Du gaz au RCU à 82 % d'EnR pour plus de 500 logements grenoblois

Rédigé par

Anne-Sophie Tardy - Construction21

Responsable de l'éditorial

408 Dernière modification le 21/12/2023 - 11:08
Du gaz au RCU à 82 % d'EnR pour plus de 500 logements grenoblois

La copropriété de La Porte de l’Ouest à Grenoble vient d'être raccordée au réseau de chauffage urbain, permettant la diminution de 740 tonnes d'émissions de CO2 par an.

Le chauffage urbain centralisé de Grenoble s'offre une nouvelle extension. Imaginé dans les années 60, le RCU alimente désormais les 506 logements de la résidence La Porte de l'Ouest, initialement chauffée au gaz naturel. Ce raccordement au réseau de chaleur permet, en plus de réduire les émissions de CO2 de 740 tonnes par an, de diminuer de plus de moitié la facture de chauffage et d'eau chaude sanitaire des habitants de la copropriété.

Effet 2 en 1 du réseau de chaleur

Pour chauffer ces appartements, la Compagnie de Chauffage urbain de la métropole grenobloise a investi 715 000 € dans l'extension du réseau sur 270 m, avec un mix énergétique qui se veut exemplaire, étant composé aujourd'hui à 82 % d'énergies renouvelables et de récupération contre 66,5 % de moyenne nationale.

Aujourd'hui, le Chauffage Urbain de Grenoble, considéré comme l'un des cinq plus grands réseaux de chaleur en France, alimente plus de 100 000 équivalents-logements grâce à 185 km de canalisations et dessert sept communes de la métropole grenobloise. Les travaux, réalisés entre mai et décembre 2023, laisseront place à un autre chantier d'extension du réseau de chaleur. 65 nouveaux raccordements sont prévus sur la saison 2023-2024.

Partager :