Diagnostic pour l’adaptation des habitations au retrait-gonflement des argiles avant dommages 

422 Dernière modification le 24/11/2023 - 10:32
Diagnostic pour l’adaptation des habitations au retrait-gonflement des argiles avant dommages 

Les maisons individuelles sont particulièrement vulnérables aux mouvements de gonflement et de rétractation des sols argileux. 3,3 millions d’entre elles sont exposées à un risque RGA fort et environ 160 000 nouvelles maisons individuelles sont construites chaque année (SDES, 2021). Leur adaptation au risque RGA est un enjeu majeur qui nécessite le développement de diagnostics spécifiques.

Le Répertoire des référentiels de résilience face aux aléas naturels , qui consacre l’un de ses chapitres au RGA, a mis en évidence le manque de document de référence dédié à la réalisation de diagnostic pour l’adaptation au RGA des biens existants non sinistrés, comme il en existe depuis plus de 10 ans pour la prévention du risque inondation.

L’objectif du rapport est de proposer une méthodologie qui intègre une analyse à plusieurs échelles de l’adaptation du bâtiment diagnostiqué.
L’ensemble des critères d’analyse est présenté dans le rapport, puis ces derniers sont synthétisés au sein de différents supports d’appui à la réalisation d’un diagnostic.

Le rapport méthodologique « Diagnostic pour l’adaptation des habitations au retrait-gonflement des argiles avant dommages » a été élaboré en collaboration avec la Fédération des Sociétés d’Expertise (FSE), la Compagnie des Experts Agréés (CEA) et la Compagnie Française des Experts Construction (CFEC), sous l’égide de France Assureurs.

Téléchargez le rapport

Consultez l’ensemble de nos rapports d’études sur notre site, dans la rubrique Publications.
 

Consulter la source

Partager :