Forum International Bois Construction - « Préparer ensemble le marché de demain »

236 Dernière modification le 28/03/2024 - 00:00
Forum International Bois Construction - « Préparer ensemble le marché de demain »
Forum

La 13e édition du Forum International Bois Construction, pour la 5e fois à Épinal et Nancy, se déroule à un moment glorieux pour la filière de la construction bois et biosourcée. En effet, La charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris vient d’être rebâtie et la Solidéo a livré au Comité Olympique des installations qui témoignent d’une forte implication de la construction bois française. 

Edito de Nicole Valkyser Bergmann, directrice et commissaire du Forum International Bois Construction


Parallèlement, la France assiste à la livraison de nombreux bâtiments de bureaux réalisés en bois, à l’image de l’Arboretum de Nanterre, en voie d’obtenir le record international en termes de surface biosourcée. C’est un fait, l’avenir de la construction et de la rénovation ne peut plus s’envisager sans l’usage des matériaux bois et biosourcés et c’est ce que le Forum International Bois Construction propose de découvrir du 3 au 5 avril 2024.

Lire aussi : Le campus Arboretum à Nanterre, une « ville-forêt » sortie de terre


À Épinal, la forêt française est au cœur du programme, avec ses problématiques actuelles et les nouvelles opportunités qui permettent de construire au plus près de la ressource. À Nancy, on abordera l’ensemble des sujets de l’actualité et de demain comme les flux carbone, la protection contre l’incendie, l’acoustique biosourcée, la réhabilitation, la préfabrication et le hors site, l’ingénierie agile, la demande des donneurs d’ordre, l’inconfort d’été, les tours en bois, les modules, le réemploi, la mixité, la nouvelle mouture de l’Eurocode 5, l’architecture, les écoquartiers, la terre crue… toujours en s’appuyant sur les projets et réalisations en cours.

Forum International Bois Construction traitera également de l’avenir de la construction avec la seconde édition de la « Tribune des Innovations », encore plus riche que l’an dernier. Un développement rendu possible, notamment grâce à l’appel à projet « Industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés » de France 2030, révélé début mars, qui prévoit un investissement de plus d’un milliard d’euros (du jamais vu !) dans une filière bois orientée vers le stockage longue durée du bois d’œuvre dans la construction, la réhabilitation et l’aménagement. Demain, c’est aussi le passage à la RE2025 et de ce fait, à la première véritable phase d’une réglementation carbone que l’Europe nous envie. Le Forum donnera toutes les clés pour comprendre ce qu’il se passe aujourd’hui, mais surtout préparer ensemble le marché de demain, radicalement différent de celui d’hier.

Après la neutralité carbone en 2022 et l’Europe biosourcée en 2023, la 13e édition du Forum International Bois Construction développe la thématique « Stocker le carbone ». Dans un environnement où le secteur du Bâtiment et de l’Immobilier est responsable de près de 40 % des émissions de CO2 en France, le matériau bois ainsi que les biosourcés ont un rôle à jouer dans la lutte contre le réchauffement climatique. Comme établi par les accords de Paris et renforcé par les nouvelles réglementations (RE2020, RE2025 et RE2028, REP PMCB, etc.), l’objectif du gouvernement est d’atteindre collectivement la neutralité carbone à horizon 2050 pour tous les bâtiments qu’ils soient neufs ou rénovés. Il faut impérativement réduire leur empreinte carbone à chacune des étapes du cycle de vie : ressource, production, construction, exploitation et démolition.

Le rôle de la filière forêt/bois est crucial. Elle permet d’optimiser le bilan carbone depuis la forêt jusqu’à l’industrialisation des produits bois d’œuvre, d’industrie et de menuiserie en passant par le recyclage et le réemploi des produits bois et des connexes issus de la scierie (écorces, sciures, plaquettes, dosses…) pour les marchés de la construction, de la rénovation et de l’aménagement. La transformation du bois français sur le territoire national, le développement des produits bois à longue durée de vie, la valorisation des bois de feuillus, des bois de crise et de dépérissement, l’usage des matériaux biosourcés, etc. sont autant de pistes pour décarboner l’industrie du bâtiment et optimiser la gestion du stock national de la biomasse carbone.

À cela s’ajoute le recours aux matériaux biosourcés comme la paille, le chanvre et la terre crue qui ne cesse de se développer en France. L’ouate de cellulose, l’herbe, les roseaux et bien d’autres matériaux issus de la biomasse prennent également leur essor. Sans oublier l’adaptation de nos forêts au changement climatique par l’exploitation des arbres affaiblis avant qu’ils ne meurent et leur remplacement par des essences mieux adaptées. La thématique Stocker le carbone est plus que jamais d’actualité et sera traitée dans toutes les sessions et tous les ateliers du 13 Forum International Bois Construction. L’ensemble des sujets y seront abordés : des multiples usages des matériaux bois et biosourcés transformés aux panneaux d’ingénierie CLT avec les « bois bleus », en passant par les matériaux de réemploi en plein essor, les systèmes de montages réversibles, la modularité...

Je m'inscris 

Forum
Epinal le 3 avril et Nancy les 4 et 5 avril
03/04 - 05/04/2024
Partager :