Données énergétiques : comment les plateformes SaaS de gestion de l’énergie réinventent la durabilité

Rédigé par
Elodie Guillard

Head of Marketing & Communication

622 Dernière modification le 25/10/2023 - 10:34
Données énergétiques : comment les plateformes SaaS de gestion de l’énergie réinventent la durabilité

La collecte de données constitue un pilier fondamental au sein de toute plateforme de Système de Gestion de l’Énergie (SGE). Elle sert de fondation permettant aux organisations de prendre des décisions éclairées, d’économiser des ressources financières et, en dernière instance, d’accroître leur durabilité. 

Dans ce présent article, nous explorerons la raison pour laquelle la collecte de données au sein d’une plateforme SGE revêt une importance cruciale. Parallèlement, nous examinerons un aperçu des technologies qui rendent cette collecte possible. Pour conclure, nous aborderons certains des obstacles fréquemment rencontrés.

Rôle des données dans la gestion de l’énergie

Un Système de Gestion de l’Énergie (SGE) facilite la gestion efficiente de l’ensemble des actifs d’une organisation. Il concentre toutes les données et informations clés relatives aux bâtiments, aux équipements, aux usagers, aux contrats d’approvisionnement, et bien entendu, aux données énergétiques, y compris les bilans énergétiques de plus en plus cruciaux des micro-réseaux (microgrid en anglais).

Étant donné que les besoins en énergie sont influencés par des facteurs externes, ces plateformes de gestion de l’énergie doivent rassembler des données provenant de multiples sources, notamment la consommation d’eau, la production industrielle, l’occupation des bâtiments, les conditions météorologiques et la qualité de l’air.

Les données relatives aux émissions de carbone et les déchets sont souvent incluses dans le champ d’application d’un SGE, étant donné leur corrélation avec les données énergétiques et les objectifs de durabilité.

Ces systèmes proposent des fonctions de suivi en temps réel des données, permettant aux utilisateurs d’observer les tendances de consommation d’énergie dans leurs installations. Ces données sont essentielles pour repérer les secteurs présentant des inefficacités et effectuer des ajustements instantanés.

En plus de la surveillance en temps réel, ces systèmes conservent également des données historiques. Cette rétrospective aide les organisations à repérer les tendances et les schémas à long terme, améliorant ainsi la capacité de prévision et de planification stratégique.

Processus de collecte des données

Le flux de données débute à l’intérieur du bâtiment, où des compteurs et des capteurs collectent des données énergétiques, les transmettant ensuite à une passerelle locale (« gateway »). De là, ces données sont acheminées à travers des réseaux de communication externes. Dans certains cas, elles sont transmises à un serveur intermédiaire qui fait office de hub de données, tandis que dans d’autres cas, elles sont directement transmises au SGE, où elles sont utilisées pour une gestion énergétique efficiente et la prise de décisions éclairées.

Des compteurs au logiciel de gestion de l'énergie - Spacewell Energy (Dexma)

Protocoles de communication

De nombreux protocoles de communication entrent en jeu dans ce processus. Ces protocoles servent de fil conducteur entre les appareils et le logiciel de gestion énergétique. Ils garantissent que les données précieuses circulent de manière transparente à des fins d’analyse et d’optimisation.

On peut distinguer deux étapes clés :

  • À l’intérieur du bâtiment : communication entre le compteur et la passerelle.

Les compteurs utilisent divers protocoles tels que Modbus, M-Bus, LoRaWAN, Sigfox, ou des méthodes propriétaires pour envoyer des données aux passerelles.

  • À l’extérieur des bâtiments : passerelle de communication avec le SGE

Les passerelles transmettent des données aux SGE via des protocoles tels que HTTP(S), FTP, SFTP, e-mail. Dans de nombreux cas, des serveurs web sont utilisés. Parfois, des bases de données intermédiaires sont également utilisées pour faire le lien entre la passerelle et la plateforme de gestion de l’énergie.

Données énergétiques - Funnel des compteurs au logiciel de gestion de l'énergie Spacewell Energy (Dexma)

Basé sur « Gestió energètica eficient a l’entorn Big Data », Col·legi D’enginyers Graduats I Enginyers Tècnics Industrials De Barcelona, by Alfonso Mateos Pastor

 

La multitude de protocoles, bien que chacun ait ses avantages uniques, peut poser un défi lors de leur intégration. Certains protocoles sont dits “propriétaires” et spécifiques à des secteurs particuliers, créant ainsi des silos de données difficiles à intégrer de manière transparente. Cela requiert de l’équipe de gestion de l’énergie une connaissance approfondie et un apprentissage constant des nouveaux protocoles, technologies et de l’état du marché.

Il convient de noter que, pour le système de gestion de l’énergie, la première étape, de collecte de données depuis les compteurs jusqu’à la passerelle, se fait sans nécessiter une gestion complexe des protocoles au niveau du compteur. Cependant, pour permettre au système de gérer efficacement l’agrégation et l’analyse de données provenant de diverses sources, il doit être en mesure d’offrir des capacités d’intégration étendues (par exemple : traiter les protocoles au niveau de l’application, mais aussi gérer différents types de données et formats de fichiers).

Données Énergétiques - Protocoles ouvert ou propriétaires

Ce scénario souligne l’importance des normes d’interopérabilité. Du côté des SGE, les API ouvertes (application programming interface ou « interface de programmation d’application ») jouent un rôle important. Les API ouvertes agissent comme des traducteurs, permettant à des tiers de s’intégrer à un large éventail de protocoles et de structures de données. Elles servent de pont entre la passerelle, ou un serveur intermédiaire, et la plateforme SGE. Grâce à une API, les données sont normalisées et facilement accessibles pour l’analyse, l’établissement de rapports et la prise de décision.

Chaque API est unique en son genre, ce qui signifie qu’elle ne peut jamais être considérée comme une norme. Toutefois, lorsqu’elles sont accessibles au public et correctement documentées, elles deviennent un point d’entrée ouvert à tous ceux qui souhaitent interagir avec une plateforme.

Propriété des données

Les Entreprises de Services Énergétiques (ESE), les fournisseurs de matériel (hardware) et les SGE fournissent aux propriétaires de bâtiments les données dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées. Ces données appartiennent aux organisations qui les utilisent pour améliorer la gestion de l’énergie et le développement durable.

Afin de promouvoir la transparence et la collaboration, il est crucial d’adopter une approche ouverte de la propriété des données. La propriété ouverte des données autorise les organisations à utiliser, partager et intégrer leurs données de manière libre, encourageant ainsi la confiance et l’interopérabilité. Cela permet aux organisations d’optimiser la valeur de leurs données liées aux bâtiments pour améliorer la gestion de l’énergie et la durabilité, tout en maintenant le contrôle de leurs données précieuses et en profitant des services de SGE.

Conclusion

La transition vers un développement durable basé sur l’utilisation des Systèmes de Gestion de l’Énergie (SGE) est incontournable dans la gestion contemporaine de l’énergie. Elle offre aux organisations la possibilité de prendre des décisions éclairées, d’optimiser l’allocation des ressources et de réaliser leurs objectifs en matière de durabilité. Toutefois, cette évolution de la collecte de données vers une gestion efficiente de l’énergie présente des défis majeurs. Cela est particulièrement vrai dans un environnement caractérisé par une diversité de protocoles de communication et la nécessité d’une convergence entre les technologies de l’information (TI) et les technologies opérationnelles (TO).

De plus, la question de la propriété des données est primordiale. Les plateformes de gestion énergétique devraient permettre aux organisations de contrôler les données relatives à leurs bâtiments afin de favoriser la transparence et la confiance dans le secteur, tout en s’alignant sur les normes d’interopérabilité. Les interfaces de programmation applicative (API) ouvertes servent de passerelles, garantissant que les données sont facilement accessibles pour l’analyse et la prise de décision.

En adoptant ces principes, nous permettons aux organisations d’exploiter tout le potentiel de leurs données pour améliorer la gestion de l’énergie et le développement durable. Nous veillons à ce qu’elles conservent la propriété et le contrôle de leurs informations, tout en bénéficiant des services offerts par les systèmes de gestion de l’énergie. 

Cette approche axée sur les données promet un avenir plus durable et plus efficace pour la gestion de l’énergie.

>>> Plus d'informations ici <<<


Actualité publiée sur Spacewell Energy by Dexma
Consulter la source

Partager :