Quelle architecture dans les limites planétaires ?

338 Dernière modification le 12/02/2024 - 09:54
Quelle architecture dans les limites planétaires ?

RBR-T, le groupe prospectif du Plan Bâtiment Durable co-présidé par Christian Cléret et Jean-Christophe Visier, lance une nouvelle réflexion sur l’architecture face aux limites planétaires. Il invite les acteurs à réagir sur cette note qui explore les composantes de la grammaire architecturale de demain ainsi que les moyens pour la faire fructifier, dans un monde aux ressources limitées.


Dans cette nouvelle note soumise à la consultation, le groupe prospectif RBR-T s’interroge sur le devenir de l’architecture dans un monde aux ressources limitées. Au niveau du bâti, bien que l’enjeu carbone ait été intégré par la RE2020 au côté de l’énergie, il est tout aussi essentiel de composer avec la finitude des ressources fossiles, le cycle de l’eau, les climats futurs et les besoins des vivants non humains, comme avec les mobilités induites.

Ainsi, une nouvelle architecture naîtra-t-elle de ces nouvelles contraintes ? Quels sont les signes de cette nouvelle architecture dans la production actuelle ? Les processus de conception sont-ils adaptés à cette nouvelle donne ?

Pour tenter de répondre à ces questions, le groupe RBR-T puise dans des thématiques diverses qui s’imposent de plus en plus dans le paysage de la durabilité (la transformation de l’usage, la préférence collective, la question du patrimoine, la simplicité technique, la sobriété immobilière, l’adaptation, la frugalité, la ville relationnelle…)

La note est soumise à la consultation jusqu’au 18 mars 2024. Une version définitive, enrichie des contributions reçues, sera publiée ultérieurement.

Indications de contribution :

Le document est disponible pour commentaires ici

Réagissez sur l’ensemble des propos via des commentaires directement dans le texte :

  • Si le commentaire est transverse insérez votre commentaire en tête du document,
  • Si le commentaire porte sur une partie particulière intégrez-le au niveau de cette partie
  • N’hésitez pas à rajouter des exemples illustrant le propos

Si vous intégrez vos commentaires via votre compte Google nous aurons connaissance de votre mail ce qui nous permettra d’interagir avec vous. Si ce n’est pas le cas merci d’indiquer votre mail dans vos commentaires.

Si vous rencontrez des difficultés avec les réactions en ligne, vous pouvez également envoyer vos contributions au Plan Bâtiment Durable : [email protected]

Consultez la source 

Partager :