la façade en acier. Les volets aciers viennent protéger ces menuiseries.

La qualité d'isolation est parfaite : l'isolant passant en nez de dalle, 25cm plus 10cm en façade à l'étage, la maison passe en A au diagnostic énergétique, ce qui est très rare pour de l'ancien.

Un petit clin d'œil est fait à Mondrian avec les couleurs du mur de rangement et de la cuisine/escalier. Le mur de rangements (avec penderie, bibliothèque, cuisine) cache des portes toute hauteur séparant la zone de vie de la suite parentale et du cellier. L’escalier est un élément central de la maison, il vient séparer les espaces et dégage l’espace cuisine qui trouve place dessous. L’escalier est suspendu à la trémie de l’étage par son garde-corps, tout acier, les marches sont en pliage, et l’ensemble est thermolaqué.

Projet tout acier et pierre !

Plus de détails sur ce projet

 https://www.justinereverchonarchitecte.archi/page15.html

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Crédits photo

IOS photographies

Maître d'ouvrage

    Particulier

    /

Maître d'œuvre

    JRA

    Justine Reverchon 0611423792 jra[a]architectes.org

Intervenants

    Bureau d'étude thermique

    LBM énergie

    Céline Lefevre-Thivet ‭06 82 16 30 48

    Bureau d'études thermique


    Entreprise

    SOLTECHNIC

    Mr Carmagnat +33 6 19 14 24 38‬

    Micro-pieux


    Bureau d'études autre

    ALIOS

    Mme Abrachy ‭+33 6 12 05 26 56‬

    Bureau d'études de sols

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le maitre d'ouvrage souhaitait aller plus loin que la réglementation thermique, et avoir le moins de déperditions possibles.

Description architecturale

La maison des charmilles était à la base une maison en pierre de taille et brique. Le caractère patrimonial a été préservé en gardant et mettant en valeur la pierre de taille, et en réinstallant des menuiseries bois, mais de qualité.

La surélévation demandée par le maitre d'ouvrage, en sus de la question du sous-sol d'assise, devait aussi être la plus performante possible thermiquement. L'isolation, intérieure au RDC, file donc sur l'étage qui est en ossature métallique et du coup en isolation répartie ! Pas de pont thermique.
L'isolation de la couverture s'est faite par des panneaux sandwichs de 120 mm (pour éviter un point de rosée en sous-face), et un ajout d'isolation en rampant.
Le maitre d'ouvrage souhaitait un esprit industriel, le choix de la surélévation s'est donc porté sur une structure acier, avec bardage métallique.

Et si c'était à refaire?

La question du déphasage ! Si c'était à refaire nous prescririons plutôt de la fibre de bois ou autre isolant à déphasage intéressant, pour le confort d'été !

Opinion des occupants

Phrase du maitre d’ouvrage : « Une maison ancienne mais contemporaine avec sa surélévation en métal dans laquelle il est très agréable de vivre. »

Consommation énergétique

  • 48,00 kWhep/m2.an
  • 150,00 kWhep/m2.an
  • RT existant

  • 6 663,00 kWhef/m2.an
  • Chauffage : 3291
    Eau chaude sanitaire : 3372

  • 400,00 kWhep/m2.an

Systèmes

    • Chaufferie gaz à condensation
    • Chaufferie gaz à condensation
    • Aucun système de climatisation
    • VMC hygroréglable (hygro B)
    • Aucun système de production d'énergies renouvelables

Emissions de GES

  • 11,00 KgCO2/m2/an

Solution

    Micro-pieux

    SOLTECHNIC

    SOLTECHNIC Mr Carmagnat

    Micro-pieux en intra emprise, au plus près de l'existant.

    Validée par le maitre d'ouvrage

Coûts de construction & exploitation

  • 30 000
  • 460 000
  • Les coûts sont les suivant :
    - achat de la maison : 230 000 euros
    - études : 30 000 euros
    - rénovation : 200 000 euros

Facture énergétique

  • 624,00

Environnement urbain

Contexte urbain.

Surface du terrain

110,00 m2

Surface au sol construite

70,00 %

Espaces verts communs

40,00

Parking

non

Qualité environnementale du bâti

  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

​La maison des charmilles est la preuve qu'il est possible de rénover, et même d'agrandir une maison ancienne  avec les normes de la construction neuve actuelles !

La maison des charmilles a donc permis de valoriser un patrimoine en pierre, tout en offrant le confort nécessaire à ses usagers.

  • Rénovation pour un projet maintenant tout acier et pierre.
  • Qualité d'isolation : la maison passe en A au diagnostic énergétique ce qui est très rare pour de l'ancien, grâce notamment à un isolant passant en nez de dalle, filant du RDC ancien en ITE jusqu'au R+1 en isolation répartie.
  • Travaux rapides et budget maîtrisé grâce à la surélévation métallique qui est posée intra-muros sur six micropieux. La façade en pierre n'a donc pas à supporter de poids supplémentaire.
  •  Confort pour les habitants : la cuisine ouverte sur le salon et au milieu des chambres à l'étage permet de créer une pièce d'échange mais aussi de surveiller les enfants.

 

 

 

Catégories du concours

Santé & Confort

Santé & Confort

Green Solutions Awards 2020-2021 / France

 acier
 surélévation
 pierre
 rénovation
 isolation
 micropieux
 argile
 industriel
 béton ciré
 santé et confort

Auteur de la page

  • Justine REVERCHON

    Présidente SAS, architecte DPLG

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France