France 2030 : Annonce des 53 lauréats de la 9ème vague du Concours d’innovation i-Nov et lancement de la vague 11

France 2030 : Annonce des 53 lauréats de la 9ème vague du Concours d’innovation i-Nov et lancement de la vague 11


A l’occasion du Comité ministériel de pilotage « Innovation et startup » de France 2030 qui s’est tenu le mardi 10 janvier 2023, Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie, Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, ainsi que Bruno Bonnell, secrétaire général pour l’Investissement, en charge de France 2030, ont annoncé les 53 lauréats de la 9ème vague du volet i-Nov du Concours d’innovation de l’Etat.

Ces lauréats sont soutenus par France 2030 pour un montant total d’aides de 56,3 millions d’euros, autour de 4 thématiques : Numérique ; Santé ; Transports, mobilités, villes et bâtiments durables ; Energies, ressources et milieux naturels. A cette occasion, la vague 11 du concours est également lancée.
 

Favoriser l'émergence d'entreprises, futures grandes championnes à l'international

Se projeter, inventer demain, préparer l’avenir des générations futures sont d’impérieuses nécessités. La France se doit de mobiliser toutes ses forces vives afin de poursuivre et accélérer les efforts entrepris depuis plusieurs années pour décarboner notre industrie et transformer notre économie.

Avec France 2030, doté de 54 Md€, la France se donne les moyens de retrouver sa souveraineté industrielle et technologique dans des domaines stratégiques pour notre futur, avec notamment l’hydrogène décarboné, l’agroalimentaire, la santé, les mobilités, les matériaux de construction et ville durables, les métaux critiques ou encore la souveraineté technologique.

Pour contribuer à cette ambition et favoriser l’émergence de grands champions français pouvant prétendre à un développement international, le volet i-Nov des Concours d’innovation est un dispositif indispensable aux méthodes éprouvées, avec près de 600 lauréats depuis 2017.  Cette 9e édition a permis de soutenir des projets d’innovation au potentiel particulièrement fort pour l’économie française dans des secteurs clefs pour l’indépendance et la durabilité de notre économie tels que : les énergies renouvelables, la transition énergétique et écologique dans l’industrie et l’agriculture ou encore la santé du futur et les technologies numériques de rupture.

Le concours i-Nov, financé par l’Etat via France 2030, est opéré par Bpifrance en collaboration avec l’ADEME. Il a pour objectif d’accompagner des projets portés par des start-ups et des PME sur tout le territoire. Depuis 6 ans, ce concours d’excellence contribue à atteindre l’objectif d’accompagnement des acteurs émergents que porte France 2030.

Lancé en 2017, i- Nov s’inscrit dans le continuum de financement du « Concours d’innovation » qui se décline autour de 3 volets complémentaires : i-PhD, i-Lab et i-Nov. Ce dispositif de soutien à l’innovation marque un engagement de l’Etat via des financements, une labellisation et une communication renforcée permettant de soutenir le développement d’entreprises fortement innovantes et technologiques, écoresponsables et œuvrant pour une société plus durable.

Le concours d’innovation i-Nov a déjà récompensé 584 lauréats lors de ces 9 premières vagues, parmi lesquels on peut compter quelques très belles pépites françaises à l’instar de la société Therapixel (vague 1), Medtech niçoise qui développe une solution algorithmique de détection du cancer du sein ; Wheeliz (vague 2) et son offre de location de voitures pour personnes à mobilité réduite ;  aQuasys (vague 8) fournisseur des systèmes d’aide à la gestion de la ressource en eau pour les territoires ; ou encore UPCYCLEA (vague 8) et son projet de big data au service de l’économie circulaire et du réemploi de matières.
 

Retrouvez les recueils des lauréats des vagues 1 à 9

 

53 lauréats pour la 9ème vague

La 9ème vague du concours i-Nov a reçu 183 candidatures et récompense aujourd’hui 53 projets lauréats pour un montant total d’aides de 56,3 millions d’euros, autour de 4 thématiques.

Lors de la 9ème vague, les projets devaient s’inscrire dans l’une des 4 thématiques opérées par Bpifrance en collaboration avec l’ADEME :

  • Numérique : technologies quantiques et autres architectures de rupture, intelligence artificielle et traitement de données massives (big data), blockchain, réalité augmentée, réalité virtuelle, 5G, réduction de l’empreinte écologique associée au numérique, cybersécurité et transformation des industries culturelles et créatives.
  • Santé : solutions thérapeutiques innovations, immunothérapie, dispositifs médicaux connectés ou logiciels, bioproduction, robotique chirurgicale, imagerie médicale, solutions de télésanté, logiciels d’IA pour l’aide au diagnostic, technologies au service de la personne en situation de handicaps.
  • Transports, mobilités, villes et bâtiments durables : Eco-conception, réparabilité, recyclabilité, réduction des impacts environnementaux des véhicules et des infrastructures, véhicules à faibles impacts, systèmes et équipements d’optimisation de flux, mobilités inclusives solidaires et écologiques. Efficacité énergétique du bâtiment, bois, matériaux bio et géo-sourcés, gestion durable du chantier. Aménagement et conception des espaces et mobiliers urbains, réduction de la fracture territoriale, optimisation de l’espace public.
  • Énergies, ressources et milieux naturels : énergies renouvelables, stockage et systèmes énergétiques dont hydrogène, développement de solutions technologiques et organisationnelles au service de l’économie circulaire, biodiversité/bioéconomie, pérennisation de l’approvisionnement en eau, développement de solutions d’économies d’eau, adaptation/atténuation au changement climatique et qualité de l’air, enjeux de la transition écologique dans l’industrie et l’agriculture.

Les candidatures de la vague 10 du concours i-Nov sont en cours d’instruction et feront l’objet d’une communication ultérieure.
 

Ouverture de la 11ème édition du concours i-Nov

La vague 11 du concours vise à soutenir des projets innovants portés par des start-up et des PME. Pour cette édition, 4 thématiques sont définies :

  1. Numérique
  2. Santé
  3. Transports, Mobilités, Villes et bâtiments durables
  4. Energies, Ressources et Milieux naturels.

Le dépôt des candidatures est ouvert jusqu’au 11 avril 2023 à 12h00 (midi heure de Paris) sur le site de Bpifrance !
 

Déposer une candidature

 

Zoom sur 3 lauréats de la vague 9

Le projet TICAA porté par VAONIS - Aide accordée : 1 019 495 €

Convaincu que l’émerveillement est un chemin vers la connaissance, la société Vaonis a à cœur de transformer le secteur de l’astronomie vers une expérience utilisateur simplifiée. Leur mission est inchangée depuis la création : mettre l’observation de l’univers à la portée du plus grand nombre grâce à la transformation de l’industrie culturelle de l’astronomie pour le grand public et les centres de médiation, associée à une application mobile de médiation scientifique et culturelle.

Le projet S2OP2CI porté par I. CERAM - Aide accordée : 809 624 €

L’objectif du projet S2OP2CI est le développement d’un dispositif médical qui permet la stabilisation sternale de patients à risques (comorbidité) devant subir une sternotomie (ouverture du sternum) lors d’une chirurgie cardiaque. Cet implant s’appuie sur les propriétés mécaniques de la céramique (alumine poreuse) combinée à un revêtement en hydroxyapatite (HAP) pour stimuler une reconstruction osseuse rapide en incorporant des biomolécules afin d’apporter des propriétés supplémentaires. Ces biomolécules sont des antibiotiques pour protéger l’implant des risques d’infection, et un agent proangiogénique pour apporter une vascularisation et favoriser la création de tissus osseux dans la porosité interconnectée de l’implant en céramique.

Le projet SCADALIGHT porté par NRGYBOX - Aide accordée : 624 379 €

Le projet SCADALIGHT consiste à enrichir la solution de pilotage de l’éclairage public d’NRGYBox d’une supervision en temps réel, pour améliorer la maintenance du parc en exploitation et réduire son impact carbone. Grâce à un suivi temps réel les collectivités peuvent piloter l’éclairage public pour réduire leur consommation jusqu’à 70% en fonction des usages, détecter les défaillances pour optimiser les visites de contrôle et identifier les surconsommations pour un éclairage performant. L’éclairage est reconfigurable à l’envie par la mise en place de chemin de lumière et ce quelle que soit la technologie.
 

Découvrez tous les lauréats

 

Actualité publiée sur ADEME Presse
Consulter la source

 aménagement
 appel à projets
 startups et innovation

Auteur de la page


  • Autres actualités

    Plus d'articles

    Sur les mêmes thèmes

     aménagement
     appel à projets
     startups et innovation