Prix National de la Construction Bois : une vitrine du bâtiment bas carbone

Rédigé par
Communication CNDB

548 Dernière modification le 18/07/2023 - 10:19
Prix National de la Construction Bois : une vitrine du bâtiment bas carbone

Avec 691 candidatures, le Prix National de la Construction Bois poursuit sa progression et s'impose comme la vitrine du bâtiment bas carbone Pop Acte, lauréat 2022 dans la catégorie Logement collectif. 

La 12e édition du Prix National de la Construction Bois (PNCB) est marquée par une montée en puissance du concours au sein de la filière. Le nombre de candidatures (691) est en hausse de 47 % par rapport à 2018, symbole d’une démocratisation des usages de ce matériau chez les professionnels de la construction, et dans un contexte de transition écologique.

Le jury, qui s’est réuni lundi 26 juin dernier a jugé les candidatures sur la base de six critères d'évaluation, dont deux nouveaux : la traçabilité des bois et la capacité de la réalisation à être reproductible (techniques constructives, coûts...). Ces éléments fondamentaux ont pour but de généraliser le recours au matériau bois. Les résultats du concours seront connus le 29 septembre prochain, à la Cité de l'Architecture et du Patrimoine à Paris. 

Un concours de plus en plus plébiscité par les maîtres d'œuvre et les maîtres d'ouvrage

Le Prix National de la Construction Bois s’impose progressivement comme le concours de référence du bâtiment durable et bas carbone, avec un nombre de candidatures en hausse de 26 % par rapport à 2022 et 47 % sur les cinq dernières années. Un engouement qui se mesure partout en France, avec notamment des augmentations particulièrement marquées depuis 2018 du nombre de projets en Bretagne (+ 130 %) et dans les Hauts-de-France (+ 580 %). 

Si les projets sont plus nombreux, leur taille s'accroît également. Le nombre de candidatures de logements collectifs supérieurs à 1 000 m² a augmenté de 153 % en cinq ans. Ce qui accroît ainsi le volume de bois mobilisé dans la construction de logements. 

En ce sens, les logements collectifs déposés par les bailleurs sociaux sont en augmentation sur le concours (+150 % depuis 2018), signe d'une tendance à la démocratisation du recours au matériau bois dans ce type de projets. 
 

La réhabilitation, un enjeu clé de la transition environnementale des bâtiments et territoires

Parmi les projets candidats, la réhabilitation de logements et d'équipements occupe une part de plus en plus importante. Depuis 2018, ce type de réalisations a augmenté de 37 %, symbole d’une volonté des maîtres d'ouvrage de tendre vers une réduction de l’empreinte de la construction et une moindre artificialisation des sols.


Frédéric BLANC, Président du label Bois de France, abonde : « Le PNCB est une vitrine exceptionnelle pour ce que l’on sait faire de mieux avec le bois dans le domaine de la construction. C’est aussi un regard sur l’évolution des usages du bois en France. L’augmentation en nombre de projets et en qualité démontre ce recours de plus en plus plébiscité au matériau bois. Dès la création du label BOIS DE FRANCE, nous avons décidé d’accompagner ce concours car au-delà du bois, il met aussi en valeur de l’usage des bois français, dans leur pluralité d’essences et de produits. Cette dernière édition en est d’ailleurs un exemple parfait avec une diversité d’essences jamais atteinte jusqu’ici. C’est exactement ce que défend le label BOIS DE FRANCE, tirer le meilleur parti de l’ensemble de la forêt française tout en assurant une utilisation responsable par une transformation et une mise en œuvre locale ! »

Emmanuel HUET, Directeur Exécutif PEFC France : « Le PNCB s’est imposé comme LE concours par excellence promouvant le bois dans la construction en France. Pour PEFC France, s'associer au PNCB nous a paru tout à fait naturel pour encourager l'utilisation de ce matériau biosourcé et sensibiliser à l'importance de la gestion durable de la ressource. Le développement du bois dans la construction s’accompagne de besoins croissants des maîtres d'ouvrage et prescripteurs en garanties sur l'origine des approvisionnements et la manière dont les forêts ont été gérées. Être partenaire du PNCB est non seulement un moyen de pouvoir accompagner les acteurs des différents projets candidats dans la mise en œuvre de ces garanties, mais aussi de valoriser les projets qui font appel à des entreprises certifiées PEFC, engagées dans l'utilisation de bois issus de forêts gérées durablement. Aujourd’hui, selon les derniers chiffres de l’enquête de la construction bois 2020, 89% des bois certifiés dans la construction en France sont PEFC. Continuons à écrire l’histoire ensemble ! » 

Aurélien SAUTIERE, Directeur exécutif FSC France : « Tous les porteurs de projets du PNCB le savent, le bois a un rôle essentiel à jouer dans la transition du secteur de la construction vers une économie décarbonée et respectueuse du vivant. Pour cela, il est indispensable que ce bois soit issu de forêts bien gérées de façon à prendre en compte les enjeux majeurs auxquels nous faisons face, comme les impacts des changements climatiques et l’érosion de la biodiversité mais aussi les demandes de transparence de la société. Le PNCB représente à la fois une opportunité incroyable de valoriser le travail d’une filière au cœur des enjeux économiques et de société, et une fenêtre pédagogique inédite pour informer les participants sur l’importance d’une origine responsable et d’une traçabilité robuste pour le bois français comme pour les bois venant d’autres pays. C’est le sens de l’engagement de FSC France auprès du PNCB. »

Depuis 2012, le Prix National de la Construction Bois met en lumière des ouvrages architecturaux, du quotidien à l'exceptionnel, provenant de l’ensemble du territoire français. Son objectif ? Valoriser le savoir-faire de la filière et mettre en avant les possibilités offertes par le matériau bois, pour en accroître le recours et répondre aux enjeux environnementaux de la construction. Cette année, ce sont 691 projets qui concourent parmi les cinq catégories suivantes : Équipement public, Bâtiment tertiaire, Logement collectif, Maison individuelle et Aménagement intérieur ou extérieur.

Partager :