La Passerelle

  • Type de bâtiment : Autre bâtiment
  • Année de construction : 2020
  • Année de livraison : 2021
  • Adresse : 48 rue Pompière 33300 LE BOUSCAT, France
  • Zone climatique : [Cfb] Océanique hiver tempéré, été chaud, pas de saison sèche

  • Surface nette : 2 302 m2
  • Coût de construction ou de rénovation : 4 100 000 €
  • Coût/m² : 1781.06 €/m2

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    60.8 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Le bâtiment est situé sur la partie Nord du Square Arnstadt. Il est étiré en longueur et le plus étroit possible pour laisser la part belle au parc et aux jardins de la structure et présenter côté des 2 rues ses plus petits côtés. La zone Ouest est plus urbaine et ouvert, avec un parvis au Nord. La zone Est est plus intime et privative, bordée par un chemin piétonnier côté jardins ouvriers. Le site est perméable sur ses côtées est, ouest et nord, qui se transforme en un chemin piéton.

L’écostructure "la passerelle" regroupe 5 ERP (Crèche, Relais Petite enfance, Lieu d'accueil parents-enfants, Centre social Ricochet et l'Agence postale communale) et tisse des liens entre habitants, tranches d'âges, usages, nature et bâti, EPA voisine,... Située sur la partie Nord du Square Arnstadt, elle propose une grande liberté d’usage par des espaces libres généreux, des vues traversantes et cadrées sur le parc. L’architecture créée les conditions d’une relation forte dedans-dehors, renforçant les liens humains-nature et la prise de conscience environnementale.

Les espaces sont conçus de l’intérieur vers l’extérieur, avec un grand soin apporté aux usagers. Circulations limitées et élargies, hauteurs généreuses et sorties surnuméraires évitent tout sentiment de claustrophobie et favorisent le bien être.
Le projet offre le maximum d’air et de lumière naturelle.
Le recours à la construction sèche bois et l’emploi de matériaux bio-sourcés baissent le bilan carbone. Les murs en béton de chanvre apportent inertie, confort hygrométrique, assainissent l'air. L’approche frugale ou sobre offre un bâtiment écoresponsable connecté à son contexte et à son usage, intégrant les apports naturels et passifs (chauffage solaire, inertie, surventilation croisée, ombrage, plantations, éclairage naturel,...). Il utilise les énergies renouvelables (chaufferie bois, photovoltaïque) et vise l’énergie positive. Le bâtiment est E+C- de niveau E2C1.

Une démarche BIM a été adoptée.
La Passerelle est un bâtiment bienveillant, doux et relié et à la nature et au quartier. Il se laisse traverser.

Opinion des occupants

La relation MOE MOA a été étroite et de grande qualité. Le MO nous a laissé toute latitude pour mener à bien le projet, des études au chantier. Il nous a accompagnés tout le long, dans une relation de bienveillance de confiance, qui a été retranscrite envers les entreprises qui en retour ont fait un travail de qualité dans un contexte difficile de crise sanitaire. Le public peut ressentir cette ambiance une fois le bâtiment terminé. Mme Lavergne : "De ce lieu émanent de bonnes vibrations"

Et si c'était à refaire ?

Il était prévu au marché un mur en béton de chanvre courbe, qui devait avoir un PV coupe feu et donnant sur un local à forte hygrométrie : au vue du peu d'avancement des PV des matériaux biosourcés, ce mur a finalement été réalisé en mur à ossature bois, remplissage laine minérale et plaques de plâtre hydro. Ce type de situation est pour l'instant trop complexe pour la traiter en matériau biosourcés, car nous cumulions une exigence d'ERP sécurité incendie, un local à forte hygrométrie et un mur courbe…

Plus de détails sur ce projet

 https://www.palmares.archi/projets-candidats/smlxl/la-passerelle/
 https://www.bouscat.fr/fileadmin/user_upload/fichiers/PUBLICATION/BouscatMAG/BOUSCAT_MAG_ETE_2021.pdf
 https://www.bouscat.fr/fileadmin/user_upload/fichiers/PUBLICATION/BouscatMAG/BOUSCAT_Mag_Printemps_2021.pdf

Crédits photo

Jean-Christophe Garcia
Hoerner Ordonneau architectures

Maître d'ouvrage

    VILLE DU BOUSCAT

    M. Alvarez, Chef du Service Patrimoine et Bureau d'Etudes Services techniques Mairie LE BOUSCAT

Maître d'œuvre

    HOERNER ORDONNEAU architectures

    Frédérique Hoerner Mandataire chef de projet, [email protected]

Intervenants

    Architecte

    Eric Fouché

    archi[at]e-fouche.fr

    architecte associé


    Architecte

Mode contractuel

Lots séparés

Consommation énergétique

  • 60,80 kWhep/m2.an
  • 78,10 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    voir étude RT

    Gain 22,2% (RT -20%)
    Le niveau passif visé en conception est atteint avec un Cepprojet ≤ -20% du Cepmax.

Consommation réelle (énergie finale)

    62,50 kWhef/m2.an

    78,10 kWhef/m2.an

    2 021

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,31 W.m-2.K-1
  • INDICATEUR UTILISÉ POUR DÉTERMINER LE COEFFICIENT D'ÉTANCHÉITÉ À L'AIR :
    Q4Pasurf. Valeur visée : 1.7 m3/(h.m²).

    PREUVES OU TÉMOIGNAGES DES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES OU DE L'ÉTANCHÉITÉ À L'AIR :
    des tests d’étanchéité à l’air intermédiaires qui ont été fait en cours de chantier afin de s’assurer (et corriger le cas échant) les défauts de mises en œuvre selon les infiltrations constatées.

  • 0,51
  • 1,70
  • Les utilisateurs sont demandeurs de suivi et  contrôle de la consommation. La GTC mise en place répond à cette demande.

Systèmes

    • Pompe à chaleur
    • Radiateur à eau
    • Plancher chauffant basse température
    • Chaudière/poële bois
    • Solaire thermique
    • Chaudière à bois
    • Pompe à chaleur réversible
    • Plancher refroidissant
    • Aucun système de climatisation
    • Ventilation naturelle
    • Surventilation nocturne
    • Surventilation nocturne (naturelle)
    • Double flux avec échangeur thermique
    • Solaire photovoltaïque
    • Chaudière-poele bois
    • Pompe à chaleur
  • 10,00 %
  • PAC réversible air/eau de 8,6 kW

    Chaudière bois granulés
    Panneaux solaires photovoltaïques

    INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES SUR LES ÉNERGIES RENOUVELABLES : 32,7 kWhep/(m².an)
    SOLUTIONS AMÉLIORANT LES GAINS PASSIFS EN ÉNERGIE : chaudière bois de 60 kW

Bâtiment intelligent

    GTC

    Mise en place d'une GTC qui régule les équipements énergétiques et notamment le mix chaudière bois/PAC

Résilience

    • Sécheresse géotechnique (Retrait-Gonflement sols argileux)
    • Séisme
    • Îlot de chaleur urbaine

    Le bâtiment est résilient face au réchauffement climatique, par le traitement passif et complété par systèmes mécaniques de la thermique d'été. Le bâtiment est frugal, il est conçu en fonction de son environnement et de son orientation et intègre les solutions de bâtiment passif d'hiver et d'été : chauffage et stockage des apports solaires d'hiver, ombrage et fraicheur sans clim d'été par surventilation, patios et végétalisation. Dallage et murs maçonnés, et la mise en oeuvre de murs de refend en béton de chanvre apportent de l'inertie au bâti.

    L'effet îlot de chaleur est traité par la forte végétalisation du site au Sud, la partie parvis minéralisé se situe au Nord. Les murs maçonnés en lien avec ce parvis se trouvent au Nord. Au sud, Ouest et Est, les façades sont à ossature bois et bardage. Des teintes claires permettent de respecter l'Albedo. La végétalisation vient jusqu'au pied du bâtiment pour éviter la réverbération de la chaleur sur un sol dur.

    Le bâtiment est majoritairement souple et léger (ossature et charpente bois majoritaire,peu de murs maçonnés, toiture par grands panneaux non soudés). Le bâtiment peut bouger en cas de retrait gonflement des argiles du sol ou en cas de séisme. Des joints de dilatation sont prévus. Les études sismiques ont été intégrées aux calculs de structure. 

Qualité de l'air intérieur

    Actions spécifiques visant à favoriser la qualité de l'air intérieur : murs en béton de chanvre, sélection fine de matériaux de finition à faible teneur, sélection de fournisseurs de mobilier vertueux, réalisation de mobilier sur mesure en bois, ventilation double flux.

    Résultats des tests QAI sur les salles mesurées / concentration mesurée :

Santé & Confort

    concentration mesurée de : 

    - Benzène = 0,342 (salle de vie 1)

    - Formaldéhyde = 11,5 (salle de vie 1)

    - Formaldéhyde = 9,00 (dortoir 1)

    sans objet

    concentration mesurée de dioxyde de carbone salle de vie 1 = 0, dortoir 1 = 0

    RT 2012 - 20%

    bilan saison de chauffe en cours ( effectué sur 1 an )

    La méthode de contrôle utilisée pour la vérification de la qualité acoustique des bâtiments est celle définie dans la norme NF EN ISO 10052.

    résultats des tests acoustiques conforme :

    Durée de réverbération moyenne, en secondes, dans les octaves centrées sur 500, 1000 et 2000 Hz 

    - Objectif programmatique : < ou = 0,7 s (salle d'activité)

    - Mesuré : 0,7 s (salle d'activité)

    La lumière naturelle a été étudiée sur l’ensemble des pièces à occupation prolongée en phases APS et APD par des calculs type FLJ (Facteur Lumière Jour) réalisés avec le logiciel Dialux. Les FLJ atteints varient entre 1,5 et 4% selon les pièces.

Solution

    mur béton de chanvre

    Poitou chanvre

    La Vergne, 79500 MELLE / Tel 0549077003

    Mur de refend en béton de chanvre constitué d'une ossature bois, d'un support d'accrochage en cannisse sur lequel on projette du béton de chanvre : biomatériau paillage en chènevotte + chaux hydraulique naturelle. Des enduits de chaux chanvre recouvrent les deux faces du mur.

    La solution est appréciée pour l'ambiance chaleureuse créée ainsi que le confort hygrothermique et acoustique.


    chaufferie bois

    Froling modèle PA Pellet 60.

    entreprise K2 Energie, M Peyron, P 06 24 27 01 78, jerome.peyron[at]k2energies.com

    Génie climatique, électricité / Chauffage, eau chaude

    chaudière bois 60 kW

    La solution de chauffage principal de l'écostructure est la chaufferie bois pour la meilleure empreinte carbone souhaitée.
    En complément, une pompe à chaleur air/eau est utilisée pour la mi-saison et lors de forts besoins ponctuels. La première année, la mise en services délicate est a demandé beaucoup d'ajustements. En fin de période de chauffe, cela tendait à s'améliorer.


    qualité de l'air intérieur ( QAI )

    Il y a eu une sélection fine dans la sélection des matériaux faible en COV et formaldéhyde. Une mission de conseil en mobilier a permis de sélectionner des fabricants vertueux et de créer du mobilier sur mesure à base de bois. Des test de mesures de la qualité de l'air ont été réalisés sur les teneurs benzène, formaldéhyde et CO2.


    moucharabiehs - rafraîchissement passif d'été

    JSD

    entreprise JSD, M DIDIER SOULE DUPUY Gérant 06.72.00.89.25, d.soule-dupuy[at]jsd-groupe.com

    Gros œuvre / Système passif

    Deux moucharabiehs en béton BEFUP situés en façade Nord complètent le système de rafraîchissement naturel du bâtiment en complément des ouvrants de tirage thermique situés en toiture. D'autres ouvrants en imposte ou baies vitrées sur des pluri-orientation et sur patios complètent le système passif de rafraîchissement d'été.

    Les moucharabiehs sont bien acceptés pour leur esthétique principalement.

Environnement urbain

Le terrain se situe sur la partie Nord du Square Arnstadt, sur la commune du Bouscat. 

Le square Arnsadt est longé à l’Est par un chemin desservant une importante surface de jardins ouvriers et donnant sur l’ancienne voie ferrée prévue remplacée par un parc urbain reliant le Bouscat à Bordeaux au niveau de la place Ravezies et la ligne C du tramway.

Le projet est implanté au plus près de la limite Nord du site pour préserver la plus grande partie possible du square côté Sud, les jardins sont placés au Sud en continuité du square et les arbres du square situés dans l’emprise des jardins sont conservés.

Le parti est de conserver le plus de boisement possible, de le compléter suite aux travaux et de donner la plus grande liberté d’usage possible au square par des espaces libres généreux, des promenades traversantes et des vues agréables pour tous depuis les voies, le parc ou le bâtiment.

Au Nord Est de la parcelle, une « pièce de forêt » permet l’évolutivité du site, sa traversée piétonnière et visuelle dans le sens Est-Ouest et la continuité de l’éco-sytème du square dans le sens Nord-Sud de type coulée verte, en lien avec les jardins partagés et le futur parc sur la voie ferrée.

Une recolonisation du terrain par la nature accompagne le projet, architecture et paysage sont imbriqués.

Le projet d’aménagement du square conserve, renforce et complète les aménagements existants de bonne facture, en bon état et appréciés des riverains. Ces derniers ont prouvé leur attachement au square en protestant contre son amputation, ainsi il nous paraît essentiel de conserver tout ce qui peut l’être : plantations, nivellement, cheminements, pavages, pergolas, pavillons, olivier centenaire, mobilier urbain.

Surface du terrain

5 950,00 m2

Surface au sol construite

38,70 %

Espaces verts communs

1 694,00

Parking

20 places VL dont 3 places PMR, 1 place de livraison et 1 place de convoyeur de fonds. 28 emplacements vélos et 8 emplacements trottinettes.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • produits et matériaux de construction

Eco-conception

    Matériaux biosourcés : béton de chanvre, linoléum naturel bois chanvre lin, structure et bardage bois, plafonds fibre de bois, mobilier bois.

Bilan environnemental

    CO2 : bas bilan carbone (niveau C1)

    charte chantier propre avec tri des déchets

Economie sociale et solidaire

    clause d'insertion prévue pour 11 lots sur 12, 1925 H au total.

    La ville du Bouscat s’est engagée dans une politique volontariste d'insertion des personnes en difficulté par le travail. Pour ce faire, elles font appel aux entreprises par le biais des marchés publics. Les titulaires ont conduit une action d'insertion auprès d’un public rencontrant des difficultés d'accès à l'emploi.

Raisons de la candidature au(x) concours

Le bâtiment est construit sur le principe de la sobriété heureuse.

L'orientation détermine les modes constructifs et solutions de façade. Le bâtiment est E+C- de niveau E2 et C1. Le bois est présent en ossature, bardage, menuiserie et mobilier. Une chaufferie bois par pellets a été créée. 

Le bâtiment intègre une forte réflexion de thermique d'été et de qualité de l'air avec notamment des murs de refend en béton de chanvre, régulateurs d'hygrométrie, apporteurs d'inertie l'été et absorbants de l'air intérieur pollué.

De larges avant-toits, la création de patios d'ombrage et fraîcheur, des pluri-orientations, et enfin une forte végétalisation du site et des surfaces, traitent l'effet îlot de chaleur et permettent de rafraîchir le bâtiment. De grands ouvrants en façade et à soufflet en façades opposées permettent de surventiler. Des zones tampon thermique en combles et façade Nord tempèrent le bâtiment hiver et été.

Le bâtiment est conforme à la RT 2012 - 20%.

crèche labellisée Ecolo crèche® 
HQE sans certification, qualité de l'air
E+C- de niveau E2C1 sans certification

conception BIM de niveau 2

Batiment candidat dans la catégorie

Prix Tertiaire & Industriel

Prix Tertiaire & Industriel

Trophées Bâtiments Résilients 2022

 bâtiment
 matériaux et solutions
 chanvre
 biosourcés
 bois
 énergie
 energies renouvelables
 BIM
 santé et confort
 végétalisation
 Trophées Bâtiments Résilients 2022

Auteur de la page

  • HOERNER ORDONNEAU architectures

    presidente de la SAS d'architecture

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Trophées Bâtiments Résilients 2022