Les Danaïdes

  • Type de bâtiment : Logement collectif > 50m
  • Année de construction : 2015
  • Année de livraison : 2015
  • Adresse : 13015 MARSEILLE, France
  • Zone climatique : [Csb] Littoral Méditerranéen - Tempéré, été frais et sec.

  • Surface nette : 2 300 m2
  • Coût de construction : 3 368 456 €
  • Coût/m² : 1464.55 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    41.3 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​24 logements locatifs sociaux neufs en densification d’une résidence existante sur un site boisé : utilisation innovante de béton thermique matricé, procédé demandant technicité/engagement des partenaires.

Ce projet a obtenu le 1er Prix Bas Carbone 2013.

Depuis 10 ans, Habitat Marseille Provence est engagé dans des projets de renouvellement urbain. Le terrain des Hamadryades, cité du 15ème arrondissement de Marseille fonctionnant bien,constituée de 6 plots à R+4 disposés en quinconce dans un parc arboré, a été jugé propice à une densification par l'ajout d'un bâtiment supplémentaire,d'ailleurs prévu lors de la construction de cet ensemble en 1972 mais jamais réalisé. 24 logements collectifs, certifiés Habitat & Environnement option très économe en charges, ont été construits. Un bilan végétal a permis de limiter leur impact environnemental en préservant les arbres remarquables. 

Inscrit en douceur sur son site, le projet à R+3 apporte une réponse à la RT2012,dans un souci de maîtrise des coûts de construction (1 600 €HT/ m² SDP dont  VRD), de pérennité et d’exploitation du bâti. Le parking semi-enterré profite de la déclivité du terrain, des jeux d’enfant et un city-stade sont réalisés en libre accès pour toute la résidence. Par la configuration du bâtiment, l'utilisation de matériaux de qualité, le traitement des extérieurs, l'ambition était aussi de profiter de cette opération pour améliorer la qualité de vie du site pour tous ses habitants.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.leteissier-corriol.fr/projet/24-logements-sociaux-collectifs-les-danaides-marseille-13/
 http://www.leteissier-corriol.fr/actualites/

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    Habitat Marseille Provence (HMP)

    Gaëtan LAZZARA, Directeur d'EDP

    Porteur et financeur du projet


    Maître d'œuvre

    LETEISSIER CORRIOL Architecture & Urbanisme

    Elisabeth LETEISSIER

    Conception et réalisation du projet en tant que mandataire de l'équipe de Maîtrise d'Oeuvre


    Entreprise

    Société BESIMA

    Alan SGORLON, co-gérant

    Entreprise tous corps d'état


    Fabricant

    LAFARGE BETONS France

    Lenka Valentova

    Responsable de prescription


    Bureau d'étude thermique

    AGENCE CONSEIL PACA (ACP)

    Cyril CHIAIA, responsable

    Etudes thermiques / Simulation Thermique Dynamique


    Bureau d'études autre

    IGETEC : 2, boulevard des Alisiers 13009 Marseille

    Audrey TRAMINI - T : 04 91 82 13 72 - Mail : IGETC@FREE.FR

    Acoustique


    Autres

    David GIANCATARINA

    david.giancatarina.photographe@gmail.com

    Photographe

Mode contractuel

Contractant général

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Les objectifs environnementaux du Maître d'Ouvrage en terme de démarche de développement durable (concrétisé par la démarche Habitat & Environnement -option très économe en charge-, et par la participation au Prix Bas Carbone 2013) étaient les suivants : organiser un management environnemental de l'opération, participer à la lutte pour la limitation des émissions de gaz à effets de serre et les diverses pollutions par l'emploi de matériaux ou de technologie choisis de par leurs modes de fabrication et d'exploitation, organiser un chantier propre, maîtriser les consommations d'eau, préserver le confort et la santé des habitants, les informer. Depuis 10 ans, Habitat Marseille Provence est engagé dans des projets de renouvellement urbain. Le terrain des Hamadryades, cité du 15ème arrondissement de Marseille fonctionnant bien, constituée de 6 plots à R+4 disposés en quinconce dans un parc arboré, a été jugé propice à une densification par l'ajout d'un bâtiment supplémentaire, d'ailleurs prévu lors de la construction de cet ensemble en 1972 mais jamais réalisé. 24 logements collectifs, certifiés H&E option très économe en charges, ont été construits. Un bilan végétal a permis de limiter leur impact environnemental en préservant les arbres remarquables. Inscrit en douceur sur son site, le projet à R+3 apporte une réponse à la RT2012, dans un souci de maîtrise des coûts de construction (1 600 €HT/ m²SDP dont VRD), de pérennité et d’exploitation du bâti. Le parking semi-enterré profite de la déclivité du terrain, des jeux d’enfant et un city stade sont réalisés en libre accès pour toute la résidence. Par la configuration du bâtiment, l'utilisation de matériaux de qualité, le traitement des extérieurs, l'ambition était aussi de profiter de l'opération pour améliorer la qualité du site. Le projet a obtenu le Premier Prix Bas Carbone 2013.

Description architecturale

Le projet porte sur la construction de 24 logements à haute qualité environnemental sur le site très boisé de la résidence des Hamadryades : le nouvel édifice à R+3, situé s’inscrit en transition douce entre la résidence existante (R+5) et le lotissement situé au Sud de la parcelle, son implantation exploite les différences de niveaux de la topographie (parking semi-enterré, niveaux d’accès raccordés aux cheminements existants). La localisation du bâtiment en contrebas de la résidence va générer moins de nuisances pour les habitants, d’une part lors des travaux (site occupé par les habitants de la résidence existante), en minimisant les problèmes acoustiques et de sécurité, mais également à terme, en évitant les vis-à-vis, l’ombre portée induite et en préservant les espaces verts et ludiques de qualité. Le choix des matériaux, l’organisation des logements, leur desserte par passerelles fermées (espace tampon traité en transparence sur le paysage), l’insertion des loggias, le découpage du volume en accord avec la topographie, les modules architecturaux répétitifs sont projetés dans le souci de réaliser un édifice "durable" et peu consommateur : compacité et simplicité des volumes, desserte viaire minimisée, optimisation des parties communes, logements traversants orientés Nord/Sud, utilisation de béton thermique matricé type Thermédia, plantation des toitures (5ème façade) pour la thermique et la rétention, implantation de panneaux solaires, localisation de bois dans des espaces protégés tels les loggias, les halls et les coursives d'accès aux logements, résille métallique en acier galva pour les garde-corps et les clôtures, … Le projet a donc opté pour la mise en œuvre d’un béton innovant, léger à haute performance thermique développé par Lafarge, le Thermedia. Sa conductivité thermique inférieure au béton traditionnel permet de diminuer les ponts thermiques et de répondre à la règlementation. L’isolation peut se gérer par l’intérieur, laissant les murs extérieurs en béton (matricé aux étages sur soubassement lisse) plus pérennes qu’un bardage ou enduit sur isolant, plus économiques qu’un double mur. Une approche spatiale sur le logement et sa desserte du public au privé a été menée. Rationalité constructive, prolongements extérieurs privatifs ont été privilégiés. Tous les logements sont traversants, orientés Nord/Sud, avec loggias Sud. Le plancher chauffant permet de libérer l’espace intérieur. Les toitures sont végétalisées avec rétention, produit Nidaroof. L’eau chaude sanitaire est assurée par panneaux solaires. En filigrane du projet, utilisation de parement bois CTBX Okoumé sur loggias et coursives. Lors de l’inauguration où les habitants étaient associés, une Time Capsule (souvenirs, photos, plans architectes, photos de chantier) a été positionnée sur le site dans l’attente de son ouverture dans 30 ans.

Et si c'était à refaire?

Une démarche participative plus forte avec les habitants serait la bienvenue : en effet, l'opération des Danaïdes s'inscrit dans un processus de densification d'une cité existante les Hamadryades, avec toutes perturbations que le chantier et l'arrivée de nouveaux habitants sur la résidence pouvaient générer.

Évidemment, il est toujours délicat de "concerter", cela prend beaucoup de temps, et nécessite une coordination et un investissement très lourd pour tous les intervenants, et notamment le Maître d'ouvrage. Aux Danaïdes, heureusement, quelques séances de présentation du projet et d'explication du déroulement du chantier ont permis d'informer les habitants des Hamadryades.

Par ailleurs, lors de l’inauguration, l’enfouissement d'une Time Capsule a été l'occasion d'un partage entre tous : cette action où chacun a pu s'exprimer (habitants, intervenants techniques, Maître d'ouvrage, gestionnaires, ...), a permis de marquer la nouvelle dynamique initiée par le projet abouti.

Opinion des occupants

Retour retranscrit : la qualité d'habitabilité des nouveaux logements et du fonctionnement de la résidence est satisfaisante : l'orientation Nord-Sud est favorable pour la thermique, l'organisation traversante de tous les logements permet de faire le courant d'air et d’assurer une qualité de l'air correcte, la protection solaire est adéquate (loggias profondes, brise-soleil fixes sur les passerelles d'accès aux logements, ...) et l'acoustique est satisfaisante, entre logements mais également par rapport aux activités extérieurs (proximité de l'Hôpital Nord notamment ). Les vues sur Marseille depuis les loggias sont agréables, les espaces extérieurs (espaces plantés, city-stade et jeux d'enfants) favorisent les échanges entre les habitants riverains (vieux locataires des Hamadryades et nouveaux des Danaïdes). Les cages d'escaliers ne desservant que 2 logements par niveaux intimisent l'accès aux logements, et sont ressenties comme de espaces semi-privés.

Consommation énergétique

  • 41,30 kWhep/m2.an
  • 46,00 kWhep/m2.an
  • RT 2012

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,61 W.m-2.K-1
  • L'enveloppe est constituée de béton thermique type Thermédia de chez Lafarge, la toiture est végétalisée ce qui contribue encore à améliorer l’isolation thermique. L'isolation est donc faite par l’intérieur, du fait que le Thermédia remplace les rupteurs de ponts thermiques. L'inertie du bâtiment est alors qualitative. Voir dossier Concours Bas Carbone 2013 transmis pour les valeurs chiffrées.

    Simple d'usage. Le gestion des panneaux solaire est centralisée et ne concerne donc pas directement les habitants de ces logements sociaux: c'est le gestionnaire d'HMP (Habitat Marseille Provence) qui a la main sur cette maintenance/surveillance du système.

Systèmes

    • Chaufferie gaz à condensation
    • Chaufferie gaz à condensation
    • Aucun système de climatisation
    • VMC hygroréglable (hygro B)
    • Solaire thermique

Solution

    THERMEDIA

    LAFARGE BETONS France - Adresse : 43, rue Alfred Curtel 13010 Marseille - Tél : 04 91 80 83 54

    lenka.valentova@lafargeholcim.com

    Gros œuvre / Structure, maçonnerie, façade

    Béton prêt à l’emploi structurel et « isolant » : conductivité thermique λ utile = 0,54 W/m.K.
    Déperditions réduites de 35% au niveau des ponts thermiques.

    L'acceptation du produit résulte des différentes solutions proposées au Maître d’ouvrage en phase études, mettant en relief prix/ mise en œuvre/ bénéfice environnemental/ pérennité de la solution.
    La volonté du Maître d'ouvrage Habitat Marseille Provence de mener à terme sa démarche environnementale a permis d'opter pour la solution Thermédia, pas plus coûteuse que l'ITE mais innovante et garantissant à la fois la solidité de l'ouvrage tout en apportant une réponse thermique adaptée.
    Le béton isolant Thermedia a été fabriqué à base de ciment bas carbone et a permit d'économiser 30% de CO2 par rapport à une formulation de béton traditionnel.
    La réalisation très qualitative de ce béton thermique matricé par l'Entreprise Besima a conforté ce choix. L'ouvrage réalisé ne nécessite aucune autre intervention de finition (enduit, peinture, bardage, ...), le béton va vieillir et se patiner, sans nécessiter aucun entretien. C'est donc un avantage pour la maintenance du bâtiment. Les utilisateurs semblent convaincus par l'aspect qualitatif de ce béton matricé toute hauteur (de plus le béton thermique avec les granulas naturels qui le composent, a une teinte plus claire, plus douce que du béton traditionnel). L'image du nouveau bâtiment est ainsi personnalisé et identifiable, ce qui permet une meilleure appropriation par ses habitants.

Coûts de construction & exploitation

  • 33 519,00
  • 310 210
  • 4 000 000
  • 935 388

Environnement urbain

L'opération est située dans le 15ème arrondissement de Marseille, à proximité de l'Hôpital Nord. C'est un quartier d'habitat, desservi par un réseau de bus. Pavillonnaire et grands ensembles se juxtaposent dans une géographie qui regarde la mer, avec un relief marqué et une couverture boisée importante. La présence de l'Hôpital Nord véritable pôle métropolitain constitue un atout pour le développement de ce secteur (emplois, échanges, commerces,...). Pour le Maître d'Ouvrage, il s'agissait d'utiliser les droits résiduels à construire sur la parcelle de la résidence existante des Hamadryades, et donc de densifier le site. Le terrain d'assiette de nouveau bâtiment s'inscrit principalement à l'emplacement d'un "stade" et d'un no man's land de la résidence, localisés dans la partie Sud de la parcelle. L'espace sportif est restitué dans le cadre de l'opération en partie Est. L'implantation du bâtiment s'est faite dans le souci de préserver la qualité environnementale et l'aménité des espaces existants, appréciés des locataires comme de l'équipe en charge de la gestion du site. Un bilan végétal a été dressé par la paysagiste afin d'évaluer les limites de l'intervention pour préserver au maximum les essences de qualité. Un tel contexte a conforté le Maître d'ouvrage d'insérer le nouvelle opération en harmonie avec son environnement urbain, naturel et social, et donc de s'inscrire dans une démarche dite de développement durable forte.

Surface du terrain

19 210,00 m2

Surface au sol construite

4,10 %

Espaces verts communs

2 480,00

Parking

Le parking s'inscrit dans la pente : il est donc semi-enterré, évitant ainsi des terrassements trop importants. Il accueille 16 places de voitures, un parking deux roues motorisées de 12 places et un local vélo de 48m². A l'extérieur, 9 places de stationnement dont 2 réservés aux personnes à mobilité réduite, sont implantées le long de la voie d'accès aux Danaïdes.
Par ailleurs, un abri poubelles de 19m² est positionnée en limite de propriété, à l'entrée du site.

Qualité environnementale du bâti

  • Chantier (incluant déchets)
  • concertation - participation
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction
​Le projet a opté pour la mise en œuvre d’un béton innovant, léger à haute performance thermique développé par Lafarge, le Thermedia. Sa conductivité thermique inférieure au béton traditionnel permet de diminuer les ponts thermiques et de répondre à la règlementation. L’isolation peut se gérer par l’intérieur, laissant les murs extérieurs en béton (matricé aux étages sur soubassement lisse) plus pérennes qu’un bardage ou enduit sur isolant, plus économiques qu’un double mur. Une approche spatiale sur le logement et sa desserte du public au privé a été menée. Rationalité constructive, prolongements extérieurs privatifs ont été privilégiés. Tous les logements sont traversants, orientés Nord/Sud, avec loggias Sud. Le plancher chauffant permet de libérer l’espace intérieur. Les toitures sont végétalisées avec rétention, produit Nidaroof. L’eau chaude sanitaire est assurée par panneaux solaires. 
En filigrane du projet, utilisation de parement bois CTBX Okoumé sur loggias et coursives. Lors de l’inauguration où les habitants étaient associés, une Time Capsule (souvenirs, photos, plans architectes, photos de chantier) a été positionnée sur le site dans l’attente de son ouverture dans 30 ans.

Catégories du concours

Bas Carbone

Bas Carbone

Coup de Coeur des Internautes

Coup de Coeur des Internautes

Green Building Solutions Awards 2016


Auteur de la page

  • Elisabeth LETEISSIER

    Architecte dplg co-gérante SARL

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Building Solutions Awards 2016