Collège Racine - Saint-Brieuc

  • Type de bâtiment : Ecole, collège, lycée ou université
  • Année de construction : 2018
  • Année de livraison : 2021
  • Adresse : 1 rue Racine 22000 SAINT-BRIEUC, France
  • Zone climatique : [Cwb] Tempéré - Hiver sec, été frais et humide.

  • Surface nette : 7 154 m2
  • Coût de construction : 9 800 000 €
  • Coût/m² : 1369.86 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    19.5 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : RT 2012 )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

Ce bâtiment a reçu une mention Prix Bas Carbone aux Green Solutions Awards France 2020-21.

L'Assemblée Départementale des Côtes d'Armor a décidé la reconstruction du collège RACINE sur son site d'origine.
Le programme du nouveau collège comporte des locaux d'enseignements pour 600 élèves, complété par un pôle de restauration et une cuisine, ainsi qu’un pôle gymnase existant, qui a été rénové.

Construits au début des années 1960, les bâtiments du collège étaient source d’inconforts, n'étaient plus fonctionnels ni adaptés aux pédagogies actuelles et ne répondaient plus aux enjeux environnementaux actuels (présence d'amiante, très mauvaise isolation, très énergivores). La décision de reconstruire le bâtiment d’enseignement, le restaurant scolaire et de rénover le pôle sportif s’est inscrit dans une démarche de haute qualité environnementale de façon à limiter fortement les impacts de la reconstruction.
 

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Crédits photo

Pierre Béout / Stepcam

Maître d'ouvrage

    Conseil Départemental des Côtes d'Armor

    Maxime MORFOUASSE, Direction du Patrimoine, maxime.morfouasse[a]cotesdarmor.fr

Maître d'œuvre

    Nunc Architectes

    Pierre Béout, Architecte, nunc.bretagne[a]nunc.fr

Intervenants

    Bureau d'étude thermique

    Ingérop Conseil & Ingénierie

    Marie Le Potier, Ingénieur HQE, marie.lepotier[a]ingerop.com

    Conception fluides, études thermiques, études environnementales (ACV)


    Bureau d'études structures

    BSO

    Patrick Leroux

    BET Structure Béton armé


    Bureau d'études structures

    Arborescence

    Pierre Bregeon

    BET Structure Bois


    Bureau d'études autre

    Acoustibel

    BET Acoustique


    Bureau d'études autre

    Kegin Ingénierie

    BET Cuisine

Mode contractuel

Lots séparés

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

Le changement climatique est une réalité que plus personne ne peut ignorer. Au Département des Côtes d’Armor, nous agissons depuis plusieurs années, mais avons décidé d’aller plus loin. À une vision punitive, nous préférons une vision incitative et fédératrice, car ce combat ne pourra être gagné que collectivement.

Fruit des travaux du groupe de travail « Responsabilité environnementale », le Conseil départemental a élaboré un document qui dévoile l’ambition du Département pour les 5 prochaines années dans le domaine de la transition énergétique. 5 axes ont été retenus se voulant le plus transversaux possible, afin qu’un maximum de politiques départementales intègre notre ambition pour le climat :

- Axe stratégique 1 - favoriser l’information

- Axe stratégique 2 - travailler sur les usages

- Axe stratégique 3 - accentuer la rénovation énergétique des bâtiments départementaux

- Axe stratégique 4 - déployer les énergies renouvelables

- Axe stratégique 5 - agir sur les mobilités

Description architecturale

La nouvelle conception repose sur une compacité du bâti qui permet de rassembler l’ensemble des collégiens et
enseignants autour d’une rue intérieure éclairée et ombragée par une verrière photovoltaïque. Pendant le temps de
midi, les usagers traversent la cour pour joindre le restaurant.

De manière générale, le parti pris architectural s'affirme dans une recherche de sobriété, voir dépouillement épuré qui porte un message de simplicité, solidité, rigueur, durabilité à l'écart des modes. C'est une image solide, sans fantaisie qui caractérise l'établissement depuis le domaine publique, alors que côté cour, l'ambiance est à l'ouverture, plus lumineuse dans un contexte végétalisé, voire champêtre.

Entre avril 2018 et juillet 2020, le nouveau collège a été construit au coeur du site maintenu en service. Après un remaniement et un regroupement des élèves dans les ailes nord et ouest, l’espace disponible pour le chantier des nouveaux locaux a été dégagé. Enfin, le préau a été réalisé après déménagement dans les nouveaux bâtiments, et livré pour le 1er trimestre 2021.

Consommation énergétique

  • 19,50 kWhep/m2.an
  • 55,00 kWhep/m2.an
  • RT 2012

    Chauffage : 2.3 kWhEp/m².anECS : 1.1 kWhEp/m².anEclairage : 11.6 kWhEp/m².anAuxiliaires VMC : 12.3 kWhEp/m².anProduction photovoltaïque : 7.8 kWhEp/m².an

Performance énergétique de l'enveloppe

    Besoins énergétiques : chauffage : 3.8 kWhEp/m².an

  • 0,22
  • EN 13829 - n50 » (en 1/h-1)

  • 0,34

Systèmes

    • Pompe à chaleur
    • Chauffe-eau électrique individuel
    • Aucun système de climatisation
    • Double flux avec échangeur thermique
     Pompe a chaleur gaz absorption
    • Solaire photovoltaïque
  • 28,60 %

Emissions de GES

    Méthode E+C-

  • 50,00 an(s)
  • 1 091,08 KgCO2 /m2

Analyse du Cycle de Vie :

    Méthode E+C-

  • 964,23
  • Structure mixte bois-béton

    Murs à ossature bois

    Isolation murs et toiture en ouate de cellulose

     

Coûts de construction & exploitation

  • 9 800 000
  • Ce coût est le coût total de l'opération (Bâtiment enseignement + restauration + rénovation du gymnase) or la surface / les résultats Eges / les consommations énergétiques ne concernent que le bâtiment enseignement.

Environnement urbain

La reconstruction du collège Jean RACINE est une opportunité de transformer le quartier, en créant une ouverture
au coeur de la parcelle: une transparence est-ouest entre la place de la Liberté et le parc Ty-Coat. Au coeur du nouveau
collège, la nouvelle cour paysagée connecte le bâtiment d’enseignement, le restaurant et le complexe sportif.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion du bâtiment, maintenance
  • procédés de construction
  • produits et matériaux de construction

Dans le cadre de l’expérimentation «bâtiments à Energie positive et réduction carbone: E+C-» pilotée par l’ADEME,
le projet a contribué à initier la future réglementation environnementale 2020 qui vise le niveau énergie positive et un engagement de haute qualité environnementale. L’orientation des façades, l’isolation et l’étanchéité à l’air performante, les choix de ventilation, de chauffage par géothermie, la production photovoltaïque, le circuit et la récupération des eaux pluviales, la perméabilité des sols et l’utilisation massive de matériaux bio-sourcés sont autant de sujets pour atteindre cet objectif.

Les choix d'implantation des bâtiments sont la résultante d'une volonté forte de tendre vers une très grande performance énergétique. Les objectifs environnementaux étaient l’atteinte du niveau E3C2 pour le bâtiment d’enseignement, E2C1 pour la restauration (niveaux E3C1 et E0C1 respectivement atteints en fin de projet). Le projet a été suivi tout du long (conception et réalisation) dans le cadre du programme OBEC de l'ADEME et nous poursuivons un travail de suivi des consommations énergétiques en phase exploitation.
Le volume d'enseignement se caractérise par une compacité optimale, offrant des orientations de façade Nord ou Sud, meilleure solution pour garantir une protection aux apports externes sans dispositif mobile et mécanique contraignant, pour garantir une consommation minimale en chauffage, mais aussi pour trouver le confort « d’été » en toute période de l’année.
Au Nord, les classes bénéficient d'un apport lumineux généreux et constants, sans contraintes d'éblouissement ni de surchauffe thermique. Au Sud, une résille en lames aluminium inclinées à pas variable permet de protéger les salles des surchauffes à toute période de l'année, en maitrisant les vues et la luminosité.

Le projet fait la part belle aux matériaux biosourcés : structure mixte bois-béton, murs à ossature bois, toiture en caissons bois, isolation en ouate de cellulose, menuiseries bois, ... Le travail approfondi d'analyses en cycle de vie itiratives et d'études de variantes a permis à l'architecte et au BET d'optimiser les choix de matériaux pour tendre vers la plus faible empreinte carbone possible.
Sur le plan énergétique, un bâtiment d'enseignement alimenté par pompe à chaleur gaz à absorption, une verrière photovolataïque et des panneaux photovolatiques à haut rendement. En addition, une attention très élevée en phase travaux sur l'étanchéité des réseaux aérauliques et de l'enveloppe, pour au final un projet à très haute performance énergétique et environnementale.

Catégories du concours

Bas Carbone

Bas Carbone

Green Solutions Awards 2020-2021 / France

 collège Racine
 bretagne
 bois
 E3C1
 biosourcés
 NUNC
 CD22
 ADEME
 énergies renouvelables
 Saint-Brieuc
 INGEROP

Auteur de la page

  • Marie Le Potier

    Chargée d'affaires Construction Durable

    Suivre

  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Solutions Awards 2020-2021 / France