L'Etat veut des routes plus vertes et moins bruyantes

Rédigé par
Anne-Sophie Tardy - Construction21

Responsable de l'éditorial

657 Dernière modification le 13/11/2023 - 10:07
L'Etat veut des routes plus vertes et moins bruyantes

Le gouvernement allouera 200 millions d'euros d'ici 2027 pour notamment protéger les logements en bord de route des nuisances sonores et installer des passages pour la faune.

Comment conjuguer trafic routier, préservation de la biodiversité et confort des habitants ? L'équation, complexe, devrait trouver une partie de sa réponse dans le programme que vient de lancer Clément Beaune, ministre délégué chargé des Transports. L'objectif est, selon le gouvernement, de moderniser le réseau routier de l'Etat en service, comprendre les routes nationales et autoroutes non concédées, afin de réduire son impact sur l'environnement et les nuisances.

Par exemple, près de Martigues, 4 millions d'euros, dont 2,6 millions d'euros financés par l'Etat, seront investis pour réduire les niveaux de bruits auxquels sont exposés les riverains de l'autoroute A55. Isolations de façades des logements et installation de murs antibruit sont entre autres prévus. Autre cas concret, 9,3 millions d'euros seront consacrés à des travaux d'amélioration de la protection de la ressource en eau dans les Hauts-de-France, afin de réduire les risques de pollution à proximité des captages d'eau potable. Le gouvernement souhaite également dès cette année engager des études pour permettre " de lancer prochainement des travaux de transparence écologique comme par exemple des passages pour la faune ", peut-on lire dans un communiqué du ministère.

Au total, 200 millions d'euros devraient être débloqués jusqu'à la fin du quinquennat.

Partager :