Des cadastres de bâtiments digitaux: La fin de la perte de données

 

Les cadastres de bâtiment en Open Source seront en 2030 la source unique de vérité : sous format numérique, accessible à tous, elle mettra à disposition les informations sur les dimensions, la situation, l’utilisation, l’enregistrement foncier, les taxes foncières, etc. relatives à un terrain. Le cloud mettra également à disposition des données sur la Due Dilligence, sur le statut de l’immeuble, sur les activités de maintenance, sur les différents usages et les revenus locatifs.

Tout au long du cycle de vie d’un bâtiment, le logiciel en Open Source fournira une base de données exhaustive et de grande qualité. En effet, les données seront systématiquement mises à jour sur le cloud immobilier, et leur version sans cesse actualisée sera accessible en un clic.
Cette évolution reposera sur l’utilisation de la technologie blockchain qui garantit l’accès sécurisé aux données. Les bases de données existantes et les plateformes communiqueront désormais entre elles par le biais d’interfaces sécurisées.
 

Les cadastres de bâtiment en Open Source seront durables dans la mesure où ils seront capables de stocker les informations et de les traiter comme des « ressources » importantes, plutôt que de les éliminer. Tandis que l’achat ou la vente des terrains se caractérisent plutôt par des processus changeants, voire variables, les données relatives au terrain
feront au contraire figure de constantes. À travers la numérisation, associée au Big Data, la somme de toutes les données sauvegardées constituera le cadastre numérique du bâtiment en Open Source.

 

Plus d'informations dans le dossier Drees & Sommer: Les 10 thèses d'avenir, à télécharger gratuitement sous: https://tinyurl.com/7nr68u85

 open source
 digitalisation
 cadastre digital
 blockchain
 données

Auteur de la page

  • Carola Jacobs

    Marketing Manager

  • Dernière modification de l'auteur le 11/03/2021 - 15:31

    Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     open source
     digitalisation
     cadastre digital
     blockchain
     données