TPE du BTP : une santé plombée par l’inflation

Rédigé par
Stéphanie Santerre - Construction 21

Secrétaire de rédaction

495 Dernière modification le 08/11/2023 - 11:02
TPE du BTP : une santé plombée par l’inflation

Les derniers résultats du baromètre trimestriel de l'Union des entreprises de proximité (U2P) posent le diagnostic : les très petites entreprises et les travailleurs indépendants du secteur de la construction font grise mine. 


« Si l’économie française dans son ensemble a fait mieux qu’attendu, en partie grâce à une timide reprise de la consommation des ménages, l’évolution de l’activité des entreprises de proximité en volume s’établit à -1,5 %, en territoire négatif pour le cinquième trimestre consécutif », souligne l’U2P dans son communiqué du 6 novembre, appuyé sur les chiffres en demi-teinte de son baromètre trimestriel*. Les artisans du bâtiment et des travaux publics voient en effet leur activité décroître à un an d’intervalle, avec une baisse en volume de 0,9 % malgré une progression en valeur (2,4 %), « inflation oblige ».

Trésoreries sous pression 
Si la majorité des secteurs est impactée, à l’exception de l’hôtellerie-restauration, les entreprises de proximité de la fabrication et des services accusent une baisse du volume d’activité qui s’est amplifiée au cours des mois d’été, pour s’établir à -2,3 %, tirée par la fabrication (-3,6 %), est-il encore précisé. Les professionnels libéraux voient leur activité stagner à 0,4 %, et même se contracter légèrement (-0,9 %) pour les professions libérales des techniques et du cadre de vie.

Selon Dominique Métayer, Président de l’U2P, « la conjoncture actuelle doit nous interpeller. Elle souligne les faibles marges de manœuvre dont disposent à l’heure actuelle les chefs d’entreprise de l’artisanat, du commerce de proximité et des professions libérales pour s’adapter à un contexte de consommation atone et d’inflation, qu’il s’agisse de recruter ou de revoir leur structure de coûts pour améliorer leurs marges. »

Partager :