Vestiaire des Papillons

  • Type de bâtiment : Maison de retraite, EHPAD, centre d'hébergement
  • Année de construction : 2014
  • Année de livraison : 2014
  • Adresse : 1420 BRAINE L'ALLEUD, Belgique
  • Zone climatique : [Cfc] Océanique hiver & été frais. Tempéré sans saison sèche.

  • Surface nette : 592 m2
  • Coût de construction : 1 350 000 €
  • Coût/m² : 2280.41 €/m2

Proposé par :

Label / Certifications :

  • Consommation d’énergie primaire :
    86 kWhep/m2.an
    (Méthode de calcul : Autre )
Consommation énergétique
Bâtiment économeBâtiment
< 50A
A
51 à 90B
B
91 à 150C
C
151 à 230D
D
231 à 330E
E
331 à 450F
F
> 450G
G
Bâtiment énergivore

​Construction d'un centre de vie pour personnes handicapées mentales Programme : Le bâtiment se développe sur trois niveaux avec, au rez et au premier étage, une zone nuit composée de 6 chambres individuelles et une salle de bain. Les autres pièces répondent à la volonté de créer une habitation conviviale et lumineuse et de fournir tous les services nécessaires pour les résidents et les personnes qui s'occupent d'eux. Orientation : La rue du cuisinier à Braine-l'Alleud est orientée Nord-Sud, de sorte qu'une implantation perpendiculaire à la voirie permet d'avoir une grande façade orientée au sud, seule orientation qui présente un bilan positif pour les vitrages en terme énergétique. De plus le paysage est dégagé de l'est à l'ouest. Architecture : Un volume recouvert d'ardoises sombres est posé sur un socle en briques rouges. Le jeu entre les deux volumes ménage une série d'espaces particuliers : • un premier porte-à-faux côté nord abrite l'accès à la porte d'entrée • un autre porte-à-faux côté est assure une protection solaire aux fenêtres de la cuisine et met en évidence le volume des étages posé sur le rez • le volume du living côté sud protège la terrasse des passants de la rue du cuisinier et offre une généreuse terrasse accessible depuis le 1er étage • le porte-à-faux côté sud joue le rôle de protection solaire pour les baies du rez • de l'autre côté, le volume rez qui ressort ménage un angle pour l'escalier de secours • côté ouest, le volume des chambres au rez-de-chaussée permet de bénéficier d'une 2e terrasse pour l'étage Au rez, un jeu de lames marquent les limites du bâtiment : • la lame sud qui fait fonction de garde-corps de la terrasse du 1er étage • la lame qui file sous le volume des étages sépare le jardin de la zone de circulation • elle se prolonge jusqu'à la limite du terrain côté rue où elle se retourne pour se diriger vers le petit volume dans l'angle qui cadre l'entrée, elle est percée des ouvertures d'accès piéton et véhicule • la dernière lame referme la zone de l'entrée du bâtiment Développement durable : • Le bâtiment est passif. • Des panneaux solaires photovoltaïques et thermiques recouvrent le versant sud de la toiture. • Une citerne de 20 000 litres permet de récupérer l'eau de pluie qui sert pour les wc, les machines à laver et l'entretien. • Les eaux usées sont traitées sur le site.

Plus de détails sur ce projet

 http://www.eternit-photos.be/realisaties_dak/Alterna/BrainelAlleud1114_Alterna/

Fiabilité des données

Certifié tierce partie

Intervenants

    Maître d'ouvrage

    Chrysalis a.s.b.l.

    Edith Allaert , larbresoleil@hotmail.com

    Accueil , Hébergement et soins pour des personnes adultes handicapées mentales


    Architecte

    Archipel Atelier d'Archtecture

    Philippe Henri Bertin

    mission de conception archtecturale , de réalisation et de suivi du projet


    Bureau d'étude thermique

    Responsible Young Architects sciv sprl

    Benoit Vanden Breede

    Etude et conception thermique et énergétique

Mode contractuel

Contractant général

Démarche développement durable du maître d'ouvrage

l'a.s.b.l. "Chrysalis" , mue fondamentalement par des valeurs sociales et sociétales, souhaitait, dès le départ du projet faire construire un bâtiment qui soit en harmonie totale avec celles-ci .
La démarche architecturale ne pouvait donc qu'aller au maximum vers la durabilité

Description architecturale

Programme :
Le bâtiment se développe sur trois niveaux avec, au rez et au premier étage, une zone nuit composée de 6 chambres individuelles et une salle de bain. Les autres pièces répondent à la volonté de créer une habitation conviviale et lumineuse et de fournir tous les services nécessaires pour les résidents et les personnes qui s'occupent d'eux.
Orientation :
La rue du cuisinier à Braine-l'Alleud est orientée Nord-Sud, de sorte qu'une implantation perpendiculaire à la voirie permet d'avoir une grande façade orientée au sud, seule orientation qui présente un bilan positif pour les vitrages en terme énergétique.
De plus le paysage est dégagé de l'est à l'ouest.
Architecture :
Un volume recouvert d'ardoises sombres est posé sur un socle en briques rouges. Le jeu entre les deux volumes ménage une série d'espaces particuliers.

Consommation énergétique

  • 86,00 kWhep/m2.an
  • 165,00 kWhep/m2.an
  • Autre

  • 80,30 kWhef/m2.an
  • Sur base d'une hypothèse sans énergie renouvelable:Eclairage : 18%, Ventilation et auxiliaires: 11%, Chauffage: 12,5%, ECS: 58,5% (Enorme besoins d'ECS suite aux spécificités des besoins des utilisateurs)Sur base réelle avec les énergies renouvelables déduites (excepté PV):Eclairage: 42% , Ventilation et auxiliaires: 25,5%, Chauffage: 7,7%, ECS: 24,8%

    Le batiment est en activité depuis 6 mois et ne permet pas encore d'avoir un relevé sur base annuelle.

Performance énergétique de l'enveloppe

  • 0,17 W.m-2.K-1
  • sol : 250mm PUR projeté (lambda 0.025 W/mK)murs : 164mm PIR - 2 couches croisées de 82mm (lambda 0.023 W/mK)toiture plate : 200mm PUR - 2 couches croisées de 100mm (lambda 0.027 W/mK)toiture à versants : 270mm PUR proejté entre chevrons 5/30 (lambda 0.025 W/mK)vitrages : voir onglet produit

  • 1,76
  • EN 13829 - n50 » (en 1/h-1)

  • 0,25

Systèmes

    • Pompe à chaleur géothermique
    • Plancher chauffant basse température
    • Puits canadien/provença
    • Pompe à chaleur
    • Solaire thermique
    • Plafond rayonnant
    • Puits canadien/provençal
    • Ventillation nocturne
    • Surventilation nocturne (naturelle)
    • -----
    • Solaire photovoltaïque
    • Solaire thermique
    • PAC géothermique sur sondes
  • 76,00 %
  • chauffage par le sol et ECS : PAC reliée à 3 sondes géothermiques de 100m de profondeurpas d'air conditionné, refroidissement passif par les planchersventilation : 3 groupes double flux Aldes : 1 x DFE 450 et 2 x DFE 600

    solutions architecturales et optimisation par simulations dynamiques

Bâtiment intelligent

    Voir document "monitoring energetique du bâtiment "Vestiaire des Papillons"

    /

     /

Solution

    pompe à chaleur géothermique (3 sondes de 100m de profondeur) couplée avec une installation solaire thermique , des planchers chauffants et un important volume de stockage en eau chaude

    Buderus

    Saverio Giordano sg@buderus.be

    Génie climatique, électricité / Chauffage, eau chaude

    voir documentation

    en plus d'apporter l'appoint de chauffage au bâtiment, l'objectif était de fournir l'eau chaude pour douze bains pour les douze résidents entre 9h et midi tous les matins. la solution choisie fut de stocker l'eau chaude dans trois boilers de 750 litres chacun de sorte que la PAC puisse réchauffer cette eau à son rythme et de pouvoir profiter au maximum de l'apport des panneaux solaires thermqiues.un plancher chauffant permet de donner la température de confort du batiment dans les meilleures conditions.un plancher chauffant se marie parfaitement avec une PAC qui travaille à basse température.étant donné la population hébergée, le plancher chauffant présentait de nombreux avantages.le bâtiment est occupé toute l'année, en semaine et le weekend, en journée et le soir, donc il n'y a pas d'interruption dans le maintien de la température de confort, ce qui est pratique pour un système dans lequel l'inertie est si importante.l'absence de radiateur et donc de vannes thermostatiques présentait différents atouts : les occupants ne pouvaient pas se blesser sur les radiateurs, ils ne pouvaient pas déteriorer le matériel et enfin ils ne pouvaient pas déregler la programmation en manipulant les vannes.le plancher chauffant permettait également un refroidissement passif l'été.tout ceci étant géré directement par l'ordinateur de la PAC, cela assure un confort maximal aux occupants.après quelques réglages en début de saison de chauffe, le système a montré toute son efficacité


    vitrage AGC Energy N et TOP N+

    AGC

    bhadresh.parbhoo@eu.agc.com

    Second œuvre / Menuiseries extérieures

    pour éviter les surchauffes, plusieurs scénarios ont été étudiés.étant donné la population hébergée, des protections solaires fixes ou mobiles ont été rejetées car trop sensibles à la dégradation.des stores extérieurs impliquaient des cables électriques qui franchissaient l'étanchéité à l'air pour toutes les baies, une diminution ponctuelle de l'isolation, une gestion complexe en fonction de l'orientation des baies. le batiment étant en pleine campagne, il est fort exposé au vent, du coup le capteur vent soleil risquait de faire remonter les stores, laissant les vitres sans protection contre la surchauffe. les portes de secours s'ouvrent vers l'extérieur rendant impossible la présence d'un obstable empechant l'évacuation. pour toutes ces raisons, il a été décidé de ne pas placer de stores.un vitrage très performant composé d'un Energy N et d'un Top N+ permettait d'avoir un facteur solaire variant de 35 à 37 pour les baies les plus exposées aux surchauffes pour un facteur de transmission lumineuse allant de 62 à 64. associés à d'autres moyens comme la ventilation nocturne et le rafraichissement par le plancher, ces vitrages permettaient de lutter efficacement contre les surchauffes tout en conservant une transmission lumineuse honorable.

    on attend le premier été pour avoir les retours des utilisateurs

Coûts de construction & exploitation

  • 90 000,00
  • 40 000
  • 1 350 000
  • 18 000

Environnement urbain

Etant donné la population hébergée, le bâtiment, nécessite un environnement calme.
Le bâtiment est situé à la lisière d'un quartier de logement et est tourné vers les champs environnant.

Surface du terrain

9 130,00 m2

Surface au sol construite

330,00 %

Espaces verts communs

5 350,00

Parking

la zone de parking est située côté nord, elle est revêtue d'un matériau drainant.

Qualité environnementale du bâti

  • Santé, qualité air intérieur
  • Biodiversité
  • acoustique
  • confort (olfactif, thermique, visuel)
  • gestion de l'eau
  • efficacité énergétique, gestion de l'énergie
  • énergies renouvelables
  • gestion du bâtiment, maintenance
  • gestion des espaces, intégration dans le site
  • produits et matériaux de construction
énergies renouvelables 
  • une pompe à chaleur de 17 kW est reliée à trois sondes géothermiques de 100m de profondeur.
  • la PAC fournit l'eau chaude sanitaire : 3 boilers de 750 litres stockent l'eau chaude nécessaire pour les bains quotidiens des 12 résidents.
  • la PAC assure également l'appoint de chauffage via le chauffage par le sol.
  • l'eau peut être chauffée ou préchauffée par les 14m² de panneaux solaires thermiques.
  • panneaux solaires photovoltaïques pour une puissance nominale de 9870 W crête sont installés sur la toiture.

bâtiment zéro énergie 
  • éléments annoncés au point précédent 
  • installation de matériel électrique peu énergivore
  • un éclairage principalement à l'aide de Led, d'ampoules économiques ou de TL
Des compteurs de passage ont été installés pour assurer une comptabilité énergétique. On attend les résultats après la première année d'exploitation.


Catégories du concours

Energies renouvelables

Energies renouvelables

Bâtiment zéro énergie

Bâtiment zéro énergie

Green Building Solutions Awards 2015


Auteur de la page


  • Autres études de cas

    Plus

    Concours

    Green Building Solutions Awards 2015