Un « plan piéton » pour prioriser Paris à pied

Rédigé par
Amandine Martinet - Construction21

Journaliste

636 Dernière modification le 22/11/2023 - 11:00
Un « plan piéton » pour prioriser Paris à pied

 

Dans l'idée de faire la part belle aux mobilités douces et de décarboner ses rues, la capitale se dote d'un plan d'investissement de 300 millions d'euros 100% dédié à la piétonnisation. 

« Paris, priorité piéton » a été présenté par la Mairie de Paris vendredi 17 novembre 2023. L'idée ? Donner plus d'espace et de moyens à ceux qui marchent et rendre « plus accessible, plus sûre, plus agréable » ce mode de déplacement [Emmanuel Grégoire, premier adjoint de la maire Anne Hidalgo], mais aussi adapter la marche au changement climatique. 

Concrètement, d'ici 2026, la Ville de Paris prévoit de piétonniser 100 nouvelles rues situées à proximité des établissements scolaires, mais aussi de réaliser de nouvelles places piétonnes à proximité des espaces olympiques, par exemple. Dans chaque arrondissement, un « cœur piéton » négocié avec le maire verra la part de véhicules motorisés reculer. Ces projets et d'autres, pour atteindre à terme 100 nouveaux hectares de la capitale dédiés à la ville d'ici la prochaine décennie. On note également la volonté d'améliorer la signalétique des voies parisiennes afin de faciliter les déplacements de la population : panneaux plus visibles et lisibles, réinstallation des plaques manquantes, mais aussi recalibrage de la durée de certains feux piétons pour correspondre à la vitesse moyenne de marche des personnes âgées, soit 0,8 mètre/seconde. En parallèle, l'accent sera également mis sur la sécurité de tous, en renforçant les contrôles de vitesse auprès des automobilistes et en sévissant contre le non-respect de la priorité piéton. 

Sur le volet adaptation au changement climatique, la Marie de Paris a également fait part de sa volonté d'élargir les horaires d'ouverture de ses parcs en cas de canicule, végétaliser et agrandir les trottoirs lorsqu'il est possible de le faire et multiplier les « lieux de détentes confortables et calmes sur l’espace public ». 

Le budget alloué à ces différentes opérations est de 300  millions d'euros au total sur la période 2023-2030. 

Sur son site, la Mairie de Paris rappelle que la marche à pied est le premier mode de déplacement des parisiens : 65 % des déplacements à Paris se font à pied, et cette part ne va qu'en augmentant sur ces dernières années. Pour atteindre quel pourcentage après la mise en place du plan ? 

Partager :