Architecture responsable et sciences comportementales pour bâtir le logement de demain

Rédigé par
Amandine Martinet - Construction21

Journaliste

830 Dernière modification le 30/11/2023 - 10:22
Architecture responsable et sciences comportementales pour bâtir le logement de demain

Cogedim et OGIC livreront en décembre dans le XIIIᵉ arrondissement de Paris un ensemble résidentiel éco-conçu s'inspirant du "nudge".

Connaissez-vous la démarche "nudge" pour les bâtiments ? Cette approche met sur le devant de la scène la question de l'innovation des usages couplée à celle de la performance énergétique des logements. En d'autres termes, comment créer un bâti écoresponsable, mais également bénéfique pour le lien social et les comportements des usagers au quotidien ? L'idée est de recentrer la réflexion de la conception sur un point de vue humain et expérimental, en étudiant des ressorts aussi bien scientifiques que psychologiques. Cette pensée progressiste du bâti considère qu'un logement flexible et durable peut transformer ceux qui y vivent.

Mardi 28 novembre, le groupe OGIC ouvrait donc, avant sa livraison officielle d'ici quelques semaines, les portes de New G, rassemblant 133 logements et trois commerces solidaires dans le XIIIᵉ arrondissement de Paris, qui découle directement de cette façon de réfléchir et de faire. En résulte un ensemble qui traduit bien cette volonté de créer des échanges et de la convivialité dans l'écrin le plus vert possible. Les logements, traversants pour 98 %, sont reliés entre eux et avec les rues extérieures par une sorte de parcours, une promenade – qui s'apparente de prime abord à un vrai labyrinthe !  – ponctuée d'innovations architecturales et autres œuvres d'art. L'une d'entre elles est constituée de 64 LED apposées sur la façade extérieure à 1,50 mètre de haut, créant un mouvement de lumières aux couleurs de la ville de Paris.

Un logement flexible et durable pour recréer du lien social

La création du lien social se fait aussi via le concept de "façade du moi": devant chaque habitation, des supports choisis permettent d'exposer ou partager aux autres ce que l'on souhaite (un livre, un objet ?). Et puis, au sommet des dix étages de New G, une buanderie collective à tous les logements avec un espace de jeu ou encore un cinéma en plein air, entre autres. 

La végétalisation de l'espace prend toutes ses responsabilités de cohésion, ne serait-ce qu'à travers ses plantes grimpantes, des parterres aux balcons particuliers, comme pour créer du lien entre tous, ou encore le choix d'essences originales telles que les parroties de Perse, des arbres qui se greffent les uns aux autres une fois en contact. La nature est également présente via l'ossature bois de l'ensemble, entre mélèze à l'intérieur et épicéa à l'extérieur.

Enfin, le nudge, c'est aussi l'éducation aux comportements sains et écoresponsables, mais sans la contrainte. Deux exemples ont été retenus lors de la visite : d'une part, l'effort physique sans cesse encouragé via les escaliers omniprésents versus les ascenseurs plutôt dissimulés. D'autre part, dans les logements, un système de pommeau de douche lumineux passe au rouge lorsque la consommation d'eau devient excessive. Comme dit l'adage, "le diable se cache dans les détails", et ceux-là ont toute leur importance. 

Partager :